•   
  •   

Monde Côte d'Ivoire: la justice internationale abandonne les poursuites contre Simone Gbagbo

09:05  30 juillet  2021
09:05  30 juillet  2021 Source:   lepoint.fr

I. Catégorie de président Ouattara pour rencontrer l'ex-rival Gbagbo

 I. Catégorie de président Ouattara pour rencontrer l'ex-rival Gbagbo Le chef de la côte d'Ivoire Alassane Ouattara rencontrera son prédécesseur et son ancien rival Laurent Gbagbo le 27 juillet pour leurs premières discussions depuis son retour chez Gbagbo après une absence de près de 10 ans, a déclaré la présidence Mercredi.

APA Abidjan ( Côte d ' Ivoire ). La Cour pénale internationale (CPI) a annoncé jeudi l'abandon du mandat d'arrêt visant Simone Gbagbo dans l'affaire de crimes contre l'humanité perpétrés lors des violences postelectorales ivoiriennes de 2010 à 2011. Dans un communiqué, la juridiction pénale Par conséquent, les juges de la Cour ont ordonné de "retirer les demandes d'arrestation et de remise" concernant l'ex-Première dame de Côte d ' Ivoire . Cette mesure intervient suite à la décision du procureur sur la "demande d'annulation du mandat d'arrêt" contre Simone Gbagbo , à l'encontre de

Simone Gbagbo , épouse de l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo , en Côte d ’ Ivoire , le 15 janvier 2019. « La Chambre considère qu’il est approprié de décider que le mandat d’arrêt contre Simone Gbagbo cesse d’être effectif », a écrit la CPI dans une décision de sept pages, datée du 19 juillet. « Bonne nouvelle pour Mme Simone Gbagbo (…), elle pourra désormais librement voyager à travers le monde entier », a réagi son avocat Ange Rodrigue Dadjé, dans une déclaration transmise à l’AFP.

  Côte d'Ivoire: la justice internationale abandonne les poursuites contre Simone Gbagbo © AFP

Simone Gbabgo n'est plus poursuivie par la justice internationale: le mandat d'arrêt de la Cour pénale internationale contre l'ex-Première dame ivoirienne, accusée de crimes contre l'humanité lors de la crise de 2010-2011 a été levé.

"La Chambre considère qu'il est approprié de décider que le mandat d'arrêt contre Simone Gbagbo cesse d'être effectif", écrit la CPI, répondant à une demande du procureur, dans une décision de 7 pages, datée du 19 juillet et rendue publique jeudi soir.

"Bonne nouvelle pour Mme Simone Gbagbo (...), elle pourra désormais librement voyager à travers le monde entier", a réagi son avocat Ange Rodrigue Dadjé, dans une déclaration transmise à l'AFP.

Côte d'Ivoire: rencontre Ouattara - Gbagbo le 27 juillet, une première depuis dix ans

  Côte d'Ivoire: rencontre Ouattara - Gbagbo le 27 juillet, une première depuis dix ans Le chef de l'Etat ivoirien Alassane Ouattara va rencontrer son prédécesseur et ancien rival Laurent Gbagbo le 27 juillet, une première depuis leur face à face de la présidentielle de 2010, qui avait débouché sur une grave crise post-électorale. A l'époque, la Côte d'Ivoire avait connu une grave crise post-électorale (2010-2011) née du refus de M. Gbagbo, au pouvoir depuis 2000, de reconnaître sa défaite à la présidentielle face à Alassane Ouattara.Plus de 3.000 personnes étaient mortes et Laurent Gbagbo avait été arrêté en avril 2011, avant d'être poursuivi par la Cour pénale internationale (CPI) pour crimes contre l'humanité lors de cette période.

