•   
  •   

Monde LEAD 1-La Chine rejette le projet de l'OMS concernant l'enquête sur les origines du coronavirus

08:25  22 juillet  2021
08:25  22 juillet  2021 Source:   fr.reuters.com

L’OMS veut un contrôle des laboratoires chinois dans les régions où ont été identifiés les premiers cas de Covid

  L’OMS veut un contrôle des laboratoires chinois dans les régions où ont été identifiés les premiers cas de Covid Le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé demande à la Chine de « mieux coopérer » à l’enquête sur les origines de l’épidémie.Pour faire avancer l’étude, l’OMS estime qu’il faut mener des études ou des actions dans cinq principaux domaines, dont « des contrôles des laboratoires et des établissements de recherche concernés actifs dans la région où les premiers cas humains ont été identifiés en décembre 2019 », a indiqué le directeur général de l’organisation, Tedros Adhanom Ghebreyesus, lors d’une réunion ce vendredi avec les représentants des Etats membres.

SANTE - CORONAVIRUS/OMS - CHINE (LEAD 1):LEAD 1-La Chine rejette le projet de l'OMS concernant l'enquête sur les origines du coronavirus

(Actualise tout du long)

PÉKIN, 22 juillet (Reuters) - La Chine a rejeté jeudi le projet de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) concernant la deuxième phase d'une enquête sur les origines du coronavirus, qui inclut l'hypothèse qu'il ait pu s'échapper d'un laboratoire chinois, a déclaré un responsable chinois de la santé.

L'OMS a proposé ce mois-ci une deuxième phase d'études sur les origines du coronavirus en Chine, comprenant des audits de laboratoires et de marchés dans la ville de Wuhan, appelant les autorités à la transparence.

Origine de la pandémie de Covid-19 : l’OMS demande un contrôle des laboratoires en Chine

  Origine de la pandémie de Covid-19 : l’OMS demande un contrôle des laboratoires en Chine Origine de la pandémie de Covid-19 : l’OMS demande un contrôle des laboratoires en ChineL’Organisation mondiale de la santé (OMS) fait face depuis des mois à une pression croissante pour qu’elle mène une nouvelle enquête approfondie sur les origines du Covid-19. L’envoi en Chine en janvier - plus d’un an après les premiers cas - d’une mission d’experts n’avait pas permis de faire toute la lumière sur le coronavirus qui a déjà tué plus de 4 millions de personnes à travers le monde.

"Nous n'accepterons pas un tel plan de traçage des origines car, à certains égards, il fait fi du bon sens et défie la science", a déclaré aux journalistes Zeng Yixin, vice-ministre de la Commission nationale de la santé (CNS).

Zeng Yixin a déclaré qu'il avait été déconcerté lorsqu'il a lu pour la première fois le plan de l'OMS, car il évoque l'hypothèse selon laquelle une violation par la Chine des protocoles de laboratoire aurait provoqué une fuite du virus au cours des recherches.

"Nous espérons que l'OMS examinera sérieusement les considérations et les suggestions faites par les experts chinois, qu'elle traitera réellement la recherche de l'origine du virus COVID-19 comme une question scientifique et qu'elle se débarrassera de toute interférence politique", a-t-il déclaré. (Gabriel Crossley; version française Camille Raynaud)

Qui propose une nouvelle mission en Chine et audits de laboratoire - Diplomates .
par Stephanie Nebehay © Reuters / Piscine Fichier Photo: Réunion bilatérale sur la touche de l'Assemblée annuelle de la Santé mondiale à Genève Genève (Reuters) - L'Organisation mondiale de la santé a proposé Une deuxième phase d'études en Chine dans les origines du coronavirus, y compris des audits de laboratoires à Wuhan, mais il n'y a pas de signe que Beijing accepterait une autre sonde internationale, a déclaré les diplomates.

usr: 1
C'est intéressant!