•   
  •   

Monde Tunisie : le député Yassine Ayari, critique du président Kaïs Saïed, a été arrêté

00:40  31 juillet  2021
00:40  31 juillet  2021 Source:   france24.com

Tunisie : le président s’arroge le pouvoir exécutif, Ennahdha condamne un «coup d’Etat contre la révolution»

  Tunisie : le président s’arroge le pouvoir exécutif, Ennahdha condamne un «coup d’Etat contre la révolution» Tunisie : le président s’arroge le pouvoir exécutif, Ennahdha condamne un «coup d’Etat contre la révolution»« Selon la Constitution, j’ai pris des décisions que nécessite la situation afin de sauver la Tunisie, l’Etat et le peuple tunisien », a déclaré M. Saied à l’issue d’une réunion d’urgence au Palais de Carthage avec des responsables des forces de séucirté. « Nous traversons des moments très délicats dans l’histoire de la Tunisie », a-t-il ajouté. Il a annoncé qu’il gelait les activités du Parlement, et démettait de ses fonctions le chef du gouvernement Hichem Mechichi.

Yassine Ayari, député de l'Assemblée tunisienne, lors d'une session à Tunis, le 15 février 2018. © Fethi Belaid, AFP Yassine Ayari, député de l'Assemblée tunisienne, lors d'une session à Tunis, le 15 février 2018.

Le parti de Yassine Ayari a annoncé que le député tunisien, critique du chef de l'État, avait été arrêté vendredi par des forces de sécurité. L'élu avait dénoncé sur les réseaux sociaux le coup de force du président Kaïs Saïed comme un "coup d'État militaire".

Le mouvement politique tunisien Espoir et travail a annoncé, vendredi 30 juillet, que le député Yassine Ayari avait été arrêté dans la journée par des forces de sécurité, après avoir dénoncé sur les réseaux sociaux un "coup d'État militaire" du président Kaïs Saïed.

Crise politique en Tunisie : le Premier ministre se dit prêt à se retirer

  Crise politique en Tunisie : le Premier ministre se dit prêt à se retirer Le Premier ministre tunisien, Hichem Mechichi, s’est dit prêt, lundi, à céder le pouvoir, alors qu’un nouveau chef du gouvernement devrait être désigné par le président Kaïs Saïed. La veille, ce dernier a limogé l’actuel chef du gouvernement et suspendu les activités du Parlement. En Tunisie le Premier ministre s’engage dans la voie d’une transition pacifique. Au lendemain de son limogeage par le président Kaïs Saïed, qui a également suspendu les activités du Parlement, Hichem Mechichi s'est dit prêt, lundi 26 juillet, à céder le pouvoir au futur Premier ministre désigné par le président.

Député indépendant et ex-blogueur, Yassine Ayari a été condamné à plusieurs reprises ces dernières années pour des publications sur les réseaux sociaux, notamment critiques de l'armée. Lancé en 2019, son mouvement politique a annoncé dans un bref communiqué son arrestation, selon lui par des agents de la sécurité présidentielle sans la présentation d'un ordre judiciaire.

Contactés par l'AFP, le service de la communication de la présidence de la République et le porte-parole du parquet étaient injoignables.

Dans une publication sur Facebook, sa femme a affirmé, de son côté, que son mari avait été arrêté d'une façon violente.

Aucune source officielle n'a accepté de s'exprimer sur cette arrestation.

Cette arrestation survient cinq jours après que le président Kaïs Saïed a gelé le Parlement pour 30 jours, levé l'immunité de tous les députés et limogé le Premier ministre Hichem Mechichi.

Tunisie: Ennahdha appelle le président Saied à revenir sur ses décisions

  Tunisie: Ennahdha appelle le président Saied à revenir sur ses décisions La principale formation politique du Parlement tunisien a appelé au dialogue mardi, indiquant être prête à des élections anticipées après le coup de force du président Kais Saied, qui a notamment suspendu l'assemblée et limogé le Premier ministre. "Nous avons décidé de militer pacifiquement pour faire échouer ce projet (du président Saied) et nous appelons le président à revenir sur cette décision", a indiqué à l'AFP Noureddine B'Hiri, un"Nous avons décidé de militer pacifiquement pour faire échouer ce projet (du président Saied) et nous appelons le président à revenir sur cette décision", a indiqué à l'AFP Noureddine B'Hiri, un dirigeant du parti d'inspiration islamiste Ennahdha.

>> À lire aussi : "Tunisie : 'Le parti Ennahda fait volte-face avec la volonté de préserver l’unité du pays'"

Connu pour ses prises de position tranchantes

"C'est un coup d'État militaire", avait écrit sur sa page Facebook Yassine Ayari, connu pour ses prises de position tranchantes. Pour lui, les mesures du président représentent "un renversement de la Constitution et du pacte social en utilisant l'armée".

Yassine Ayari, 30 ans, ancien blogueur actif sous la censure lors du soulèvement populaire ayant chassé Ben Ali du pouvoir en 2011, avait été élu député de la circonscription de l'Allemagne en 2017, puis de la première circonscription de la France en 2019.

Il avait été condamné en 2018 à trois mois de prison pour une publication Facebook qui critiquait l'armée. Le 27 mars dernier, il avait également été condamné à 16 jours de prison pour une autre publication de blog. Il n'a pas purgé cette peine.

En 2015, ce fils d'un colonel tué en 2011 lors des premiers affrontements contre des groupes terroristes dans le pays avait passé plus de quatre mois en prison après qu'un tribunal militaire l'avait reconnu coupable d'outrage au haut commandement de l'armée sur les réseaux sociaux.

Avec AFP

Pour une feuille de route en Tunisie: organisations et syndicats lancent un appel à Kaïs Saïedau président .
Près de deux semaines après l'entrée en vigueur de mesures d'exception, décidées par le président tunisien, la société civile reste mobilisée. Ainsi 7 organisations et syndicats ont joint leurs voix dans une déclaration conjointe, jeudi 5 août, dans laquelle elles appellent le chef de l'État à préciser sa feuille de route et demandent la formation, dans les plus brefs délais, d’un gouvernement. avec notre correspondant à Tunis, Matthias Raynal Parmi les signataires de cet appel, il y a la Ligue tunisienne des droits de l'homme, l'association des magistrats également, mais aussi le syndicat national des journalistes tunisiens.

usr: 0
C'est intéressant!