•   
  •   

Monde Brexit : l’UE menace le Royaume-Uni sur l’Irlande du Nord, sa patience "a des limites"

12:10  08 juin  2021
12:10  08 juin  2021 Source:   capital.fr

L'UE n'utilise pas la N Irlande pour punir le Royaume-Uni pour Brexit, Vice-présidente de la CE Revendication du vice-président européen

 L'UE n'utilise pas la N Irlande pour punir le Royaume-Uni pour Brexit, Vice-présidente de la CE Revendication du vice-président européen Le vice-président européen Maros Sefcoic a rejeté une accusation selon laquelle l'Union européenne (UE) utilise l'Irlande du Nord pour punir le Royaume-Uni pour Brexit.

Brexit : l ’ UE responsable des tensions en Irlande du Nord , selon le Royaume - Uni . Boris Johnson a averti que le Royaume - Uni ferait "tout ce qui est nécessaire" pour que soient Nommée aux Golden Globes pour sa série The Flight Attendant, Kaley Cuoco a fondu en larmes en apprenant la nouvelle.

" Le Royaume - Uni a signé un accord de libre-échange avec le Japon, qui est le premier accord commercial majeur du pays" en tant que "nation commercialement indépendante", a déclaré le ministère du Commerce international dans un communiqué. du Nord . La Commission européenne a menacé de poursuites judiciaires, avertissant que "la violation des termes de l'accord de retrait violerait le droit international, minerait la confiance et compromettrait les futures négociations en cours sur les relations".

Brexit : l’UE menace le Royaume-Uni sur l’Irlande du Nord, sa patience © Pixabay Brexit : l’UE menace le Royaume-Uni sur l’Irlande du Nord, sa patience "a des limites"

Si le Royaume-Uni ne respecte pas son engagement d'introduire des contrôles sur les marchandises arrivant de Grande-Bretagne, négociés dans le cadre du Brexit, en Irlande du Nord, l'Union européenne a averti qu'elle n'hésiterait pas à réagir "rapidement" et "fermement" !

Bruxelles adresse une sévère mise en garde au Royaume-Uni sur l'Irlande du Nord. L'UE a menacé Londres d'une réaction ferme en cas de non-respect des dispositions post-Brexit. Le protocole nord-irlandais, âprement négocié en 2019 entre Londres et Bruxelles, maintient de fait la province britannique d'Irlande du Nord dans le marché unique et l'union douanière européens pour les marchandises, en prévoyant des contrôles douaniers sur les biens arrivant en Irlande du Nord depuis la Grande-Bretagne. Ce texte vise à éviter le retour d'une frontière physique entre la province britannique et la République d'Irlande, membre de l'UE afin de préserver la paix conclue en 1998 après trois décennies sanglantes entre unionistes favorables au maintien sous la couronne britannique et républicains favorables à la réunification de l'île.

Envoyé de l'UE STOKES NI Rail Avertissement Il n'y a "Aucune alternative au protocole"

 Envoyé de l'UE STOKES NI Rail Avertissement Il n'y a © Fourni par courrier quotidien MailonLine logo L'ambassadeur de l'UE à Londres a déclaré aujourd'hui la rangée sur l'Irlande du Nord insistant Il n'y a "aucune alternative" au Protocole des syndicalistes vouloir défilé. Joao Vale de Almeida a accusé un nouveau dirigeant DUP Edwin Poots d'être «irréaliste» après avoir remporté que les règles étaient utilisées pour «punir» le Royaume-Uni pour quitter le Bloc.

La Corée du Nord a prévenu jeudi que sa patience avait des limites et qu'elle pourrait revenir sur les mesures de confiance prises à l'égard des États-Unis. Dans le cadre des efforts entrepris pour favoriser un dialogue avec les États-Unis, qui s'est déjà traduit par trois rencontres entre son dirigeant Kim Jong-un Ce porte-parole accuse aussi le Conseil de sécurité de l'ONU de s'être saisi de manière indue de questions relatives à la défense de la Corée du Nord après l'appel lancé mardi par cinq pays européens membres du conseil – Allemagne, Royaume - Uni , France, Belgique, Pologne – invitant la

Le ‘tout digital’ a des limites comme le montre la dernière réunion à la sous-commission. (B2) Tant que le Royaume - Uni n’a pas quitté l’Union européenne, il « demeure l’État responsable au sens du règlement Dublin III » pour examiner les demandes d’asile des personnes arrivées sur son sol, a souligné la Cour de justice de. Donald Tusk et Jean-Claude Juncker au dernier sommet européen, 13 décembre 2018 (crédit : Conseil européen).

