•   
  •   

Monde Plus d'un million d'enfants seraient devenus orphelins à cause du Covid-19

08:30  22 juillet  2021
08:30  22 juillet  2021 Source:   slate.fr

Plus d'un million d'enfants du monde entier peuvent avoir été orphelinés par la pandémie Covid-19, étudie

 Plus d'un million d'enfants du monde entier peuvent avoir été orphelinés par la pandémie Covid-19, étudie une étude récente révèle un autre impact dévastateur La coronavirus pandémique a eu sur les enfants du monde entier. Votre navigateur ne prend pas en charge cette vidéo chercheurs de l'estimation de l'hôpital de Boston, plus d'un million d'enfants pourraient avoir été orphelins en raison d'une mort liée à Covid, selon leur modèle publié mardi dans la Lancet. Ils ont défini orpheliné comme perdant au moins un parent.

1,56 million d'enfants auraient connu la mort d'au moins un parent ou grand-parent responsable légalement d'eux, en raison du Covid. | Piron Guillaume via Unsplash © 1,56 million d'enfants auraient connu la mort d'au moins un parent ou grand-parent responsable légal... 1,56 million d'enfants auraient connu la mort d'au moins un parent ou grand-parent responsable légalement d'eux, en raison du Covid. | Piron Guillaume via Unsplash

Des chercheurs du Boston Children's Hospital ont estimé que plus d'un million d'enfants à travers le monde sont devenus orphelins en raison d'un décès lié au Covid-19. Selon leur modélisation publiée mardi 20 juillet dans The Lancet, 1,13 million d'enfants ont perdu un parent ou un grand-parent ayant leur garde. Parmi eux, 1,04 million ont perdu leur mère, leur père, ou les deux. Au total, 1,56 million d'enfants auraient connu la mort d'au moins un parent, un grand-parent responsable légal, ou un autre grand-parent vivant avec l'enfant.

1,1 million d'enfants dans les familles touchées par une limite de deux enfants sur les avantages - Les chiffres

 1,1 million d'enfants dans les familles touchées par une limite de deux enfants sur les avantages - Les chiffres Plus d'un million d'enfants sont dans des familles touchées par une politique gouvernementale controversée limitant les avantages qu'ils peuvent prétendre à deux enfants. © Niall Carson Manteaux pour enfants (Niall Carson / PA) Quelque 318 000 familles, dont 1,1 million d'enfants, ont été touchés par la limite de deux enfants à compter du 2 avril, selon des statistiques du département du travail et des pensions et des revenus HM et Douane.

Pour calculer leurs résultats, les chercheurs ont utilisé des données issues de vingt-et-un pays, qui ont enregistré la surmortalité et la mortalité liées au Covid-19. Ces données représentent 77% des décès mondiaux dus au coronavirus en 2020 et au début de l'année 2021, indique USA Today. Dans l'étude, les morts liées au Covid comprennent non seulement les décès causés directement par le virus, mais aussi les décès indirects, en raison des confinements, des restrictions de rassemblement et de déplacement, le moindre accès aux soins de santé, ainsi que les maladies chroniques.

Un enjeu de santé psychique et de santé publique

«La perte d'un parent ou du tuteur légal peut bouleverser la vie d'un enfant et potentiellement affecter son développement s'il n'est pas dans un cadre familial stable», explique l'auteur de l'étude, Chuck Nelson, professeur en pédiatrie à l'école de médecine de Harvard et au Boston Children's Hospital. Il ajoute que l'impact peut être pire chez les enfants plus âgés, ceux qui sont placés dans des institutions, ou bien qui avaient déjà des problèmes de santé mentale avant la pandémie.

Vaccination des enfants : le Covid risque de favoriser d'autres épidémies

  Vaccination des enfants : le Covid risque de favoriser d'autres épidémies L'ONU a alerté jeudi 15 juillet sur le risque que d'autres virus se développent dans le monde, car l'épidémie de Covid-19 a mobilisé les ressources.La pandémie a forcé à détourner ressources et personnels vers la lutte contre le Covid, nombre de services de soins ont dû fermer ou réduire leurs horaires. Les gens ont aussi été réticents à se déplacer de crainte de se contaminer, quand les mesures de confinement ne le leur interdisaient pas.

À lire aussiCes enfants qui ont mieux vécu le confinement que les autres

«Ces chiffres attirent l'attention sur un phénomène sous-représenté: les survivants des familles endeuillées», a déclaré David Abramson, professeur à la New York University's School of Public Health. L'étude ne met pas seulement en lumière les conséquences durables de la pandémie sur les familles, elle attire aussi l'attention sur l'avenir de leur santé mentale, précise Dr Nora Volkow, directrice sur National Institute on Drug Abuse, qui a en partie financé les recherches.

«Même si le traumatisme subi par un enfant après la perte d'un parent ou d'un tuteur peut être dévastateur, il existe des solutions efficaces pour prévenir les conséquences indésirables, comme la consommation de drogues, et nous devons veiller à ce que les enfants aient accès à ces solutions», explique-t-elle.

Selon Barun Mathema, professeur d'épidémiologie à la Mailman School of Public Health de l'université de Columbia, les enfants issus de communautés défavorisées, particulièrement touchées par la pandémie, sont plus susceptibles de subir des effets à long terme. «C'est une période intense, marquée par des pertes extraordinaires, une horreur hors du commun, et puis soudain, la pandémie est terminée. Mais les blessures sont encore vives.»

Les nombres solides de l'état d'origine montrent un intérêt d'origine .
ÉTAT D'ORIGINE Le jeu trois a géré 2,52 millions d'habitants à l'échelle nationale (1,74 million de métros, 774 000 dans la région). Le jeu ne pouvait pas craquer un million de téléspectateurs sur le plus grand marché de Sydney - 902 000, toujours très solide mais un million ou plus semble mieux. De même à Brisvegas, 502 000 sont également très solides, mais un chiffre de plus de 700 000 aurait montré un intérêt réel.

usr: 2
C'est intéressant!