•   
  •   

Monde Manifestations en Iran: le guide suprême appelle à ne pas faire le jeu de «l'ennemi»

04:40  24 juillet  2021
04:40  24 juillet  2021 Source:   rfi.fr

Quatre agents iraniens planifiaient d’enlever une journaliste à New York, assure le FBI

  Quatre agents iraniens planifiaient d’enlever une journaliste à New York, assure le FBI Quatre agents iraniens planifiaient d’enlever une journaliste à New York, assure le FBIIls avaient prévu « d’emmener de force leur victime en Iran, où (son) sort aurait été au mieux incertain », a précisé la procureure Audrey Strauss. N’étant pas nommée dans le communiqué, la militante féministe Masih Alinejad, à l’origine du mouvement antivoile en Iran, a indiqué être la cible de ce projet d’enlèvement.

Une photo du bureau du guide suprême iranien montre Ali Khamenei prononçant un discours à Téhéran, le 23 juillet 2021. Mais " l ' ennemi cherche à tout utiliser contre la Révolution (iranienne), le pays et les intérêts du peuple, il faut donc veiller à ne pas lui donner un prétexte", a-t-il lancé à l'adresse des habitants de la province, sans préciser de quel "ennemi" il s'agissait. D'après des médias et responsables iraniens, au moins trois personnes ont été tuées au Khouzestan, dont un policier et un manifestant, du fait d'"opportunistes" et d'"émeutiers" ayant tiré sur les manifestants et les forces de

Le guide suprême d' Iran , Ali Khamenei, a exhorté vendredi les manifestants protestant contre les pénuries d'eau dans le sud-ouest du pays à ne pas faire le jeu des "ennemis", après la mort d'au moins quatre personnes. Le 15 juillet, des manifestations ont éclaté dans plusieurs villes de la province du Khouzestan frappée depuis fin mars par la sécheresse, où au moins trois personnes ont été tuées, ont indiqué les médias locaux.

L'ayatollah Ali Khamenei, ici ce vendredi 23 juillet à Téhéran, a critiqué la gestion des problèmes de l'eau par le gouvernement. © AP L'ayatollah Ali Khamenei, ici ce vendredi 23 juillet à Téhéran, a critiqué la gestion des problèmes de l'eau par le gouvernement.

Huit jours après le début des manifestations dans la province du Khouzestan contre la pénurie d'eau, le guide suprême iranien, l'ayatollah Ali Khamenei, visé directement par certains manifestants, est intervenu pour justifier les protestations tout en affirmant qu'il ne fallait pas tomber dans le piège des ennemis.

C'est la première fois que le numéro un iranien intervient depuis le début des manifestations au Khouzestan, qui ont fait plusieurs morts selon les médias iraniens. L'ayatollah Khamenei a critiqué la gestion des problèmes de l'eau par le gouvernement, qui a provoqué une crise grave dans cette région riche en pétrole et qui était l'un des greniers du pays.

Iran du journaliste américain pas le premier complot machiavélique sur US sol

 Iran du journaliste américain pas le premier complot machiavélique sur US sol La tentative d'enlèvement de © fourni par l'examinateur de Washington Iran un ttempt à kidnapper Masih Alinejad, un journaliste américain et activiste des droits de l'homme, n'est pas la première fois que le régime islamique aurait la violence coordonnée contre une cible sur le sol américain.

À la télévision d'État, le guide suprême a déclaré que «les ennemis ( de l ' Iran ) s'étaient unis en utilisant leurs moyens, leur argent, leurs armes (…) et leurs services de sécurité pour créer des problèmes au régime islamique». Même si les appels de Donald Trump et de Benyamin Nétanyahou à renverser le régime accréditent d'une certaine façon cette antienne du péril extérieur, celle-ci trahit le désarroi des autorités face à «un mouvement aussi amorphe avec des revendications multiples qui vont des chômeurs qui ne retrouvent pas de travail aux ouvriers qui ne sont plus payés depuis des mois.

