•   
  •   

Monde La Chine réussit à poser un robot sur Mars, une première

16:45  15 mai  2021
16:45  15 mai  2021 Source:   nouvelobs.com

Ce mauvais robot *** utilise des lasers pour tuer 100 000 mauvaises herbes par heure

 Ce mauvais robot *** utilise des lasers pour tuer 100 000 mauvaises herbes par heure © Robotics de carbone Un nouveau robot agricole peut aller jusqu'à 20 acres en une journée, sauvegarder le travail et les produits chimiques. Ne plaisante pas avec cette machine maigre, méchant, tueur de mauvaises herbes. Un nouveau robot agricole peut éteindre jusqu'à 20 acres en une journée, sauver la main-d'œuvre et les produits chimiques.Le "Wedere autonome" utilise des lasers, un supercalculateur , GPS et une vision informatique.weeds sont une nuisance coûteuse pour les fermes de tous tail

  La Chine réussit à poser un robot sur Mars, une première © Copyright 2021, L'Obs

Mission délicate mais accomplie : la Chine a posé ce samedi 15 mai un petit robot téléguidé à la surface de Mars, une première pour le pays asiatique qui témoigne de ses aspirations spatiales de plus en plus ambitieuses.

Les Chinois avaient lancé en juillet 2020 depuis la Terre leur mission inhabitée « Tianwen-1 », du nom de la sonde envoyée dans l’espace. Celle-ci est composée de trois éléments : un orbiteur (qui tourne autour de Mars), un atterrisseur (qui s’est posé samedi sur la planète rouge) et à bord un robot téléguidé, « Zhurong ».

L’atterrissage de « Tianwen-1 » a eu lieu à 7 h 18 heure de Pékin (1 h 18 à Paris) dans une zone de la planète rouge nommée « Utopia Planitia », une vaste plaine située dans l’hémisphère nord de Mars, a précisé l’agence spatiale chinoise (CNSA).

La fusée chinoise va retomber sur Terre d’ici dimanche matin

  La fusée chinoise va retomber sur Terre d’ici dimanche matin Les restes d’une fusée chinoise Longue-Marche 5B doivent revenir dans l’atmosphère dans la nuit de samedi à dimanche. Les risques de dégâts sur Terre sont cependant minimes. Un risque « faible » voire « infime » mais pas nul : une fusée chinoise doit faire ce week-end son retour incontrôlé dans l’atmosphère terrestre, la Chine et de nombreux experts jugeant toutefois minime l’hypothèse de dégâts sur Terre.Le pays asiatique a placé le 29 avril sur orbite le premier module de sa station spatiale, grâce à une fusée porteuse Longue-Marche 5B – le plus puissant et imposant lanceur chinois.

« Bonjour Mars »

En blouse devant des écrans de contrôle, des ingénieurs du programme spatial chinois ont applaudi à l’annonce de la nouvelle. La télévision publique CCTV a diffusé une édition spéciale intitulée « Nihao Huoxing » (Hello Mars) et le président chinois Xi Jinping a adressé ses félicitations.

Atterrir sur la planète rouge est loin d’être aisé : dans le passé, de nombreuses missions européennes, soviétiques et américaines se sont soldées par des échecs. En 2011, la Chine a bien essayé d’expédier vers Mars une sonde, lors d’une mission commune avec la Russie. Mais la tentative avait capoté et Pékin s’est depuis résolu à poursuivre l’aventure seul.

En février, « Tianwen-1 » s’était installée en orbite martienne et avait réussi à prendre des clichés. Tôt samedi, la Chine est parvenue à poser l’atterrisseur, qui permettra au robot « Zhurong », de sortir. Réaliser ces trois opérations lors d’une mission inaugurale vers Mars constitue une première mondiale.

Recensement 2020: La Chine a enregistré sa croissance de la population la plus lente au cours des décennies, de nouvelles données révèlent la population de

 Recensement 2020: La Chine a enregistré sa croissance de la population la plus lente au cours des décennies, de nouvelles données révèlent la population de La Chine a grandi à son taux le plus lent depuis des décennies au cours des 10 années précédant 2020, selon les données du recensement publiées mardi - une tendance qui pourrait poser de sérieux problèmes pour la deuxième économie mondiale. © Hector Reamalal / AFP / Getty Images Les gens marchent le long d'une rue piétonne pendant une fête de la fête du travail à Shanghai le 1er mai 1.

