•   
  •   

Monde "totalement dégoûté": Berejiklian souffle des manifestants illégaux

04:21  25 juillet  2021
04:21  25 juillet  2021 Source:   9news.com.au

Homme condamné à une amende «Pop Up Party» à Sydney Beach

 Homme condamné à une amende «Pop Up Party» à Sydney Beach 11111111990 © 9News Le commissaire à la police adjointe Gary Worswoys a déclaré que la police augmenterait leur présence sur des routes artérielles à partir de Sydney. La police a condamné un jeune homme après avoir créé une "fête pop-up" sur un front de mer Manly Beach à Sydney's Nord la nuit dernière. L'homme a apporté une fourgonnette chargée d'un équipement sonore vers le sud Steyne et a commencé à jouer de la musique pour les danseurs.


SYDNEY, AUSTRALIA - JULY 22: NSW Premier Gladys Berejiklian leaves a COVID-19 update press conference on July 22, 2021 in Sydney, Australia. Lockdown restrictions have been further tightened as NSW continues to record new community COVID-19 cases and work to stop the spread of the highly infectious delta coronavirus strain in the community. New rules which came into effect at midnight on Saturday across Greater Sydney including the Central Coast, Blue Mountains, Wollongong and Shellharbour require all non-essential retail to close. Businesses can still operate click and collect, takeaway and home delivery. In addition to stay at home orders, residents in the local government areas of  Fairfield, Canterbury-Bankstown and Liverpool cannot leave their areas for work except for emergency services and healthcare workers. Where those workers do need to leave their local government area for work, they are required to be tested every three days, even if they do not have symptoms. Residents of Greater Sydney, the Blue Mountains, the Central Coast and Wollongong are subject to stay-at-home orders with people are only permitted to leave their homes for essential reasons. Essential reasons include purchasing essential goods, accessing or providing care or healthcare, essential work, education or exercise. Exercise is restricted to within the local government area and no further than 10km from home and with a maximum of two people per group. Browsing in shops is prohibited and only one person per household can leave home for shopping per day. Outdoor public gatherings are limited to two people, while funerals are limited to 10 people only. The restrictions are expected to remain in place until 11:59 pm on Friday 30 July. (Photo by Jenny Evans/Getty Images): NSW Premier Gladys Berejiklian (Photo by Jenny Evans/Getty Images) © 2021 Getty Images Nsw Premier Gladys Berejiklian (Photo de Jenny Evans / Getty Images)

NSW Premier Gladys Berejiklian a fait une explosion des personnes qui ont assisté à une protestation illégale en Sydney 'S CBD hier, en disant qu'elle est "totalement dégoûtée" par le chaos qui s'est déroulée.

Mme Berejiklian a déclaré que les actions "autochtones" des manifestants ont "compromis la sécurité" de tous les résidents de la NSW et averti que ceux qui sont pris par la police ressentiront le poids total de la loi.

"Je suis totalement dégoûté par les manifestations illégales de la ville aujourd'hui dont les actions égoïstes ont compromis la sécurité de nous tous", a-t-elle déclaré.

Sydney épidémie « stabilisation »: Berejiklian

 Sydney épidémie « stabilisation »: Berejiklian Le premier ministre NSW indique que le nombre de nouveaux Covid-19 locales infections se stabilise, mais met en garde contre les cas sont susceptibles de garder rebondir. © Bianca De Marchi / AAP PHOTOS Gladys Berejiklian dit l'épidémie de virus NSW se stabilise, mais prévoit des cas seront à nouveau augmenter.

"Les manifestants ont montré un mépris total pour leurs concitoyens qui le font actuellement durs.

" Ce type d'activité pendant le verrouillage ne sera pas toléré et la force totale de la loi sera portée contre quiconque qui s'engage dans ce type d'illégal activité. "

hier, des milliers de personnes sont descendues sur la CDB de Sydney pour protester contre les vaccinations de Covid-19 et les lois de verrouillage de l'État.

0 © 90 © 90 © 9News

Les manifestants anti-lockdowns Storm Brisbane


a group of people crossing a busy city street: Anti-lockdown protesters storm Brisbane Les marchers ont débuté à Victoria Park, où la police a essayé de contenir Les foules, mais ont été bientôt enrômées. Le groupe a bientôt quitté le parc et se fraya debout George St, où la situation se défaçait rapidement et devenue violente. dizaines de personnes ont été témoins d'agresseurs d'agression, détruisant des biens publics, de chanter les antigouvernements sentiment et escalade sur les auvents de la boutique. Un homme a été capturé à la caméra frappant un cheval de police. Les autres ont été vus brûlant le drapeau australien.


Reporter affrontement avec le ministre NSW sur Gladys Masque Berejiklian Saga

 Reporter affrontement avec le ministre NSW sur Gladys Masque Berejiklian Saga © Fourni par courrier quotidien MailonLine logo Le NSW Health Le ministre a clôturé dans un journaliste alors qu'il a sauté à la défense de Gladys Berejiklian pour ne pas porter de masque pendant Coronavirus Verrouillage. Le premier ministre NSW est passé à feu lors d'une conférence de presse chauffée lundi après qu'une photo d'elle a été éclaboussée sur la première page d'un journal de Sydney.

La police a depuis confirmé Ed que près de 60 personnes ont été arrêtées et facturées

par rapport à l'événement, ce qui était en violation directe des ordres de santé publique.

Ce matin, deux autres hommes ont été accusés de cruauté animale

après avoir prétendument frappé des chevaux de police.

Plus de 90 infractions ont été émises.

Un ministre de police exaspéré David Elliott a déclaré que la police avait déjà créé un groupe de travail fort de 22 détective pour suivre les 3500 "Boofheads très égoïstes".

Il a également exhorté toute personne qui a assisté à la protestation pour être testée pour Covid-19.

experts ont averti qu'il y a une possibilité élevée, un certain nombre de participants étaient positifs avec Covid-19, créant ainsi potentiellement un événement super-épandage. Le commissaire adjoint de la police

NSW, Gary Worswoys, avait annoncé précédemment l'événement comme "désastreux".

Quelques masques de visage ont été observés tout au long de la journée et une distanciation sociale limitée a été pratiquée. La police

continuera d'utiliser les médias sociaux entre autres moyens de déterminer qui a été impliqué dans la violence au rassemblement.

ADF se déploie dans les zones de verrouillage de West Sydney .
L'armée rejoindra la police de NSW dans les zones les plus touchées par l'épidémie de Covid-19 de Sydney afin de garantir que deux millions de résidents se conforment aux restrictions de verrouillage du gouvernement NSW. © Mick Tsikas / AAP Photos NSW Premier Gladys Berejiklian avertit plus d'enregistrement Covid-19 numéros sont attendus dans les prochains jours.

usr: 1
C'est intéressant!