•   
  •   

Monde Avec un mois de retard, les États-Unis atteignent leur objectif de vaccination

07:25  03 août  2021
07:25  03 août  2021 Source:   france24.com

INFOGRAPHIES. Covid-19 : aux États-Unis, une "pandémie de non-vaccinés" menace

  INFOGRAPHIES. Covid-19 : aux États-Unis, une Alors que le variant Delta s'impose aux Etats-Unis comme partout sur son passage, la vaccination stagne dans le pays qui voit ses cas de Covid-19 s'envoler.

Les Etats - Unis ont atteint lundi le taux de 70% d'adultes ayant reçu au moins une dose de vaccin anti-Covid, avec près d' un mois de retard sur la date fixée par le président Biden comme objectif pour atteindre ce seuil. Les données des Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC), principale Joe Biden avait initialement affiché l' objectif d ' atteindre le chiffre de 70% le 4 juillet, jour de la fête nationale américaine, comme symbole de la victoire sur la pandémie. Mais le ralentissement de la campagne de vaccination , particulièrement dans les régions traditionnellement conservatrices

du pass sanitaire, la vaccination obligatoire pour certaines professions ou encore le renforcement de l'isolement des • Les protestataires ont atteint les abords de l'Assemblée nationale en début de soirée. Etats - Unis : Joe Biden durcit le ton contre les employés fédéraux non vaccinés . 29 juil.

Joe Biden à la Maison Blanche le 30 juillet 2021. © Evelyn Hockstein, Reuters Joe Biden à la Maison Blanche le 30 juillet 2021.

Le président américain Joe Biden s'était fixé pour objectif 70 % d'adultes vaccinés contre le Covid-19 d'ici à la fête nationale du 4 juillet. Le pays a finalement mis un mois supplémentaire à l'atteindre, au moment où le nombre de cas et d'hospitalisations explosent en raison du variant Delta.

Les États-Unis ont atteint lundi le taux de 70 % d'adultes ayant reçu au moins une dose de vaccin anti-Covid, près d'un mois après la date objectif fixée par le président Joe Biden.

Les données des Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC), principale agence de santé publique des États-Unis, montrent par ailleurs que 60,6 % des adultes et 49,7 % de la population totale sont désormais entièrement vaccinés.

En Algérie, la grande ruée contre le Covid-19

  En Algérie, la grande ruée contre le Covid-19 À Alger (Algérie) Après de longs mois d'insouciance et de scepticisme amplifié par des discours alarmistes, la population algérienne n'a désormais plus peur de venir se masser devant les centres de vaccination. Tout a basculé au cours de la deuxième semaine de juillet, au moment où le nombre de contaminations au Covid-19 grimpait en flèche, passant en moins de dix jours d'un peu plus de 200 à plus de 1.200, puis à 1.500 cas recensés par jour... en tout cas officiellement. Il y aurait en réalité entre 25.000 et 30.000 contaminations quotidiennes, selon le professeur Reda Djidjik, chef de service d'immunologie à l'hôpital de Beni Messous.

Des équipes de vaccination mobiles seront envoyées dans les établissements de santé pour personnes âgées afin d'administrer aux résidents des piqûres de rappel avec les vaccins Pfizer/BioNTech ou Moderna, indépendamment du type de vaccin qu'ils ont reçu auparavant, selon le Le document s'appuie sur des études récentes assurant que l'immunité offerte par la vaccination décline avec le temps, ce qui mettrait en danger les personnes vulnérables. 52% des Allemands complètement vaccinés . L'institut Robert Koch, l'établissement allemand chargé du contrôle et de la

Dans une vidéo postée sur ses comptes Instagram et TikTok, le président invite à l’interroger sur la vaccination contre le Covid, pour contrer de «fausses informations» et «rumeurs». Une mise en scène pour certains membres de l'opposition. Emmanuel Macron s'est filmé, auprès d'un drapeau français Ce n'est pas avec un tee-shirt qu'Emmanuel Macron sera plus convaincant. Cette dernière remarque résonne avec les réactions de plusieurs membres de l'opposition de droite. Le leader des Patriotes Florian Philippot, chef de file du mouvement contre l'extension du pass sanitaire, a ainsi critiqué la

Joe Biden avait initialement affiché l'objectif d'atteindre le chiffre de 70 % le 4 juillet, jour de la fête nationale américaine. Mais le ralentissement de la campagne de vaccination, en particulier dans les régions traditionnellement conservatrices du Sud et du Midwest, ainsi que parmi les populations les plus jeunes, paupérisées, et celles issues de minorités ethniques, a empêché le pays d'atteindre cet objectif.

