•   
  •   

Monde DIRECT. Covid-19 : la Chine à son tour favorable à discuter d’une levée des brevets sur les vaccins

16:25  13 mai  2021
16:25  13 mai  2021 Source:   abonnement.leparisien.fr

Coronavirus: Les Etats-Unis favorables de la levée des brevets sur les vaccins anti-Covid

  Coronavirus: Les Etats-Unis favorables de la levée des brevets sur les vaccins anti-Covid Le patron de l'OMS a salué une position «historique» mais l'industrie pharmaceutique est loin d'être raviePour le patron de l’OMS, il s’agit d’une « décision historique ». Les Etats-Unis ont annoncé mercredi qu’ils étaient favorables à la levée des brevets sur les vaccins anti-Covid, une prise de position exceptionnelle à l’heure où les pays pauvres manquent cruellement des précieuses doses, seules armes contre la pandémie qui poursuit ses ravages, notamment en Inde. Mais la Fédération internationale de l’industrie pharmaceutique (IFPMA) a jugé « décevante » cette annonce.

Le Parisien © Fournis par Le Parisien Le Parisien

L’essentiel

  • En France, 185 nouveaux décès ont été enregistrés en France hier, alors que 21 498 nouvelles contaminations ont été recensées en 24 heures. À l’hôpital, 24 254 malades sont actuellement pris en charge, dont 4 583 patients en soins critiques.
  • Sur le front vaccinal, la cadence ne ploie pas : après le record de mardi (644 257 vaccinations), 636 336 personnes ont reçu une dose de vaccin, la première ou la deuxième, mercredi. Parmi elles, quelques chanceux non prioritaires qui ont réussi à décrocher un rendez-vous de dernière minute. De même, les médecins du travail seront bientôt autorisés à injecter le Moderna.
  • Alors que l’Inde a dépassé hier le seuil des 250 000 morts - un nombre fortement sous-évalué compte tenu des difficultés anciennes du pays à tenir des statistiques de mortalité -, le variant indien a été détecté dans 44 pays. L’Agence européenne des médicaments assure que les vaccins à ARN messager (Pfizer et Moderna) sont efficaces contre cette variation de la souche d’origine.

Les événements du jour

L’administration Biden veut lever les brevets des vaccins anti-Covid, à la fureur de « Big Pharma »

  L’administration Biden veut lever les brevets des vaccins anti-Covid, à la fureur de « Big Pharma » Pour les Etats-Unis, « les circonstances extraordinaires de la pandémie appellent à des mesures extraordinaires ». Mais la question de la levée de la propriété intellectuelle sur les vaccins contre le Covid-19 est rejetée par les laboratoires pharmaceutiques. « Il s’agit d’une crise sanitaire mondiale, et les circonstances extraordinaires de la pandémie du Covid-19 appellent à des mesures extraordinaires », a souligné la représentante américaine au Commerce Katherine Tai.

15h15. Allemagne : la Sarre dispense les frontaliers français de tests pour 24 heures. Le Bade-Wurtemberg a de son côté levé l’obligation de quarantaine de 10 jours à l’arrivée sur son territoire pour les Français, même non travailleurs transfrontaliers. Plus de précisions dans notre article.

15 heures. Pékin soutient les discussions sur les brevets à l’OMC. La Chine se dit favorable à une proposition de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) pour une levée des brevets sur les vaccins anti-Covid afin d’accroître leur production. Un temps opposés à cette idée, les Etats-Unis ont créé la surprise au début du mois quand l’administration Biden est finalement revenue sur sa position.

14h55. Des autotests...qui affichent un résultat inverse. « Si vous êtes négatif, cela veut dire que la Covid-19 a été détectée », est-il par exemple écrit sur la notice d’une partie de ces tests distribués dans les établissements scolaires. 43% des commandes sont concernées, rapporte RTL. Le ministère de l’Education nationale a averti les équipes enseignantes par mail de cette erreur.

