•   
  •   

Insolite Artisans, commerçants: ils font revivre les centres-villes

14:28  14 mars  2018
14:28  14 mars  2018 Source:   femmeactuelle.fr

Carrefour Brésil va se concentrer sur le gros et l'intégration numérique

  Carrefour Brésil va se concentrer sur le gros et l'intégration numérique Carrefour Brésil consacrera son budget de 1,8 milliard de reals (447 millions d'euros) de dépenses d'investissement en 2018 au développement de son activité de gros Atacadão et à la poursuite de l'intégration de ses actifs physiques et en ligne, a annoncé lundi son directeur financier. S'exprimant devant des investisseurs et des analystes à Sao Paulo, Sébastien Durchon a déclaré que le groupe français prévoyait cette année d'ouvrir au Brésil 20 nouveaux magasins de vente de gros Atacadão, 10 nouveaux hypermarchés et 20 nouveaux magasins de proximité Carrefour Express.

en villes moyennes et grandes afin de faire revivre les centres - villes en accompagnant l'installation de commerçants et artisans qui favoriseront l'emploi local.

Le couple conçoit une distillerie moderne avec l'objectif de faire revivre le village et son patrimoine agricole. La ville a compté près de 300 ateliers. En juin 2011, le couple crée une société et se forme aux L'ISM est un centre de ressources pour l'artisanat et la petite entreprise: ism.infometiers.org.

Artisans, commerçants: ils font revivre les centres-villes © Prisma Media Artisans, commerçants: ils font revivre les centres-villes

Redonner vie aux quartiers désertés, aux rues dépeuplées, ces hommes et ces femmes en ont fait leur combat. Un pari réussi pour le plus grand bonheur des habitants.

C'est une réalité. Dans les cœurs de communes moyennes, où vit un quart de la population, plus de 1 magasin sur dix a son rideau baissé*. Le nombre de locaux commerciaux laissés vacants ne cesse de progresser, passant de 7,2 % en 2012 à 11,1 % en 2017**. En cause, de multiples raisons : l’étalement urbain, l'implantation de surfaces commerciales en périphérie, des loyers trop chers, une fiscalité locale élevée et bien sûr la concurrence du e-commerce. Au regard de ce sombre tableau, en septembre dernier, l’association d’élus Centre-ville en mouvement a demandé que les centres-villes soient reconnus « Grande Cause nationale 2018 » avec, comme première mesure, un moratoire d’un an sur l’extension des zones commerciales périphériques. En décembre, le gouvernement lançait le plan Action cœur de ville, un catalogue de mesures pour redonner attractivité et dynamisme à ces territoires. Logement, emploi, transports, commerces... un vaste chantier dont les résultats sont attendus d'ici à la fin du quinquennat. "Les Français, en particulier les jeunes, restent particulièrement attachés au centre-ville, explique Pierre Creuzet, président de Centre-ville en mouvement. 86 % des 16-25 ans s’y rendent minimum une fois par semaine***. C’est le réseau social du réel : un lieu de vie et de convivialité où il fait bon échanger tout en faisant ses achats."

USA: Walmart étend la livraison gratuite à domicile à 100 villes

  USA: Walmart étend la livraison gratuite à domicile à 100 villes L'enseigne Walmart a annoncé mercredi étendre désormais à une centaine de villes américaines son service de livraison gratuit à domicile de denrées alimentaires dans le but de contrer Amazon qui lui prend des parts de marché. A New York, le numéro 1 mondial de la distribution entend livrer le jour-même les produits alimentaires commandés en ligne.Ces initiatives ne concernent que les ordres d'achats passés en ligne. Concrètement, une fois que le client a effectué sa commande sur walmart.

les commerçants , artisans , professions libérales d’Argeles sur Mer, et d’une envie de créer des animations pour faire revivre le centre d’argeles village ont désertés la ville au profit de la banlieue et des grandes surfaces pour revenir vers le centre du village d’Argeles sur Mer véritable poumon en

Faire une autre recherche. Devenir pro. Simplifiez votre mobilité et consommation dans les grandes villes . Besoins du quotidien et infos pratiques réunis dans une solution unique Plateforme de Vie. « Remettre le besoin du consommateur au centre de la démarche. La volonté d'imaginer le commerce

* Rapport de l'Inspection des finances, 2016. ** Procos, Fédération du commerce spécialisé. *** CSA, juin 2016.

Carole, 30 ans, a repris la supérette de Gries, en Alsace

“Je gagne moins mais je me sens utile"

Quand un ami d’enfance m’a appelée pour me dire que la supérette du village où j’ai grandi cherchait un repreneur, je n’ai pas hésité. Je travaillais à Genève dans une boîte de cosmétiques et, malgré un cadre de vie extraordinaire et un salaire plus que confortable, je me sentais déconnectée de la réalité. J’avais besoin de retrouver du sens au niveau professionnel. Permettre aux 3 000 habitants de refaire les courses sans prendre leur voiture, c’était une façon de me rendre utile. Avant mon retour, il n’y avait plus qu’une boucherie et une boulangerie dans le village. Difficile de rassembler les gens… Aujourd’hui, certes, je gagne bien moins ma vie, mais quand je vois les personnes âgées discuter dans les rayons de ma supérette Spar ®, ça me met du baume au cœur.