Cette ordonnance met en liberté Mme Simone Ehivet Gbagbo et tous les autres prisonniers politiques, fait cesser toutes les poursuites engagées contre les nombreux partisans du président Laurent Gbagbo , en Côte d ’ Ivoire et en exil et efface les effets de toutes les condamnations intervenues dans le cadre des procès liés à la que le pouvoir ait enfin compris la nécessité de reformer la Commission en charge des élections, conformément à l’arrêt de la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples - Souhaite que cette réforme de la CEI intervienne dans un cadre consensuel et inclusif, gage

Le Rassemblement du peuple de Côte d ’ Ivoire Alternative crédible apporte tout son soutien au Ministre Charles Blé Goudé, poursuivi à la stupéfaction générale par le régime Ouattara, pour crimes dit-on contre les prisonniers de guerre. La preuve qu’il s’agit d’une mascarade judiciaire est que le régime vient de requalifier depuis le Le RPCI-AC rejette ces poursuites honteuses d’un régime en fin de règne, et dénonce un acharnement judiciaire sans précédent d’une justice ivoirienne aux ordres contre le Président du congrès panafricain des jeunes patriotes (COJEP), alors même qu’il a été blanchi et

"Cette levée du mandat vient boucler définitivement les poursuites dont faisaient l'objet les Gbagbo devant la CPI", a-t-il ajouté.

Simone Gbagbo était réclamée depuis 2012 par la CPI pour quatre chefs de crimes contre l'humanité, à savoir meurtre, viol, autres actes inhumains et persécution, commis pendant la crise post-électorale de 2010-2011.

Cette crise, née du refus de Laurent Gbagbo de reconnaître sa défaite à la présidentielle de 2010 face à Alassane Ouattara, avait fait plus de 3.000 morts.

En mars dernier, la CPI avait définitivement acquitté Laurent Gbagbo, également poursuivi pour crimes contre l'humanité et il avait pu faire son retour en Côte d'Ivoire le 17 juin, après dix ans d'absence.

Contrairement à son époux, Simone Gbagbo n'avait jamais été livrée à la CPI. Abidjan a toujours estimé être en mesure de la poursuivre pour les mêmes crimes que ceux lui étant reprochés par la Cour.

anciens ennemis de la Côte d'Ivoire Ensemble pour une réunion de longue durée

 anciens ennemis de la Côte d'Ivoire Ensemble pour une réunion de longue durée dans un moment clé de la politique turbulente de la Côte d'Ivoire, le président Alassane Ouattara mardi rendra son prédécesseur Laurent Gbagbo pour la première fois depuis la première fois que la paire a combattu un conflit post-électoral une décennie il y a dix ans. .

Du côté des avocats de l’ex-Première dame, Maître Rodrigue Dadjé se dit « fortement déçu » et accuse la Cour d’avoir « rendu une décision politique ». Selon lui, le procès devant la Cour d’Assises d’Abidjan débutera « probablement début mai ». Mais le 17 mars, la Cour de cassation avait rejeté ce pourvoi, arguant que son mémoire avait été déposé « tardivement ». Affirmant l’avoir déposé dans les temps, la défense de Simone Gbagbo avait saisi la Cour suprême une seconde fois. → A (RE)LIRE : Côte d ’ Ivoire : Simone Gbagbo condamnée à 20 ans de prison.

Simone Gbagbo mercredi depuis Abidjan (Ph KOACI) Dans un entretien exclusif accordé à France 24 depuis Abidjan, L’e - KOACI l'Info au Coeur de l'Afrique. soudain du candidat du RHDP et la reprise en main soutenue par "la communauté internationale " (le système, ndlr) du Président sortant pour espérer la continuité du développement du Pays avant de former un nouveau capitaine en vue de 2025. L’ancienne Première dame de Côte d ' Ivoire demande également une réforme de la Commission électorale, du Conseil constitutionnel, un audit de la liste électorale et la libération des « prisonniers

Elle avait été condamnée en mars 2015 à 20 ans de prison à Abidjan pour atteinte à la sûreté de l'Etat.