Vaccins anti-Covid : l'UE se dit "prête à discuter" d'une levée des brevets

  Vaccins anti-Covid : l'UE se dit L'Union européenne s'est dite, jeudi, "prête à discuter" d'une levée des brevets sur les vaccins pour lutter contre le Covid-19. Une prise de parole qui intervient au lendemain de l'annonce en ce sens par le président américain Joe Biden. L'Union européenne est prête à discuter de la proposition américaine d'une levée des brevets sur les vaccins anti-Covid, a déclaré, jeudi 6 mai, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen,L'Union européenne est prête à discuter de la proposition américaine d'une levée des brevets sur les vaccins anti-Covid, a déclaré, jeudi 6 mai, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, alors que les pays pauvres manquent cruellement de doses

14h35. « Impossible » d’organiser les Jeux, selon un syndicat de médecins japonais. « Nous nous opposons fortement à la tenue des Jeux de Tokyo à un moment où les gens dans le monde entier se battent contre le nouveau coronavirus », affirment ces soignants, pour qui « il et impossible de tenir des Jeux sûrs pendant la pandémie ». Le pays nippon est actuellement confronté à une quatrième vague de l’épidémie et de nombreuses zones, y compris la capitale, sont en état d’urgence. Les systèmes de santé sont à nouveau sous pression, les médecins répétant qu’ils manquent cruellement de personnel.

14h15. La Guyane reconfinée dès vendredi pour quinze jours. La préfecture annonce de nouvelles mesures pour faire face à la « troisième vague » de l’épidémie dans le territoire frontalier du Brésil. Toutes les informations dans notre article.

  DIRECT. Covid-19 : la Chine à son tour favorable à discuter d’une levée des brevets sur les vaccins © Fournis par Le Parisien

13h50. 43 000 autotests distribués gratuitement dans les Hauts-de-France pendant le week-end de l’Ascension, rapporte France 3. Ils seront mis à disposition dans les lieux de passages les plus fréquentés comme les gares, les centres commerciaux ou encore les villes littorales.

Lever les brevets n’améliorera pas l’approvisionnement en vaccins anti-Covid, selon BioNTech

  Lever les brevets n’améliorera pas l’approvisionnement en vaccins anti-Covid, selon BioNTech Les États-Unis, suivis de l'Union européenne, se montrent de plus en plus favorables à la levée des brevets sur les vaccins anti-Covid. Mais pour BioNTech, le laboratoire allemand qui s'est allié avec Pfizer pour développer un sérum, ce n'est pas la solution pour la mondialisation de la vaccination. Les États-Unis de Joe Biden ont surpris en prônant la levée des brevets sur les vaccins contre le coronavirus. Mais, d'après le laboratoire allemand BioNTech, ce n'est pas la clé du problème de la diffusion de la vaccination dans les pays en développement.

13h25. La finale de la Ligue des champions déplacée d’Istanbul à Porto. L’UEFA officialise la tenue au Portugal de la finale de la coupe européenne entre Chelsea et Manchester City le 29 mai, Istanbul ayant été écartée en raison de la situation sanitaire. « Les supporters ont eu à souffrir pendant plus de douze mois sans la possibilité de voir leurs équipes au stade. Les priver de l’opportunité de vivre la finale sur place n’était pas une option, et je suis heureux de constater qu’un compromis a été trouvé », réagit le président de l’UEFA Aleksander Ceferin.

13 heures. «Ça nous a manqué» : ils ont déjà réservé leur table pour la réouverture des restaurants le 19 mai. Une semaine avant la réouverture des terrasses, beaucoup de Français ont déjà réservé une table pour aller au restaurant dès le 19 mai. Entre sentiment de privation et volonté de revenir à la vie d’avant, ils nous racontent.

Macron a-t-il changé d’avis sur la levée des brevets sur les vaccins ?

  Macron a-t-il changé d’avis sur la levée des brevets sur les vaccins ? Alors qu’Emmanuel Macron vient de se déclarer «tout à fait favorable» à la levée des brevets, certains l’accusent de changer d’avis à la suite de la prise de position de Joe Biden.Pour Nathalie Ernoult, chercheuse et codirectrice de l’observatoire de la Santé à l’Institut de relations internationales et stratégiques (Iris), le moment est «historique».

12h50. Le Népal, en « situation de crise », flanche. Cinq malades du Covid-19 sont morts d’asphyxie cette semaine dans un hôpital à court d’oxygène, dans le sud du Népal, pays en proie à une forte recrudescence des cas et dont le système de santé est plus vétuste encore que celui de l’Inde. Le nombre de nouvelles contaminations quotidiennes a été multiplié par 60 portant le total à environ 9.000 depuis le 1er avril et près de 1000 personnes sont décédées au cours des dix derniers jours.

