•   
  •   

Monde Belgique: deux arrestations dans l'enquête sur les attentats de Paris

13:20  25 mai  2018
13:20  25 mai  2018 Source:   parismatch.com

Nucléaire: Engie dit qu'il assumera ses obligations en Belgique

  Nucléaire: Engie dit qu'il assumera ses obligations en Belgique Engie a déclaré jeudi qu'il assumerait ses obligations liées à ses activités nucléaires en Belgique, réagissant ainsi à un article de presse affirmant que le groupe tente de minimiser les provisions nécessaires pour faire face au démantèlement futur des centrales de sa filiale Electrabel dans le pays. © REUTERS/Charles Platiau NUCLÉAIRE: ENGIE DIT QU'IL ASSUMERA SES OBLIGATIONS EN BELGIQUE "Electrabel serait à même d’accompagner plus étroitement encore la transition énergétique voulue par le pays tout en restant comme c’est le cas aujourd’hui en situation d’assumer pleinement ses obligations, de couverture, de coût de démantè

Attentats de Paris : sur les traces des terroristes Le matin du 12 novembre 2015, les terroristes quittent la Belgique pour se rendre en banlieue de Paris .

Les attentats du 22 mars 2016 à Bruxelles dans la région de Bruxelles-Capitale et dans la province du Brabant flamand, en Belgique , désignent une série de trois attentats -suicide à la bombe : deux à l'aéroport de Bruxelles à Zaventem et le troisième à Bruxelles

L'enquête sur les attentats du 13 novembre se poursuit. Deux hommes suspectés de "participation aux activités d'un groupe terroriste" ont été arrêtés en Belgique. 

Belgique: deux arrestations dans l'enquête sur les attentats de Paris © REUTERS/Eddie Keogh Belgique: deux arrestations dans l'enquête sur les attentats de Paris

Deux hommes suspectés de "participation aux activités d'un groupe terroriste" ont été arrêtés en Belgique dans le cadre de l'enquête sur les attentats du 13 novembre 2015 à Paris, a annoncé vendredi le parquet fédéral belge. Le premier, Ayoub Bazarouj, a été placé sous "mandat d'arrêt" mercredi, ce qui signifie qu'il a été privé de liberté le temps de l'enquête. Le second, Soufiane A.A., a été libéré sous conditions par le juge d'instruction.

Collomb annonce qu'un attentat au poison ou à l'explosif a été déjoué

  Collomb annonce qu'un attentat au poison ou à l'explosif a été déjoué Deux frères d'origine égyptienne ont été arrêtés à Paris. Un nouvel attentat, à l’explosif ou «au poison», a été déjoué en France, conduisant à l’arrestation de deux frères d’origine égyptienne, a annoncé vendredi le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb. «Il y avait deux jeunes gens d’origine égyptienne qui s’apprêtaient à commettre un attentat, avec soit de l’explosif soit à la ricine, ce poison () très fort», a déclaré le ministre sur BFMTV. «Ils avaient des tutoriels qui indiquaient comment construire les poisons à base de ricine», a-t-il poursuivi, indiquant que les deux hommes échangeaient sur la messagerie cryptée Telegram.

L ’ enquête , à laquelle « Le Monde » a eu accès, révèle qu’un homme en Belgique , qui n’a pu être identifié, était au coeur des attaques. Lire aussi Attentats de Paris : l’assaut du Bataclan, raconté heure par heure.

Ayoub Bazarouj, arrêté fin mai en Belgique pour sa participation présumée « aux activités d’un groupe terroriste » dans le cadre de l ’ enquête sur les attentats du 13 novembre 2015 à Paris , a été libéré mercredi « sous conditions », a annoncé jeudi le parquet fédéral. Ce Belge de 24 ans, dont deux

Ayoub Bazarouj, un Belge de 24 ans dont deux frères et une soeur radicalisés sont partis en Syrie, avait déjà été interpellé en décembre 2015 dans la commune bruxelloise de Molenbeek avant d'être libéré un mois plus tard.

La même cellule que celle des attentats de Bruxelles

Trois jours après les attentats qui ont fait 130 morts le 13 novembre 2015 à Paris et Saint-Denis, le domicile de sa famille avait fait l'objet d'une spectaculaire opération de la police.

Les enquêteurs belges pensaient, à tort, que Salah Abdeslam, suspect clef alors introuvable, s'était réfugié dans cette commune d'où sont originaires nombre de jihadistes. Les attentats du 13 novembre 2015 sont attribuées à la même cellule qui avait commis cinq mois plus tard, le 22 mars 2016, les attaques des kamikazes de Bruxelles, faisant 32 morts et plus de 320 blessés. Les deux attaques avaient été revendiquées par l'organisation Etat islamique (EI).

Belgique : Une femme perd ses nerfs quand une voiture passe dans sa rue inondée (vidéo) .
C'est une image aussi insolite que drôle. En Belgique, tandis qu'elle filmait sa rue inondée, une femme a littéralement perdu ses nerfs alors qu'une voiture passait par là. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.En France comme en Belgique, le mois de mai a oscillé entre grosses chaleurs et orages impressionnants. Il y a quelques jours, une habitante d'Oreye, une petite commune située près de Liège en Belgique, a filmé sa rue inondée d'eau jusqu'au seuil de sa maison après de violentes intempéries.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!