•   
  •   

Monde Vaccin Covid-19 : Pfizer, Moderna et Johnson & Johnson promettent des milliards de doses aux pays pauvres

18:40  21 mai  2021
18:40  21 mai  2021 Source:   capital.fr

Alberta d'arrêter de donner d'abord des doses d'AstraZeneca Covid-19 Shot en tant que fourniture de Dwindles

 Alberta d'arrêter de donner d'abord des doses d'AstraZeneca Covid-19 Shot en tant que fourniture de Dwindles Ottawa - Alberta dit qu'il ne donnera pas plus de premières doses du vaccin d'Oxford-Astrazeneca pour le moment. © Fourni par la Presse canadienne Un porte-parole du Département de la santé provinciale indique que la décision a été prise car il n'y a pas de livraisons confirmées d'AstraZeneca à venir, et la province n'a que 8 400 doses de cela. En tant que tel, ils sauveront ce qu'ils ont pour la deuxième dose.

Vaccin Covid-19 : Pfizer, Moderna et Johnson & Johnson promettent des milliards de doses aux pays pauvres © Nataliya Vaitkevich/Pexels Vaccin Covid-19 : Pfizer, Moderna et Johnson & Johnson promettent des milliards de doses aux pays pauvres

Pfizer/BioNTech, Moderna et Johnson & Johnson vont fournir 3,5 milliards de doses de vaccin contre le Covid-19 aux pays pauvres à prix coûtant ou réduit d'ici fin 2022. 1,3 milliard de doses devraient être livrées cette année, le reste en 2022.

Nouvelle encourageante sur le front de la lutte contre la pandémie de Covid-19. Les géants de la santé Pfizer/BioNTech, Moderna et Johnson & Johnson se sont engagés lors d'un sommet du G20 à fournir à prix coûtant ou réduit 3,5 milliards de doses aux pays les plus pauvres en 2021 et 2022. Environ 1,3 milliard de doses devraient être livrées cette année, le reste en 2022. Pfizer fournira deux milliards de doses, Moderna "jusqu'à" 995 millions et Johnson & Johnson "jusqu'à 500 millions". Elles seront accessibles à prix coûtant pour les pays à faible revenu et à prix réduit pour les pays à revenu intermédiaire, ont précisé les responsables des laboratoires à l'occasion du sommet virtuel sur la santé organisé par la présidence italienne du G20 et la Commission européenne. Peu avant, l'UE avait annoncé en ouverture de ce sommet qu'elle apporterait 100 millions de doses.

'Mix-and-Match' Doses de vaccines Une possibilité, explique le top Doc Doc

 'Mix-and-Match' Doses de vaccines Une possibilité, explique le top Doc Doc de l'Australie, le top docteur de l'Australie a flotté l'idée de "mélanger et de faire correspondre" différents types de vaccins. © AP Un fan de football obtient un vaccin de moderna devant un match MLS à Seattle. Secrétaire du ministère de la Santé Brendan Murphy a déclaré qu'il n'y avait "aucune bonne raison scientifique" de ne pas obtenir deux tirs de vaccins différents .

"Tout le monde, partout" doit avoir accès aux vaccins, a déclaré Ursula von der Leyen. "Team Europe entend donner au moins 100 millions de doses aux pays à revenu faible et intermédiaire avant la fin 2021", a-t-elle précisé. De son côté l'Italie s'est engagée à débloquer 300 millions d'euros supplémentaires pour soutenir les pays les plus vulnérables dans leurs campagnes de vaccination tandis que le président Emmanuel Macron a annoncé que la France donnerait à Covax "au moins 30 millions de doses" d'ici fin 2021.

>> A lire aussi - Stéphane Bancel (Moderna), François Feuillet (Trigano), Yves-Loïc Martin (Eurofins)... les nouveaux milliardaires français

L'accès des pays les plus vulnérables aux vaccins, la solidarité internationale et la prévention des futures pandémies sont au coeur de ce sommet des chefs d'Etat et de gouvernement du G20, auquel sont associés la Commission européenne, des Etats d'Afrique et d'Asie ainsi que 12 organisations internationales et fondations privées.

