•   
  •   

Monde Bangladesh: le calvaire des femmes et enfants rohingyas continue

13:25  16 mai  2018
13:25  16 mai  2018 Source:   rfi.fr

39-45 : la guerre des enfants (France 3) - Avoir 10 ans en 1940

  39-45 : la guerre des enfants (France 3) - Avoir 10 ans en 1940 Ce documentaire diffuse mercredi 9 mai sur France 3 s'intéresse au destin de celles et ceux qui avaient 10 ans en 1940. Récit ...Quel fut le sort des enfants sous l’occupation ? Des hommes et des femmes livrent leurs témoignages, ponctués d’images d’archives colorisées. "Quand je me suis relevé, mon imperméable était couvert de morceaux de chair. Voilà ce que j’ai vu à 14 ans", raconte ce vieillard qui, en juin 40, survit à un bombardement. Avec l’horreur et les privations, les enfants découvrent l’ignominie des adultes.

De notre correspondant dans la région , Les organisations humanitaires estiment que 130 bébés naissent chaque jour dans les camps de réfugiés de la région de Cox Bazar, au sud du Bangladesh . Soit 50 000 naissances prévues sur toute cette année.

Bangladesh : le calvaire des femmes et enfants rohingyas continue . Rohingyas : la délégation de l'ONU en Birmanie réclame «une véritable enquête».

Cela fait près de neuf mois qu'a commencé le plus grand exode des Rohingyas de Birmanie.

Un enfant Rohingya âgé de 18 mois, souffrant de malnutrition, dans le district d'Ukhia, au Bangladesh, le 6 novembre 2017 (photo d'illustration). © Dibyangshu SARKAR / AFP Un enfant Rohingya âgé de 18 mois, souffrant de malnutrition, dans le district d'Ukhia, au Bangladesh, le 6 novembre 2017 (photo d'illustration).
De notre correspondant dans la région,

Les organisations humanitaires estiment que 130 bébés naissent chaque jour dans les camps de réfugiés de la région de Cox Bazar, au sud du Bangladesh. Soit 50 000 naissances prévues sur toute cette année. Or la survie est précaire pour ces nouveau-nés : la nourriture est basique et rationnée, l'eau n'est pas bien purifiée et les maladies intestinales, très contagieuses, sont fréquentes, ce qui peut engendrer des diarrhées mortelles chez ces nouveaux nés déjà bien faibles.

Exclu. Enquête exclusive (M6) : les larmes aux yeux, une actrice raconte le calvaire de sa rencontre avec Harvey Weinstein (VIDEO)

  Exclu. Enquête exclusive (M6) : les larmes aux yeux, une actrice raconte le calvaire de sa rencontre avec Harvey Weinstein (VIDEO) Ce dimanche 13 mai à 23h10, Enquête exclusive se penche sur l'affaire Harvey Weinstein. Le magazine donne la parole à ceux qui l'ont côtoyé, comme l'actrice Katherine Kendall, qui raconte l'enfer qu'a été sa première rencontre avec le producteur de 66 ans. En octobre dernier, le New York Times puis le New Yorker dévoilaient qu'une douzaine de femmes accusaient le producteur star Harvey Weinstein d'agressions sexuelles. Une onde de choc dans le milieu du septième art, qui s'est depuis étendue à d'autres sphères, notamment avec le mouvement #MeToo ("Moi aussi") lancé par Alyssa Milano.

Les élections générales doivent se dérouler à la fin de l’année au Bangladesh . Dans ce pays Bangladesh : le calvaire des femmes et enfants rohingyas continue .

Cela fait près de neuf mois qu'a commencé le plus grand exode des Rohingyas de Birmanie. A la fin août 2017, un groupe de défense des Rohingyas …

Protéger et soigner les femmes et leurs bébés, la priorité des ONG

Les femmes enceintes et les nouveaux nés sont bien sûr une priorité pour les humanitaires, mais pour cela, il faut les atteindre. Cela est en soi une mission difficile : environ 1 million de personnes s'entassent sous ces tentes, dans des allées boueuses, sur des dizaines de kilomètres dans l'un des plus grands camp de réfugiés au monde. Les femmes enceintes ne viennent pas régulièrement vers les cliniques. Elles font souvent la première visite de contrôle mais ne reviennent plus ensuite, peut être par peur de glisser dans les allées.

Elles ne reçoivent donc pas les vitamines indispensables pendant la grossesse, ce qui engendre des carences chez le bébé. Enfin, elles accouchent généralement sous leurs tentes, et y restent pendant de longs mois. « C'est un vrai défi de trouver les femmes qui viennent d'accoucher », explique un membre de l'ONG Save the Children. Alors l'association déploie des travailleurs dans les camps pour les identifier, les inciter à aller chercher de la nourriture riche en nutriments pour leur bébé, ou s'il le faut, la livrer dans leur tente.

Andy Murray : son épouse Kim Sears, sa mère (très protectrice) Judy, ses filles... voici les femmes de sa vie !

  Andy Murray : son épouse Kim Sears, sa mère (très protectrice) Judy, ses filles... voici les femmes de sa vie ! Ce mardi 15 mai, l'Ecossais célèbre ses 31 ans. C'est l'occasion de vous présenter toutes les femmes qui l'entourent !Opéré de la hanche en janvier, Andy Murray a repris l'entraînement en avril mais il a du interrompre ses séances et les médias britanniques sont très inquiets quant à sa participation à la saison sur herbe qui débute en juin. En attendant, le champion trouve le réconfort auprès des femmes de sa vie.

Gap omet Taïwan sur un t-shirt, la Chine se fâche. Bangladesh . Bangladesh : l ’opposante Khaleda Zia libérée pour raison médicale.

Les enfants volés de l’ex-RDA. Bangladesh : meurtres de responsables … Retour des Rohingyas en Birmanie: un …

Le viol et ses conséquences

Les forces de sécurité birmanes ont utilisé le viol comme une arme de guerre, et des centaines, voire des milliers de femmes rohingyas ont subi cette violence sexuelle pendant les attaques de leurs villages, à la fin août. Aujourd'hui, 9 mois après, les ONG des camps s'attendent à la naissance de nombreux bébés conçus lors de ces agressions. Des événements qui seront difficiles, voire traumatisants pour ces jeunes mères, qui vont avoir besoin d'assistance psychologique pour accepter ces enfants du viol.

Leurs proches peuvent aussi les rejeter, ce qui peut, in fine, pousser les mères à abandonner ces nouveaux nés pour éviter d'être stigmatisées ou ostracisées. Mais dans les premiers cas rapportés par les ONG, certains enfants ont finalement été acceptés. La plupart des membres de leur communauté ont compris que la mère n'était pas responsable de cet acte barbare, et que l'enfant ne devait pas souffrir à cause de cela.

Les rebelles Rohingyas coupables de plusieurs crimes contre des villageois hindous ? .
À la suite d'une enquête, Amnesty international dénonce la responsabilité de l'Armée du salut des Rohingyas de l'Arakan (ARSA) dans deux massacres d‘Hindous. Au total, une centaine de membres de cette minorité auraient été tués. «Notre dernière enquête de terrain jette une lumière indispensable sur les atteintes aux droits humains rarement dénoncées commises par l'Armée du salut des Rohingyas de l'Arakan (l'ARSA)», écrit Amnesty dans un rapport diffusé mardi. En septembre 2017, un charnier avait été découvert par les autorités birmanes. Dans cette fosse commune se trouvaient les 52 corps de villageois hindous.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!