•   
  •   

Monde Éthiopie: plusieurs milliers d’étudiants coincés dans la région du Tigré

08:43  25 juillet  2021
08:43  25 juillet  2021 Source:   rfi.fr

Éthiopie: la reprise des combats au Tigré fait planer le spectre d'une guerre d'indépendance

  Éthiopie: la reprise des combats au Tigré fait planer le spectre d'une guerre d'indépendance L'annonce de nouvelles offensives des forces tigréennes le mardi 13 juillet témoigne de l'impasse géopolitique actuelle.Il y a deux semaines, la reprise par les forces tigréennes de Mekele, la capitale du Tigré, avait suscité quelques maigres espoirs. Dans une position de faiblesse, le gouvernement du premier ministre éthiopien, Abiy Ahmed, avait annoncé la mise en place d'un cessez-le-feu, sous couvert de protection humanitaire.

La gare routière de Mekele. © RFI/Léa-Lisa Westerhoff La gare routière de Mekele.

Leurs parents lancent un appel à l’aide pour évacuer leurs enfants du Tigré.

Avec notre correspondante à Nairobi, Albane Thirouard

Depuis la reprise de Mekele par les forces rebelles du Tigré, les réseaux de communications sont de nouveaux coupés, et la plupart des routes de la région sont bloquées. Par ailleurs, la nourriture manque. Au total, plus de cinq millions de personnes ont un besoin urgent d’assistance humanitaire selon l’ONU. De quoi inquiéter les parents, sans nouvelles depuis presque un mois, de leurs enfants qui étudient dans la région. Les étudiants des quatre universités publiques de la région n’ont plus de moyens d’entrer en contact avec leur famille.

Ethiopie: Amnesty dénonce des dizaines d'arrestations arbitraires de Tigréens

  Ethiopie: Amnesty dénonce des dizaines d'arrestations arbitraires de Tigréens Amnesty International a accusé vendredi l'Ethiopie d'avoir arbitrairement arrêté des dizaines de Tigréens ces dernières semaines, au moment où les rebelles ont repris au gouvernement fédéral le contrôle d'une grande partie du Tigré (Nord). Parmi les Tigréens arrêtés ces dernières semaines figurent des militants et des journalistes, dont certains ont été frappés et transportés à des centaines de kilomètres de la capitale fédérale, Addis Abeba, affirme Amnesty dans un communiqué.Beaucoup ont disparu et le nombre total de détenus pourrait se chiffrer en centaines, ajoute l'ONG.M.


Vidéo: Ethiopie: les autorités minimisent la perte de la capitale du Tigré (Euronews)

Alors ils étaient plusieurs centaines rassemblés, ce vendredi, devant le bureau des Nations unies à Addis-Abeba. Demandant une intervention urgente de l’ONU pour l’évacuation des étudiants.

L'université appelle le gouvernement à agir

Au début du mois, le ministère des Sciences et de l'Enseignement supérieur s’était voulu rassurant, affirmant via Facebook qu’ils suivaient leurs cours normalement.

Mais jeudi, l’université de Mekele a publié un communiqué inquiétant. Alors qu’elle est financée par le gouvernement éthiopien, l’institution indique ne pas avoir reçu de fonds pour cette année. Et être à cours d’argent pour nourrir les étudiants. Les comptes bancaires étant bloqués, aucun achat de nourriture n’est possible. L’établissement précise ne plus pouvoir prendre en charge les élèves à partir du 27 juillet.

L’université en appelle aux autorités éthiopiennes pour résoudre la situation avant cette date. Soit en transférant l’argent nécessaire, soit, en envoyant des bus pour évacuer les étudiants du Tigré.

Macron appelle à la levée de toutes les restrictions à l'acheminement de l'aide au Tigré .
Le président français a appelé samedi le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed ainsi qu’Abdallah Hamdok, le chef du gouvernement soudanais. Deux entretiens pour souligner selon l’Élysée la préoccupation de la France face à la recrudescence des combats au nord de l’Éthiopie et à l’évolution de la situation humanitaire au Tigré. Emmanuel Macron se dit préoccupé face à la recrudescence des combats, notamment depuis la contre offensive tigréenne et la mobilisation massive de miliciens dans la région voisine Amhara, réveillant les craintes d’une guerre civile.

usr: 1
C'est intéressant!