Le taux d’incidence surévalué depuis janvier

  Le taux d’incidence surévalué depuis janvier Vaccination, reconfinement, bilan épidémique, mutation du virus… Retrouvez les dernières informations sur la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19.Pfizer au frigo pour un mois : c’est désormais aussi possible aux Etats-Unis. Trois jours après l’Agence européenne des médicaments, c’est au tour des autorités sanitaires américaines d’autoriser la conservation du vaccin Pfizer-BioNTech au frigo jusqu’à 31 jours. De quoi faciliter la logistique de ce vaccin qui pouvait jusqu’ici n’être conservé que cinq jours au réfrigérateur. Son stockage à long terme avait provoqué un certain nombre de défis techniques et d’importants investissements.

La déclaration finale, dite "Déclaration de Rome", devrait notamment affirmer l'engagement des pays les plus riches à favoriser la production de vaccins en Afrique grâce au transfert de technologie. "Tandis que nous nous préparons pour affronter la prochaine pandémie, notre priorité doit être de nous assurer que nous surmontons la pandémie actuelle ensemble. Nous devons vacciner le monde, et vite", a prévenu le Premier ministre italien Mario Draghi.

Le texte ne devrait cependant pas soutenir l'idée controversée d'une suspension provisoire des brevets des laboratoires pharmaceutiques pour les vaccins, mais plaider en faveur du "partage volontaire des licences" et de la levée des obstacles aux exportations. La suspension des droits exclusifs des brevets est encouragée par Washington mais les Vingt-Sept ont déjà exprimé leur scepticisme, mettant en avant la longueur et la complexité du processus. Ils appellent en revanche les Etats-Unis, grand producteur mais n'ayant exporté pratiquement aucune dose, à lever ses restrictions sur l'exportation de vaccins.

EXCLUSIF: L'Amérique latine sur le point de bénéficier à l'état des exportations de Covid-19 plans - Sources

 EXCLUSIF: L'Amérique latine sur le point de bénéficier à l'état des exportations de Covid-19 plans - Sources par Carl O'Donnell et Jeff Mason © Reuters / Edgard Garrido Photo de fichier: Vaccination contre la maladie coronavirus (Covid-19) dans Mexico City (Reuters) - L'Amérique latine est sur le point de recevoir des millions de plans de Covid-19 fabriqués aux États-Unis dans les prochaines semaines, car les États-Unis émergent comme un meilleur exportateur de vaccins contre le roman Coronavirus, selon deux personnes connaissant la question .

>> Notre service - Faites des économies en testant notre comparateur d’Assurances Santé

Mario Draghi et Ursula von der Leyen sont à Rome tandis que les autres participants, dont Bill Gates, l'Organisation mondiale de la santé (OMS), l'Union africaine, l'Organisation mondiale du commerce (OMC) et la Banque mondiale, interviennent par lien vidéo. Le président chinois Xi Jinping s'est également adressé aux participants promettant une aide de 3 milliards de dollars au cours des trois prochaines années pour soutenir la lutte contre la pandémie et la relance économique. Le sommet de Rome se tient à la veille de la 74e Assemblée mondiale de la Santé (du 24 mai au 1er juin) dont le principal enjeu est la réforme de l'OMS et sa capacité à coordonner la réponse aux crises sanitaires mondiales et prévenir de futures épidémies.

>> A lire aussi - La vaccination des enfants, nouvel enjeu de la lutte contre le Covid-19

Un rapport d'un panel indépendant rendu public la semaine dernière a jugé que l'OMS avait trop tardé à sonner l'alerte et qu'il aurait été possible d'éviter la catastrophe qualifiée de "Tchernobyl du XXIe siècle. La pandémie a fait plus de 3,4 millions de morts dans le monde depuis son apparition fin décembre 2019, selon le dernier bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles.

Covid-19 : l'Europe avance sur la vaccination des adolescents, prochaine étape en France ? .
L'Agence européenne des médicaments (EMA) a approuvé ce vendredi l'utilisation du vaccin anti-Covid Pfizer/BioNTech pour les 12-15 ans. © afp.com/Luis ACOSTA Le vaccin anti-Covid Pfizer/BioNTech devient le premier vaccin à être autorisé pour les adolescents au sein des 27 pays de l'Union européenne. C'est une nouvelle avancée dans la stratégie de vaccination européenne.

usr: 1
C'est intéressant!