•   
  •   

Monde La mort d’un policier et humoriste, tué par les talibans, suscite l’émoi en Afghanistan

02:25  30 juillet  2021
02:25  30 juillet  2021 Source:   abonnement.leparisien.fr

Afghanistan : avec la progression des talibans, la vie sous la charia reprend et les spectres du passé resurgissent

  Afghanistan : avec la progression des talibans, la vie sous la charia reprend et les spectres du passé resurgissent Afghanistan : avec la progression des talibans, la vie sous la charia reprend et les spectres du passé resurgissentDans les mémoires, le souvenir de la deuxième partie des années 1990 est encore très présent. Entre 1996 et 2001, les talibans ont régné d’une main de fer sur le pays, appliquant la charia et privant les habitants - surtout les femmes - de nombreuses libertés.

Après avoir initialement nié avoir joué un rôle dans la mort de Mohammad, les talibans ont admis, avec la publication des vidéos, que des combattants du groupe l'avaient tué. Asghar ACHAKZAI/AFP © ASGHAR ACHAKZAI Après avoir initialement nié avoir joué un rôle dans la mort de Mohammad, les talibans ont admis, avec la publication des vidéos, que des combattants du groupe l'avaient tué. Asghar ACHAKZAI/AFP

Fazal Mohammad était moins connu comme policier que comme comique. Sous le nom de « Khasha Zwan », il était devenu populaire grâce à ses vidéos humoristiques postées sur Internet, dans lesquelles il se mettait en scène. Ces derniers jours, il est apparu au centre d’une autre vidéo, tragique et devenue virale : on l’y voit à l’arrière de la voiture, mains liées dans le dos, encadré par deux talibans dont l’un lui assène deux fortes claques, alors qu’il semble vouloir tenter de faire rire ses gardiens.

Les États-Unis menacent de continuer les frappes si les talibans poursuivent leurs attaques

  Les États-Unis menacent de continuer les frappes si les talibans poursuivent leurs attaques Washington pourrait bien continuer ses frappes aériennes sur l'Afghanistan si l'offensive des talibans commencée au mois de mai se poursuit. Alors que les troupes américaines plient bagage, les forces de Kaboul n'offrent qu'une faible résistance face aux talibans. « Les États-Unis ont intensifié leurs frappes aériennes en soutien aux forces afghanes ces derniers jours et nous sommes prêts à continuer ce haut niveau de soutien dans les jours à venir, si les talibans continuent leurs attaques », a déclaré dimanche le général Kenneth McKenzie, patron du Commandement central de l'armée américaine (Centcom) Les talibans se sont emparés depuis presque trois

Puis d’autres images ont montré son cadavre. Dans cette vidéo, un insurgé s’amuse avec la dépouille, pendant qu’un autre regarde. Les talibans ont admis jeudi l’avoir récemment tué, après l’émoi qu’ont suscité l’annonce de sa mort et ces vidéos à travers le pays. Fazal Mohammad vivait dans la province méridionale afghane de Kandahar, berceau du mouvement taliban.

Extirpé de force de chez lui

Selon la presse afghane, Mohammad a été extirpé de force de chez lui durant l’Aïd el Adha, la grande fête musulmane du sacrifice, par un groupe d’hommes armés. Après avoir initialement nié avoir joué un rôle dans la mort de Mohammad, les talibans ont admis, après la publication des vidéos, que des combattants du groupe l’avaient tué.

Afghanistan: Les attaques des talibans en forte augmentation depuis l'annonce du départ des Etats-Unis

  Afghanistan: Les attaques des talibans en forte augmentation depuis l'annonce du départ des Etats-Unis La récente avancée éclair des talibans fait craindre qu’ils ne s’emparent à nouveau du pouvoir © CHINE NOUVELLE/SIPA L'armée afghane combat les talibans à Kandahar, le 23 juillet 2021. GUERRE - La récente avancée éclair des talibans fait craindre qu’ils ne s Les attaques des talibans contre le gouvernement afghan ont fortement augmenté depuis la signature en février 2020 de l’accord conclu entre les Etats-Unis et les insurgés qui a conduit au retrait des forces étrangères du pays, selon un rapport officiel américain publié jeudi.


Vidéo: Afghanistan : les femmes menacées par l'avancée des Taliban (France 24)

« C’était un policier en activité, responsable de la mort de nombreuses personnes, a justifié un porte-parole des talibans, Zabihullah Mujahid. Ce n’était pas un comédien, il s’est battu contre nous au cours de plusieurs batailles. Il a essayé de s’enfuir, contraignant nos hommes à l’abattre ».

Sailab, un officier de la police de Kandahar affecté avec Mohammad sur un point de contrôle, a affirmé que celui-ci n’avait jamais participé à des combats et était plus connu, parmi ses collègues, pour ses talents de comique que de policier.

« Son fils m’a appelé pour me dire que les talibans étaient venus chez lui et l’avaient emmené », a expliqué Sailab. « Le lendemain, son corps était découvert avec les mains liées dans le dos ».

« Un meurtre brutal et insensé »

« Son meurtre brutal et insensé a choqué les Afghans et leur rappelle combien les talibans sont intolérants », peut-on lire sur Twitter. « Les talibans s’opposent au talent (…), ils veulent que l’Afghanistan soit le pays de gens violents qui ne rient jamais », selon un autre tweet.

Afghanistan : les bureaux de de l'ONU attaqués à Herat (ouest), un policier afghan tué

  Afghanistan : les bureaux de de l'ONU attaqués à Herat (ouest), un policier afghan tué Les bureaux des Nations unies ont été attaqués vendredi au lance-roquettes à Herat, la grande ville de l'ouest de l'Afghanistan, autour de laquelle s'affrontent talibans et forces afghanes, une attaque qui a coûté la vie à un policier.Les insurgés, maîtres de vastes portions rurales du territoire afghan, ont aussi accru ces derniers jours leur pression sur deux autres capitales provinciales, dans le sud de l'Afghanistan: Kandahar, la deuxième ville de ce pays, et Lashkar Gah.

Les talibans sont accusés d’être derrière une vague d’assassinats ciblés, ces derniers mois, de fonctionnaires, journalistes, juges ou militants d’ONG notamment.

À la faveur du retrait définitif, désormais quasi achevé, des forces internationales du pays, les insurgés ont lancé début mai une offensive tous azimuts contre les forces afghanes et se sont emparés de vastes zones rurales du pays, où ils sont accusés de nombreuses exactions, qu’ils démentent.

Afghanistan : les talibans continuent de progresser .
Les talibans se sont emparés samedi de la ville de Sheberghan, dans le nord du pays. Il s'agit de la deuxième capitale provinciale à tomber entre leurs mains.La province de Jawzjan est le bastion du maréchal Dostom, puissant dirigeant de milice ouzbek, réputé pour sa loyauté changeante et sa barbarie. Si son bastion de Sheberghan devait rester aux mains des talibans, ce serait un nouveau revers pour le gouvernement qui a récemment fait appel aux anciens chefs de guerre et à diverses milices pour tenter d'endiguer l'avancée des insurgés.

usr: 0
C'est intéressant!