Vidéo: La Côte d'Ivoire en Marche : Les actions du gouvernement face à la hausse des prix des denrées alimentaires (Dailymotion)

Insuffisant aux yeux de la justice internationale qui estimait que la Côte d'Ivoire "ne prenait pas de mesures tangibles" pour juger Mme Gbagbo pour les mêmes crimes que ceux allégués par la CPI.

Elle avait finalement été libérée le 8 août 2018, après sept ans de détention, à la suite d'une amnistie décrétée par le président Alassane Ouattara afin de favoriser la réconciliation nationale.

Divorce

Une réconciliation qui se poursuit depuis le retour de Laurent Gbagbo en Côte d'Ivoire.

Mardi, il a été reçu à la présidence par son ancien rival Alassane Ouattara, pour la première fois depuis plus de dix ans.

La rencontre s'est déroulée dans une atmosphère chaleureuse: les deux hommes se sont donné l'accolade, tenu la main et échangé plusieurs éclats de rire.

anciens ennemis Côte d'Ivoire prévue pour la réunion

 anciens ennemis Côte d'Ivoire prévue pour la réunion attendue depuis longtemps dans un moment clé dans la politique de turbulence de la Côte d'Ivoire, le président Alassane Ouattara mardi rencontrera son prédécesseur Laurent Gbagbo pour la première fois depuis la paire a combattu un conflit post-électoral il y a dix ans .

Simone Gbagbo , lors de son procès, le 30 juin 2016, au tribunal d’Abidjan. Issouf sanogo / afp. Les reports successifs des audiences, tout comme la certitude populaire de sa condamnation, avaient progressivement détourné l’attention de son procès, ouvert en mai 2016 devant la cour d’assises « Je ressens de la tristesse et de la désolation pour les victimes », a déploré Issiaka Diaby, le président de l’association des victimes de la crise. « Je réclame l’exécution du mandat d’arrêt lancé par la Cour pénale internationale contre Simone Gbagbo . Aujourd’hui, seule la justice internationale peut

Libre en Côte d ’ Ivoire , Simone Gbagbo reste poursuivie par la Cour pénale internationale (CPI), qui a délivré contre elle un mandat d’arrêt en février 2012. Mais le président Ouattara a affirmé en 2016 qu’il « n’enverrait plus d’Ivoiriens » à la CPI, estimant que son pays avait désormais une « justice La question de la réconciliation nationale en Côte d ’ Ivoire , après la décennie de crise politico-militaire des années 2000 qui a déchiré le pays, était considérée jusqu’à présent par les observateurs comme un point noir du bilan d’Alassane Ouattara, dont le régime est accusé par l’opposition d’avoir pratiqué

"Cette crise a créé des divergences mais cela est derrière nous", a notamment affirmé M. Ouattara.

Mais si la réconciliation nationale avance en Côte d'Ivoire, la rupture est désormais consommée au sein du couple Gbagbo.

A peine rentré en Côte d'Ivoire, l'ancien président a demandé le divorce d'avec son épouse en raison de son "refus réitéré depuis des années de consentir à une séparation à l'amiable".

Le couple est marié depuis 1989 et a deux filles ensemble.

Laurent Gbagbo a effectué son retour en Côte d'Ivoire avec Nady Bamba, une ex-journaliste de 47 ans, sa compagne depuis le début des années 2000 à laquelle il est uni par un mariage coutumier.

Reste à savoir si Simone Ggabgo, 72 ans, va désormais décider d'embrasser une carrière politique seule, après avoir formé un redoutable tandem avec l'ancien président au pouvoir de 2000 à 2011.

30/07/2021 03:17:14 -          Abidjan (AFP) -          © 2021 AFP

Côte d’Ivoire : la justice internationale abandonne les poursuites contre Simone Gbagbo .
Côte d’Ivoire : la justice internationale abandonne les poursuites contre Simone Gbagbo« La Chambre considère qu’il est approprié de décider que le mandat d’arrêt contre Simone Gbagbo cesse d’être effectif », a écrit la CPI dans une décision de sept pages datée du 19 juillet.

usr: 1
C'est intéressant!