12h38. Le bilan de la pandémie. Le coronavirus a fait au moins 3 333 603 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles ce jeudi. Plus de 160 364 910 cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l’épidémie. Sur la journée de mercredi, 13 903 nouveaux décès et 746 250 nouveaux cas ont été recensés dans le monde.

12h25. Roussel veut un « Airbus du vaccin » pour sortir « la santé des griffes de la finance ». Le secrétaire national du Parti communiste Fabien Roussel, candidat à l’Elysée en 2022, a plaidé ce jeudi pour la création d’un « Airbus du vaccin » contre le Covid-19 pour sortir « la santé des griffes de la finance ». « Sur le même modèle que les Européens ont créé Airbus et une agence spatiale européenne […], mettons nos forces en commun pour créer une agence européenne du vaccin pour produire le vaccin mais aussi le contenant du vaccin », a souligné le député du Nord sur Franceinfo.

Vaccins anti-Covid : l'UE divisée à Porto sur la levée des brevets

  Vaccins anti-Covid : l'UE divisée à Porto sur la levée des brevets Pressés de se positionner face au soutien américain à une levée des brevets pour les vaccins anti-Covid, les dirigeants européens affichaient leurs divergences, vendredi, lors d'un sommet à Porto. Entre appels à la discussion et hostilité, les Vingt-Sept pourraient avoir du mal à se mettre d'accord. Sous l'impulsion surprise de l'administration Biden, le sujet de la levée les brevets sur les vaccins anti Covid-19 s'est imposé au menu des chefsSous l'impulsion surprise de l'administration Biden, le sujet de la levée les brevets sur les vaccins anti Covid-19 s'est imposé au menu des chefs d'État et de gouvernement européens, réunis vendredi 7 mai, au Portugal, pour un sommet européen de Porto, initialement dédié a

12h10. Le rejet du vaccin plus fort chez les personnes s’informant via les réseaux sociaux. Une enquête réalisée en février et mars publiée ce jeudi par l’agence européenne Eurofound témoigne que l’hésitation à se faire vacciner est liée au temps passé sur les réseaux sociaux. Plus d’un quart des adultes vivant dans les 27 pays de l’UE sont réticents à l’idée de se faire vacciner. La proportion atteint 40 % chez les personnes qui s’informent principalement via les réseaux, alors qu’elle n’est que de 18 % pour ceux qui lisent et écoutent les médias professionnels. « Malheureusement, ces résultats reflètent l’incapacité à fournir une communication convaincante et claire sur l’efficacité et la sécurité des vaccins », a déclaré Daphné Ahrendt, directrice de recherche principale d’Eurofound.

11h45. Le ramadan s’achève, la fête sous cloche dans de nombreux pays. Selon le calendrier suivi et le décalage horaire, les musulmans achèvent ce jeudi le jeûne du ramadan. La fête qui clôt ce mois de piété, l’Aïd-el-Fitr, ne peut se dérouler en famille dans de nombreuses parties du globe, en raison des restrictions imposées par la pandémie. En Asie, l’Indonésie, pays musulman le plus peuplé au monde, a interdit les voyages intérieurs jusqu’au 17 mai ; le Pakistan a prolongé les vacances et interdit les déplacements de masse. En Malaisie, depuis lundi, un nouveau verrouillage national est en vigueur. En France, comme pour la nuit du Destin, le 8 mai dernier, le couvre-feu à 19 heures reste en vigueur et les réunions privées de plus de six personnes fermement déconseillées.

UE invite le plan américain "concret" sur le levage des brevets de vaccin

 UE invite le plan américain L'Europe a passé samedi à Washington dans un débat sur les brevets de vaccins Covid, en poussant les États-Unis à une proposition concrete et à un engagement d'exportation d'exportation de JABS. © Frédéric J.

11h30. Le retour de l’ivermectine. Au moins deux États indiens - Goa et l’Uttarakhand - prévoient d’administrer à leurs populations cet antiparasitaire, afin de les protéger contre les infections graves et de soulager les hôpitaux. L’OMS et Merck, l’un des labos le fabriquant, mettent pourtant en garde contre cet usage en dehors d’essais cliniques surveillés.