Toys "R" Us va fermer tous ses magasins aux Etats-Unis-source

  Toys Toys "R" Us se prépare à vendre ou à fermer l'ensemble de ses 885 magasins aux Etats-Unis, le distributeur de jouets américain en faillite mettant ainsi en péril 33.000 emplois après avoir échoué à trouver un accord portant sur la restructuration d'une dette de plusieurs milliards de dollars, a dit mercredi une personne proche du dossier. En Grande-Bretagne, les 75 magasins restants du groupe fermeront leurs portes d'ici six semaines, ont annoncé plus tôt les co-administrateurs judiciaires du distributeur, précisant qu'ils n'étaient pas parvenus à trouver un repreneur pour tout ou partie de la filiale du groupe américain, ce qui entraîne

Ici se réunissent les artisans et commerçants de la région Centre . Les Playmobil géants ont envahi la ville de Saint Cyr En Val jusqu'à s'imposer chez leur commerçants ;-) Ce week-end, ils seront partouttttttttttt.

See more of Les Commerçants et Artisans des Herbiers on Facebook. Retrouvez un GRAND choix de montures optiques pour vos petites têtes blondes chez votre opticien du centre ville Les Herbiers, Faure Opticiens ! 🤓.

Alain, 37 ans a ouvert un bar à tapas à Dax, dans les Landes

“Je participe à l'attractivité de ma commune”

Je suis profondément attaché à ma région et particulièrement à l’Espagne. Ingénieur de formation, j'ai voulu me reconvertir, et j’ai eu l’idée de créer un bar à tapas. A l’époque, ouvrir un restaurant sur une place non piétonne était un pari sur l’avenir. Depuis les travaux, d’autres bars s’y sont installés. C’est devenu l’endroit où sortir à Dax. L’an passé, j’ai repris le commerce voisin pour ouvrir une brasserie, et investi dans un étal dans les Halles, en cours de restructuration. Le projet architectural m’a séduit, un lieu très fréquenté, multi-générationnel, proposant des produits authentiques comme à Madrid, Bordeaux ou Biarritz. Ces nouvelles halles seront une véritable locomotive pour tout le quartier. Aujourd’hui, j’ai la chance de travailler dans un milieu qui me plaît et de participer à l’attractivité de ma ville.

LEAD 1-Toys "R" Us va fermer tous ses magasins aux Etats-Unis

  LEAD 1-Toys Toys "R" Us va fermer tous ses magasins aux Etats-Unis, le distributeur de jouets américain en faillite mettant ainsi en péril 33.000 emplois après avoir échoué à la fois à trouver un repreneur et à conclure un accord portant sur la restructuration d'une dette de plusieurs milliards de dollars, a annoncé jeudi l'entreprise.Cette dernière a sollicité le feu vert pour mettre en oeuvre le liquidation de l'inventaire de ses 735 magasins aux Etats-Unis.

"Voilà de quoi nous aider à tenir nos résolutions 2018. Avec epicery, on se fait livrer des produits frais des artisans et des commerçants de son quartier ou du centre - ville depuis son ordinateur ou son smartphone, en quelques clics".

120 likes. Donner une nouvelle image à son commerce et magasin de centre ville . · 3 May 2017 ·. Place aux herbes à Nîmes, des artisans très très sympas avec beaucoup de talents Faire revenir les fabricants dans les centres villes !

Mathilde, 26 ans a ouvert une poissonnerie à Guise, dans l'Aisne

“Sortir de la froideur des grandes surfaces”

Depuis deux ans, Guise reprend vie. Quand on a ouvert la poissonnerie, ont suivi un magasin de dragées, une agence immobilière et une boutique dédiée aux spécialités culinaires. La commune nous a aidés en finançant la rénovation de la façade. Avec les autres commerçants, on a réussi à recréer une vraie dynamique dans le centre, et les jours de fêtes médiévales ou de brocantes, les rues sont pleines. Avant de sauter le pas, je travaillais avec mon mari dans la restauration. Il a ouvert un restaurant avec ma sœur et mon beau-frère, à l’entrée de la ville. Et on a eu envie de se lancer un nouveau défi, ouvrir une poissonnerie. C’était un pari risqué : les gens mangent moins de poissons et ont pris l’habitude d’acheter des surgelés. Mais j’adore le contact avec la clientèle. Les habitants sont contents de sortir de la froideur des grandes surfaces, de converser un peu et profiter de mes conseils culinaires.

Sophie, 47 ans a ouvert un salon de thé à Lavardin, Loir-et-Cher

« Les habitants sont ravis »

Si j’ai pu ouvrir ma boutique, c’est grâce au maire de Lavardin, un village de 200 habitants, voisin du mien, classé plus beau village de France. Faute de repreneurs, les commerces y ont tous fermé les uns après les autres, même le dépôt de pain. La municipalité m’a proposé de me prêter un local pour y installer ma pâtisserie-salon de thé*. Les habitants sont ravis de pouvoir de nouveau acheter leur journal et leur baguette, et de se retrouver le matin autour d’un café. En quelques mois, c’est devenu le rendez-vous du dimanche après-midi ! Certains font même 30 kilomètres pour venir déguster mes spécialités. Jusqu’à maintenant je n’ouvrais que le matin mais, vu le succès, je vais étendre les horaires. * ô saveurs créatives

Pourquoi l’ex-patron d’Uber mise 150 millions sur une start-up immobilière .
Neuf mois après son départ d’Uber, Travis Kalanick prend la direction d’une entreprise spécialisée dans le rachat de biens immobiliers en déshérence pour les transformer en locaux pour des entreprises Internet. A-t-il flairé le bon filon ? © JUSTIN SULLIVAN/AFP immobilier Neuf mois après son départ d’Uber, Travis Kalanick n’a pas perdu de temps. L’entrepreneur de 41 ans a annoncé sur son compte Twitter qu’il allait investir 150 millions de dollars (121,6 millions d’euros) dans une petite start-up immobilière dont il va également prendre les rênes.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!