Leur alliance a fait jeu égal avec un courant conservateur, défenseur le plus ferme de l ’autorité du Guide suprême , et critique de cet accord. La couleur politique d’un tiers de l ’Assemblée demeure inconnue, en l’attente de négociations avec des candidats indépendants et d’un second tour pour certaines Le Guide n’est pourtant pas en rivalité ouverte avec M. Rohani. Les deux hommes se voient régulièrement et le Guide lui fait suffisamment confiance pour lui avoir confié les négociations sur le nucléaire, dont il a validé le résultat. Mais lorsque les ultraconservateurs, les « défenseurs des


Vidéo: Élection présidentielle en Iran : les raisons d'une abstention (France 24)

« Les gens ont exprimé leur mécontentement. On ne peut rien leur reprocher. Le problème de l'eau n'est pas un problème mineur, en particulier dans le climat particulier du Khouzestan. Mais les gens doivent faire attention, car l'ennemi veut utiliser le moindre petit problème contre le pays, contre la révolution, contre la République islamique », a averti le guide suprême iranien. Mais « l'ennemi cherche à tout utiliser contre la Révolution (iranienne), le pays et les intérêts du peuple, il faut donc veiller à ne pas lui donner un prétexte », a-t-il lancé à l'adresse des habitants de la province, sans préciser de quel « ennemi » il s'agissait.

Washington condamne l'Iran, qui nie avoir voulu enlever une journaliste à New York

  Washington condamne l'Iran, qui nie avoir voulu enlever une journaliste à New York La Maison Blanche a "catégoriquement" condamné mercredi un complot ourdi, selon la justice américaine, par Téhéran pour enlever une journaliste d'origine iranienne installée aux Etats-Unis, des accusations qualifiées d'"absurdes" par la République islamique.Sous le choc, la cible de cette machination présumée, Masih Alinejad, 44 ans, auteure et militante féministe à l'origine du mouvement antivoile en Iran, a appelé l'Occident à réagir avec fermeté."C'est incroyable, je ne peux toujours pas croire que, ici à New York, la République islamique ait pu me menacer, me suivre...

Iran : suites des manifestations - JT 19h30 - 02/01/2018 En Iran , sixième jour d'une contestation sans précédent depuis 2009. Le guide suprême iranien, l'ayatollah Ali Khamenei, a accusé mardi les "ennemis" de la République islamique de s'être unis pour porter atteinte au régime, a rapporté la télévision d'Etat, alors que des protestations secouent le pays depuis plusieurs jours. "Dans les événements de ces derniers jours, les ennemis se sont unis en utilisant leurs moyens, l'argent, des armes, la politique et leurs services de sécurité pour créer des problèmes au régime islamique" d' Iran

Suite à ces jours de manifestations , le guide suprême de la révolution iranienne l’ayatollah Ali Khamenei a fait savoir ce mercredi 20 novembre 2019, au cours d’un discours télévisé que l ’ ennemi a été « repoussé ». Il a estimé que les troubles n’étaient pas le résultat d’un mouvement émanant du peuple. Le guide iranien explique plutôt qu’il s’agissait d’un défaut de sécurité. Notons que le média officiel iranien, a diffusé des images d’affrontements entre les forces de sécurité et des hommes portant des masques. Chose qui est pourtant rare sur la télévision qui ne montre souvent pas des images de

Les manifestants dénoncent depuis une semaine la pénurie d'eau potable et de l'eau pour l'agriculture et le bétail, rappelle notre correspondant à Téhéran, Siavosh Ghazi. Selon les médias, 700 villages et 25 villes sont affectés. La sécheresse sans précédent depuis 50 ans et des barrages construits en amont depuis trois décennies qui retiennent l'eau ont asséché les rivières dans la province, qui compte une importante minorité arabe.

Ces derniers jours, certains responsables et médias ont accusé des groupes séparatistes arabes de vouloir exploiter le mécontentement contre le pouvoir. Les autorités ont mobilisé des camions citernes et ouverts les vannes des barrages pour apporter de l'eau et calmer la population. Mais selon les experts, le problème ne pourra pas être réglés de sitôt.

À lire aussi : En Iran, «l’environnement montre qu’il a des conséquences sociales, voire peut-être politiques»

Olympics-Basketball-République tchèque a battu l'Iran alors que le basketball commence à Tokyo .
Tokyo (Reuters) - La République tchèque a lancé leur cerceau olympique à Tokyo dimanche avec une victoire de 84-78 contre l'Iran, tenant un rassemblement tardif par les Iraniens Qui a coupé la tête jusqu'à quatre points avec moins d'une minute pour aller.

usr: 0
C'est intéressant!