Chercher des signes de vie passée

L’arrivée sur Mars a été un moment critique. Une fois dans l’atmosphère de la planète rouge, le module d’atterrissage de « Tianwen-1 » a déployé un parachute pour entamer une descente périlleuse de plusieurs minutes, a expliqué l’agence spatiale.

Fusée chinoise hors de contrôle : la probabilité d’un impact sur une zone habitée est « infime »

Le module s’est ensuite stabilisé à 100 m au-dessus de la surface pour identifier les obstacles, puis s’est posé. Et l’atterrisseur a manœuvré pour « se poser tout seul », souligne Chen Lan, analyste du site GoTaikonauts.com, spécialisé dans le programme spatial chinois.

Car compte tenu de la distance avec la Terre, un signal émis depuis Mars met « 18 minutes » avant de parvenir aux ingénieurs, selon les médias chinois. « En cas de problème, personne sur Terre n’aurait pu aider », fait remarquer Chen Lan à l’AFP.

China Media déclare que les U.S. 'seront vaincus,' se vante de l'armée peut submerger des troupes américaines

 China Media déclare que les U.S. 'seront vaincus,' se vante de l'armée peut submerger des troupes américaines L'éditeur du journal de Parti communiste chinois a insisté sur les États-Unis "sera vaincue" si elle s'engage au combat dans ses eaux adjacentes. © Jonathan Coronel / U.S. Département de la défense Les commandants américains, japonais, français et australiens saluent leurs drapeaux respectifs lors de la cérémonie d'ouverture pour l'exercice Jeanne d'Arc 21 au camp Ainoura.

D’un poids d’environ 240 kg, « Zhurong » doit conduire des analyses du sol, de l’atmosphère, prendre des photos et cartographier la planète rouge. La Chine a déjà une expérience en la matière : elle a fait rouler deux petits robots sur la Lune, les « Lapins de jade » 1 et 2 - déposés respectivement en 2013 et 2019. La mission sur Mars doit aussi chercher d’éventuels signes de vie passée.

Des milliards pour rattraper l’Europe, la Russie et les Etats-Unis

« Zhurong » arrive sur Mars quelques mois après Perseverance, le rover de la Nasa, l’agence spatiale américaine, qui a atterri le 18 février. Le nom « Zhurong » a été choisi après un sondage en ligne et fait référence au dieu du feu dans la mythologie chinoise. Une symbolique justifiée par l’appellation en chinois de Mars : « huoxing », littéralement « la planète de feu ».

La Chine investit des milliards d’euros dans son programme spatial, afin de rattraper l’Europe, la Russie et les Etats-Unis.

Perseverance, la mission de la Nasa à la recherche de la vie sur Mars

En 2019, elle a posé un engin sur la face cachée de la Lune - une première mondiale. L’an dernier, des échantillons ont été rapportés sur Terre. Le géant asiatique prévoit par ailleurs d’assembler une grande station spatiale d’ici 2022. Et il espère envoyer des hommes sur la Lune d’ici une dizaine d’années. Le premier des trois éléments de sa station spatiale a été lancé fin avril.

Pour en finaliser la construction, la Chine devrait lancer une dizaine de missions, dont certaines habitées. Aucun calendrier précis n’est pour l’heure connu.

L’économie de la Chine menacée par le vieillissement et la chute de la natalité .
Avec la chute de sa natalité et le vieillissement de sa population, la Chine va assister à une raréfaction de sa main-d'œuvre. Pékin doit rapidement mettre en œuvre des mesures correctives pour freiner ce phénomène nocif pour l’économie, avertit John Plassard, de Mirabaud Securities. La population de la Chine cale, sur fond de vieillissement et de natalité en berne. Sur la décennie écoulée, sa croissance a chuté pour atteindre son rythme le plus bas depuis la fin des années 1970.

usr: 1
C'est intéressant!