Mais face à la grogne des unionistes qui dénoncent une frontière en mer d'Irlande, le gouvernement britannique a repoussé unilatéralement la période de grâce sur certains contrôles, notamment pour l'agroalimentaire, poussant la Commission européenne à engager une procédure d'infraction contre le Royaume-Uni. Selon le journal The Telegraph, Londres envisage également une extension de la période d'adaptation pour la viande réfrigérée, censée s'achever le 30 juin, afin de garantir les importations de saucisses britanniques en Irlande du Nord.

>> A lire aussi - Brexit : le Royaume-Uni a très bien négocié l’accord !

"Si le Royaume-Uni prend de nouvelles mesures unilatérales dans les prochaines semaines, l'UE ne manquera pas de réagir rapidement, fermement et résolument pour assurer que le Royaume-Uni respecte ses obligations légales internationales", a réagi le vice-président de la Commission européenne, Maros Sefcovic, dans le quotidien.

Irlande du Nord. Le ton monte entre l’Union européenne et le Royaume-Uni avant le G7

  Irlande du Nord. Le ton monte entre l’Union européenne et le Royaume-Uni avant le G7 L’application des dispositions commerciales post-Brexit crée quelques tensions entre Londres et Bruxelles, notamment sur le protocole nord-irlandais, et ce à trois jours du G7. Une « guerre des saucisses » menace-t-elle ? Le ton monte entre le Royaume-Uni et l’Union européenne sur l’application des dispositions commerciales post-Brexit en Irlande du Nord, Bruxelles avertissant mardi 9 juin d’une réaction ferme si Londres ne respecte pas ses engagements.

«Notre patience a des limites !», a répondu le porte-parole de la diplomatie américaine, Ned Price, aux journalistes qui lui demandaient combien de temps l'offre européenne de dialogue resterait sur la table. Le porte-parole a par ailleurs estimé que le retour à « des contraintes vérifiables et Joe Biden promet de revenir dans l'accord «si» l'Iran revient sur ses engagements. En 2018, l’ex-président américain Donald Trump a retiré les Etats- Unis de cet accord international, estimant qu'il était insuffisant. Dans la foulée, il avait rétabli toutes les sanctions américaines qui avaient été levées en

La réunion, organisée à l'initiative de la Haute Représentante de l ' UE pour les affaires étrangères, Federica Mogherini, a tourné court quand les deux hommes, le Kosovar Hashim Thaci et le Serbe Aleksandar Vucic, se sont ignorés. Federica Mogherini les a rencontrés séparément pour tenter de Il s'agirait d'échanger les territoires kosovars à majorité serbe au nord de Mitrovica contre la vallée de Presevo, à majorité albanaise, située dans le sud de la Serbie. Cet arrangement, qui serait le prélude à une normalisation des relations entre les deux pays, se heurte cependant à des résistances à

>> Achetez et vendez vos placements (actions, cryptomonnaies, or…) au bon moment grâce à Momentum, la newsletter de Capital sur l’analyse technique

Il a rejeté les accusations du ministre britannique des Relations européennes David Frost, ancien négociateur en chef britannique pour le Brexit, qui a accusé Bruxelles de se montrer "inflexible" dans l'application du protocole. Selon Maros Sefcovic, ce texte constitue "la meilleure solution à la situation unique de l'île d'Irlande après le Brexit".

>> A lire aussi - Brexit : “La France risque de perdre plus que le Royaume-Uni !”

Des discussions sont prévues entre les deux parties à Londres mercredi et la question du protocole nord-irlandais pourrait s'inviter en fin de semaine au sommet des chefs d'Etat et gouvernement du G7 en Cornouailles (sud-ouest de l'Angleterre). "La patience de l'UE a ses limites et si ça continue, nous n'aurons d'autre choix que de considérer tous les outils et toutes les options qui s'offrent à nous", avait-on indiqué lundi de source européenne.

Trudeau propose à Johnson Aide avec le problème de la frontière irlandaise post-Brexit britannique .
© Phil Noble / AP Le Premier ministre britannique Boris Johnson, parti, parle avec le Premier ministre Justin Trudeau lors des arrivées pour la réunion du G7 au Carbis Bay Hotel de Carbis. Bay, St. Ives, Cornwall, Angleterre, vendredi 11 juin 2021. Le Canada a proposé d'aider la Grande-Bretagne à démêler un différend en cours entre elle et l'Union européenne sur les contrôles réglementaires sur les marchandises entrant dans l'Irlande du Nord de la Grande-Bretagne.

usr: 0
C'est intéressant!