10h55. En Belgique. Entre le 3 et le 9 mai, une moyenne quotidienne de 2 993 nouvelles contaminations a été enregistrée dans le plat pays, soit une hausse de 1 % par rapport à la semaine précédente et alors que les tests augmentaient de 11 %. Dans le même temps, les admissions en soins intensifs pour Covid ont baissé de 14 %.

10h45. Point vaccinal en Chine. La Commission nationale de la santé affirme que 11,6 millions de vaccins ont été administrés hier en Chine, ce qui porterait à 354 millions le nombre de doses administrées.

10h25. De centaines de détenus infectés à Bangkok. 2 835 cas ont été détectés dans deux des principaux établissements pénitentiaires de la capitale, où, assurent les autorités, 100 % des détenus ont été testés. Des figures de l’opposition pro démocratie comptent parmi les personnes contaminées. Le gouvernement a été obligé de communiquer après que Panusaya Sithijirawattanakul, dit Rung, a annoncé mercredi sur les réseaux sociaux avoir été testée positive au Covid-19 cinq jours après avoir été libérée sous caution.

10h10. En Inde, un confinement prolongé trois semaines. Le gouvernement du Maharashtra, Etat qui compte 125 millions d’habitants et la ville de Bombay, annonce prolonger le confinement mis en place pour briser la chaîne du Covid. Les restrictions s’appliqueront jusqu’au 1er juin.

10 heures. Au Cambodge, la faim menace. Des dizaines de milliers de Cambodgiens souffrent de la faim en raison de la stricte fermeture du pays. Au Cambodge, pays soumis à un régime autoritaire, les statistiques officielles sont passées de 500 cas environ fin février à 20 695 cette semaine. Plus de 150 000 personnes vivent toujours dans des zones rouges, il leur est interdit de quitter leur domicile, sauf pour des raisons médicales spécifiques. Nombre d’entre elles vivent depuis la mi-avril sous les mesures de confinement les plus restrictives du pays et n’ont pas pu travailler ou se procurer de la nourriture. « Il s’agit d’une crise humanitaire pour les personnes concernées », a déclaré Brad Adams, directeur Asie de Human Rights Watch. « Pour ceux qui sont coincés chez eux sans nourriture suffisante ou sans soutien médical, c’est une crise créée par le gouvernement. Il y a un moyen de traiter les problèmes de santé publique qui ne nécessite pas que les gens aient faim. »

Exportations des vaccins : Macron et Merkel renvoient la balle à Biden

  Exportations des vaccins : Macron et Merkel renvoient la balle à Biden Exportations des vaccins : Macron et Merkel renvoient la balle à BidenL’annonce surprise du soutien de l’administration de Joe Biden à la levée des brevets sur les vaccins contre le Covid-19 afin d’en accélérer la production et la distribution aux pays pauvres -à laquelle a fait écho celle du pape samedi- a suscité le scepticisme parmi les Vingt-Sept, réunis en sommet à Porto depuis vendredi. « On doit être prêt à débattre de ce sujet là dès lors que des propositions concrètes seraient mises sur la table », a réagi Charles Michel, le président du Conseil, qui représente les Etats membres.

9h30. La Russie enregistre ses premiers variants indiens. Il s’agit de 16 cas détectés parmi les étudiants indiens de l’Université d’État d’Ulyanovsk, à quelque 700 km à l’est de Moscou. Dilyar Khakimov, un fonctionnaire de l’organisme de surveillance, a déclaré au journal Kommersant que les étudiants avaient été placés en isolement et étaient sous surveillance médicale.

9h15. Les bienfaits de la vaccination. Hier, le Royaume-Uni a enregistré 2 284 nouveaux cas de Covid-19 en 24 heures et 11 décès.

9 heures. Une étude sur les bienfaits d’espacer les doses de vaccin. Retarder l’inoculation de la 2e dose chez les personnes de moins de 65 ans pourrait conduire à moins de personnes mourant de la maladie, entre 26 et 47 décès pour 100 000 personnes en moins, selon une étude américaine de modélisation prédictive, publiée dans la revue médicale britannique BMJ. Un échantillon « réel » de 100 000 adultes américains a été passé au crible. « Les résultats suggèrent que dans des conditions spécifiques, une diminution de la mortalité cumulative, des infections et des admissions à l’hôpital peut être obtenue lorsque la deuxième dose de vaccin est retardée », ont écrit les chercheurs, dirigés par le Thomas C Kingsley de la Mayo Clinic à Rochester, Minnesota.

