•   
  •   

Monde Déni, mauvais choix… la crise du Covid-19 “aurait pu être évitée” !

14:05  12 mai  2021
14:05  12 mai  2021 Source:   capital.fr

Les Kurdes, dans la peur de vivre demain ce que les Arméniens ont vécu hier

  Les Kurdes, dans la peur de vivre demain ce que les Arméniens ont vécu hier Bien des Kurdes vivant à l'est de la Turquie n'ont pas attendu que le président américain prononce enfin le «G word» pour connaitre ce qu'il s'est passé en 1915.En revanche, lorsque le chef de l'État américain évoque le risque que de telles atrocités surviennent de nouveau –et l'engagement à l'empêcher–, il fait mouche auprès de nombreux Kurdes vivant avec la hantise de connaître le même sort que les Arméniens en 1915.

Déni, mauvais choix… la crise du Covid-19 “aurait pu être évitée” ! © Pixabay Déni, mauvais choix… la crise du Covid-19 “aurait pu être évitée” !

Après huit mois d'enquête, le groupe indépendant sur la préparation et la réponse à la pandémie de Covid-19 assure qu'elle aurait pu être évitée. Il dénonce des retards en Chine, à l'OMS et ailleurs, une mauvaise coordination et des mauvais choix. Il demande aux pays riches de fournir un milliard de doses de vaccins avant septembre.

"Cocktail toxique" de déni, mauvais choix, manque de coordination... La pandémie de Covid-19 "aurait pu être évitée", dénonce un rapport d'experts indépendants. Afin de mettre fin au plus vite à la pandémie de Covid-19, le panel indépendant sur la préparation et la riposte à la pandémie recommande aussi que les pays riches disposant de suffisamment de vaccins s'engagent à "fournir au moins un milliard de doses d'ici septembre 2021" à 92 pays défavorisés.

Covid-19 : une «réouverture nationale» des terrasses, des lieux de culture et de sport le 19 mai se profile

  Covid-19 : une «réouverture nationale» des terrasses, des lieux de culture et de sport le 19 mai se profile Vaccination, reconfinement, bilan épidémique, mutation du virus… Retrouvez les dernières informations sur la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19.«Si nous poursuivons nos efforts, le 19 mai sera bien le jour de la réouverture nationale des terrasses, des lieux de culture et de sports», a déclaré Gabriel Attal. Lors d’une conférence de presse à la sortie du Conseil de défense et du Conseil des ministres, le porte-parole du gouvernement indiqué que le pays était sur la bonne voie pour franchir cette étape sans avoir à territorialiser les mesures.

Le 31 décembre 2019, le bureau de l'OMS en Chine notifie à son référent régional la survenue de cas de "pneumonie virale", après avoir pris connaissance d'une déclaration pour les médias sur le site internet de la Commission de la santé de la municipalité de Wuhan à ce sujet. Le même jour, le service de renseignement sur les épidémies de l'OMS (ProMED) collecte une autre information de presse, transmise par le système international de veille épidémique ProMed, sur le même groupe de cas de "pneumonie de cause inconnue" à Wuhan.

>> A lire aussi - La crise du Covid-19 aura-t-elle la peau de notre économie ?

Le 14 janvier 2020, l'OMS évoque une possible "transmission entre humains limitée". Une observation reposant sur 41 cas confirmés. Le 21, après une brève visite d'experts de l'OMS de Chine à Wuhan, le bureau régional de l'OMS pour le Pacifique occidental note dans un tweet qu'"il est maintenant très clair, d'après les dernières informations, qu'il y a une certaine transmission interhumaine".

Covid-19 : «Il faut continuer de vacciner avec AstraZeneca pour sortir de la crise», déclare Macron

  Covid-19 : «Il faut continuer de vacciner avec AstraZeneca pour sortir de la crise», déclare Macron Covid-19 : «Il faut continuer de vacciner avec AstraZeneca pour sortir de la crise», déclare MacronRevivez les événements du jour

Le 30 janvier 2020, l'OMS décrète l'"urgence de santé publique de portée internationale", le niveau d'alerte le plus élevé, et baptise le 11 février la maladie "Covid-19". Du 16 au 24 février, une mission scientifique incluant 25 experts des Etats-Unis, de Chine, d'Allemagne, du Japon, de Corée du Sud, du Nigeria, de Russie, de Singapour, du Canada et de l'OMS va à Wuhan.

Le 11 mars, l'OMS qualifie la situation de pandémie, provoquant une onde de choc et une prise de conscience du danger dans le monde entier. L'agence onusienne souligne aussi que des pays ont démontré que le virus, qui a fait alors un peu plus de 4.500 morts, en majorité en Chine, pouvait être "supprimé ou maîtrisé".

>> Notre service - Faites des économies en testant notre comparateur d’Assurances Santé

Le 24 avril, l'OMS inaugure l'Accélérateur ACT, un dispositif international visant à accélérer la production de vaccins, traitements et outils de diagnostic contre le Covid, afin notamment d'aider les pays démunis à faire face à la crise sanitaire. Le 5 juin, l'OMS recommande le port du masque de protection dans les lieux très fréquentés des régions très touchées par le Covid. Le 21 août, l'agence recommande le port du masque dès 12 ans, dans les mêmes conditions que les adultes.

VIDÉO - Les oreilles d'Emmanuel Macron sifflent chez Pascal Praud : "Il dit des banalités"

  VIDÉO - Les oreilles d'Emmanuel Macron sifflent chez Pascal Praud : Ce lundi 10 mai, dans L'heure des pros (CNews), le chroniqueur Ivan Rioufol a étrillé Emmanuel Macron suite à ses déclarations sur la mort du policier Eric Masson. Your browser does not support this video Emmanuel Macron n'a pas que des amis. Ce lundi 10 mai, sur le plateau de L'heure des pros, sur CNews, Ivan Rioufol s'est payé le président de la République en direct, assurant qu'il disait sans arrêt "des banalités". Les chroniqueurs de l'émission de Pascal Praud débattaient sur le récent assassinat d'un policier en service à Avignon, et sur la réaction d'Emmanuel Macron.

>> A lire aussi - Covid-19 : la leçon de l'Allemagne

Le 7 juillet, l'agence reconnaît que des preuves commencent à émerger sur la transmission par l'air du coronavirus. Le 31 décembre 2020, l'OMS donne sa première homologation d'urgence au vaccin Pfizer-BioNTech. Il fait de même pour d'AstraZeneca le 15 février 2021, Johnson & Johnson le 12 mars, Moderna le 30 avril et Sinopharm le 7 mai.

Le 29 mars, un rapport conjoint d'experts internationaux mandatés par l'OMS et de scientifiques chinois pour étudier l'origine du Covid conclut que la transmission à l'homme par un animal intermédiaire est une hypothèse "probable à très probable", tandis qu'un incident de laboratoire reste "extrêmement improbable".

Le chef de renseignement de la Russie a suggéré sans preuve que les États-Unis et le Royaume-Uni orchestraient le piratage Solarwinds qui ont violé les agences gouvernementales américaines .
© BBC SVR Chef de Sergei Naryshkin parlant à la BBC. Les agences du renseignement américain BBC soupçonnent que la Russie est derrière la Solarwinds Hack sur les agences fédérales l'an dernier. Mais le lundi, la tête de renseignements étrangers de la Russie a suggéré le Royaume-Uni et les États-Unis lui-même auraient pu être derrière. Sergei NaryShkin n'a pas témoigné ni explique pourquoi les États-Unis pirateraient ses propres agences. Voir plus d'histoires sur l'entreprise d'initié .

usr: 0
C'est intéressant!