8h50. Pourra-t-on enlever le masque à l’extérieur ? « On se contamine très peu à l’extérieur, j’ai l’espoir que la réouverture des terrasses fasse du bien à tous », psychologiquement, avance encore le professeur en pédiatrie Rémi Salomon. Quant à reculer le couvre-feu, pourquoi pas mais « si on profite de ce temps pour socialiser, on le fait dehors. Boire la deuxième bière chez les autres, non, ça va pas ». Et si on rentre dans le café, « il faut juste avoir conscience de comment on se contamine, on peut adapter nos gestes et nos manières de vivre. Donc on remet le masque à l’intérieur ».

8h45. Des nuances mais de l’espoir. Certes, il y a « trois, quatre, mois difficiles à passer », relève le professeur Rémi Salomon. Mais « si les Français sont raisonnables et que la vaccination progresse assez vite, on pourra passer l’été sans quatrième vague ».

8h40. Quid des plus petits. « Pour les enfants de moins de 12 ans, les essais sont en cours », « encore quelques mois et on aura pour eux des recommandations de vaccination », poursuit le professeur Salomon.

8h36. Oui, les enfants devront être vaccinés. C’est ce qu’estime Rémi Salomon, président de la commission médicale de l’AP-HP et pédiatre. « Oui, il faudra vacciner les enfants. Ils sont porteurs et ils transmettent. Assez peu à l’âge de l’école primaire, et nettement plus au collège et au lycée », assure-t-il. Et pour certains, les enfants peuvent souffrir de covid long, d’où la nécessité de les protéger aussi.

8h35. Première interview sans masque pour Rémi Salomon. « Vous êtes vacciné, je le suis aussi, on est à l’intérieur dans une pièce aérée et nous sommes suffisamment distants pour ne plus porter de masque », précise Rémi Salomon, président de la commission médicale de l’AP-HP, et pédiatre, en entamant son interview sur RMC et BFMTV.

8h30. Aux Etats-Unis, bientôt plus de masque ? Face au nombre croissant de personnes vaccinées et au recul des cas de Covid-19, de nombreux experts avancent que le temps sera bientôt venu de lever les obligations du port du masque en intérieur pour tous. Une mesure qui pourrait selon eux encourager les plus réticents à la vaccination, en leur montrant ses effets clairement bénéfiques.

Environ 59 % des adultes ont reçu au moins une dose, et le pays enregistre environ 38 000 nouveaux cas de Covid-19 chaque jour, soit 11 cas pour 100 000 personnes, un taux qui continue de baisser.

8h15. Les athlètes américains renoncent à un entraînement olympique. L’équipe des Etats-Unis d’athlétisme devait s’entraîner dans trois villes du département de Chiba, à l’est de Tokyo, avant le début des Jeux olympiques. La Fédération d’athlétisme des Etats-Unis a annulé ce projet « en raison des inquiétudes sur la sécurité des athlètes alors que la pandémie de coronavirus qui continue à faire rage dans le monde ne montre pas de signes d’affaiblissement », selon le département de Chiba, qui appuie la décision.

8 heures. L’Inde enregistre ce jeudi 362 727 nouveaux cas de Covid-19 en 24 heures. Ce nombre est sous-évalué, le virus est devenu endémique dans les zones rurales où les cas peuvent ne pas être signalés en raison d’un manque de tests. Pendant ce laps de temps, 4 120 personnes sont décédées, selon les données du ministère de la Santé. Au cours des trois derniers jours, plus d’un tiers des décès mondiaux dus au Covid sont survenus en Inde. La situation est particulièrement mauvaise dans les zones rurales de l’Uttar Pradesh, l’État le plus peuplé de l’Inde (230 millions d’habitants).

7h45. Cuba vaccine avant la fin des essais cliniques. Pour couper court au regain de coronavirus, les autorités de l’île ont commencé à vacciner avec l’Abdala, l’un des deux candidats-vaccins cubains en phase 3 des essais cliniques. Mercredi, l’île de 11,2 millions d’habitants annonçait 1 207 nouveaux cas - un chiffre proche du record.

7h30. Espoir aux Pays-Bas. Ils prévoient d’assouplir encore les restrictions liées au coronavirus la semaine prochaine, en permettant aux prostitués et prostituées de reprendre le travail et aux zoos de rouvrir. Seule condition : que le nombre de cas continue de diminuer.

7h15. Si vous l’avez manqué, on parle de terrasses. En France ? Oui, des « petites » terrasses, et ce fut un sujet toute la journée d’hier, dans l’attente des annonces gouvernementales. Bref : à partir du 19 mai, les restaurants ayant une terrasse de moins de dix tables n’auront pas à respecter de jauge de 50 % s’ils placent des paravents, une jardinière haute ou du Plexiglas entre elles.

7 heures. Heureux comme un supporter espagnol. Le public va être autorisé dans les stades de football à partir de ce week-end pour les matchs de la Liga sous certaines conditions strictes, a annoncé mercredi le gouvernement espagnol. Cinq conditions doivent être remplies : que l’incidence de la pandémie ait suffisamment reculé, que la capacité d’accueil soit de 30 % avec 5 000 personnes maximum, porter un masque FFP2 et se soumettre à une prise de température à l’entrée.

6h50. Les pèlerinages internationaux ont commencé à Fatima. À l’occasion de l’Ascension, 7 500 fidèles sont autorisés au sanctuaire de Fatima, au Portugal, pour marquer la première des trois visions rapportées de la Vierge Marie il y a plus de 100 ans. « Plus que jamais, nous devons demander à Notre-Dame de nous aider, de nous libérer de cette grande pandémie que nous vivons et des maladies que nous avons », assure Maria-Emilia, 71 ans.

6h40. Taïwan serre la vis préventivement. Les villes taïwanaises durcissent les restrictions d’accès aux lieux publics tels que les gymnases et les bibliothèques pour éviter que les infections - minimes - ne remontent, mais cette décision a suffi à inquiéter. « S’il vous plaît, ne paniquez pas, ne soyez pas dans un bouleversement, Taïwan a d’abondantes capacités médicales et le nombre de patients gravement malades n’a pas augmenté rapidement », a écrit sur Facebook le maire de Taïpei Ko Wen-je, par ailleurs médecin.

6h30. Jacinda Ardern veut être en pointe sur la réouverture au monde. La Première ministre de Nouvelle-Zélande, que l’on a découverte après l’attentat anti-musulman de Christchurch, il y a deux ans, va mener des délégations commerciales pour renouer avec la vie post-pandémique. La vaccination étant bien avancée en Nouvelle-Zélande, le gouvernement prépare son plan de réouverture. La dirigeante se rendra en Australie début juillet puis en Europe, aux États-Unis, en Chine et dans la région Asie Pacifique au sens large.

6h20. La Grèce lève demain les restrictions sur les déplacements entre régions. Pour la première fois depuis l’imposition d’un deuxième confinement en novembre, les Grecs ne seront plus obligés de notifier aux autorités par SMS qu’ils quittent leur domicile.

6h10. Un vaccin et un million ? Double banco. Aux Etats-Unis, on ne sait plus quoi faire pour inciter la population à se faire vacciner. Le gouverneur de l’Ohio Mike DeWine va créer une loterie avec 1 million de dollars à la clé pour les personnes ayant reçu une injection.

6 heures. Bonjour à tous. Nous sommes le jeudi 13 mai, c’est férié. Bienvenue dans ce direct consacré à l’actualité de la pandémie de Covid-19.

Exportations des vaccins : Macron et Merkel renvoient la balle à Biden .
Exportations des vaccins : Macron et Merkel renvoient la balle à BidenL’annonce surprise du soutien de l’administration de Joe Biden à la levée des brevets sur les vaccins contre le Covid-19 afin d’en accélérer la production et la distribution aux pays pauvres -à laquelle a fait écho celle du pape samedi- a suscité le scepticisme parmi les Vingt-Sept, réunis en sommet à Porto depuis vendredi. « On doit être prêt à débattre de ce sujet là dès lors que des propositions concrètes seraient mises sur la table », a réagi Charles Michel, le président du Conseil, qui représente les Etats membres.

usr: 2
C'est intéressant!