Variant Delta

Ce retard, combiné à la propagation du très contagieux variant Delta, a fait exploser le nombre moyen de cas quotidiens, qui dépasse à présent les 70 000 et s'accroît rapidement. Chaque jour, les hôpitaux du pays admettent en moyenne 6 200 patients atteints du Covid-19 par jour, et plus de 300 personnes meurent de la maladie.

Couverture vaccinale : la France dépasse les Etats-Unis mais reste en retard sur ses voisins

  Couverture vaccinale : la France dépasse les Etats-Unis mais reste en retard sur ses voisins Après des débuts poussifs, la campagne de vaccination en France a accéléré son rythme, avec un nouvel objectif de 50 millions de primo-injections d’ici à la fin du mois d’août. La France ne fait toutefois pas partie des meilleurs élèves à l’échelle européenne.Après des premières vaccinations au compte-goutte, la France a progressivement augmenté le rythme de la campagne. Réception de commandes de vaccins de plus en plus importantes, ouvertures anticipées aux tranches d’âges inférieures, campagnes de communication d’ampleur… Au mois de mai, près de 50 % des Français avaient reçu au moins une dose du vaccin.

L' objectif du gouvernement actuellement est d' atteindre 50 millions de premières doses fin août. Ce qui correspond à environ 85% des plus de 12 ans qui auraient ainsi bénéficié d'au moins une dose. Les services de réanimation accueillaient 1 137 malades gravement atteints contre 886 le 25 juillet. «Presque la moitié des personnes qui sont hospitalisées en réanimation ont moins de 60 ans, ce qui n'était pas le cas au début de l'épidémie, parce qu'il y a moins de sujets vaccinés dans les moins de 60 ans», a exposé Alain Fischer.

Conscient de ces lignes de fracture profondes, et du fait que l ’ État fédéral n’a en principe pas de prérogatives réelles en matière de santé, domaine sur lequel les États et les autorités locales ont la haute main, Joe Biden avait été jusqu’ici peu pressé de mettre en place des règles tranchantes en matière de vaccination , préférant la persuasion. Les articles en illimité 1€ le premier mois sans engagement.

"Ces cas se concentrent dans des communautés dont les taux de vaccination sont plus faibles", a expliqué à des journalistes Jeff Zients, le coordinateur de la lutte contre la pandémie à la Maison Blanche. "Un cas sur trois au niveau national a été détecté en Floride et au Texas la semaine passée", a-t-il précisé.


Vidéo: L'UE atteint son objectif de vacciner 70% des adultes avec au moins une dose (Le Figaro)

Les États-Unis ont cependant observé un rebond du taux de vaccination ces dernières semaines, notamment dans ces régions les plus touchées par la vague récente de Covid-19. Les huit États les plus touchés ont constaté une augmentation de leurs vaccinations journalières de 171 %, par rapport au taux trois semaines plus tôt, a expliqué Jeff Zients. L'Arkansas, l'Alabama, la Louisiane et le Mississippi sont notamment concernés.

États-Unis. 70 % de la population est vaccinée, l’objectif fixé par Biden atteint avec un mois de retard

  États-Unis. 70 % de la population est vaccinée, l’objectif fixé par Biden atteint avec un mois de retard Près de trois adultes sur quatre aux États-Unis ont reçu au moins une dose de vaccin contre le covid-19 à la date du lundi 2 août, alors que Joe Biden voulait initialement atteindre ce seuil de vaccinés le 4 juillet au plus tard.Les États-Unis ont atteint lundi 2 août le taux de 70 % d’adultes ayant reçu au moins une dose de vaccin anti-Covid, avec près d’un mois de retard sur la date fixée par le président Biden comme objectif pour atteindre ce seuil.

Le gouvernement entend atteindre le cap des 75% de primovaccinés d’ici la fin août. Une course incertaine contre le variant Delta au vu des nombreux obstacles qui pourraient dans les prochaines semaines entraver la dynamique vaccinale. Sputnik fait le point avec la virologue Mylène Ogliastro.

Les opérations de vaccination contre le Covid-19 n’ont débuté que le 28 juillet en Tanzanie, après des mois de déni de cette maladie par le Président John Magafuli, décédé en mars. La campagne a été lancée par la Présidente Samia Suluhu qui a été elle-même vaccinée et qui a révisé la politique L'Uruguay (137) et Bahreïn (134) se classent deuxième et troisième (plus de 60% des habitants vaccinés ). L'Afrique reste le continent le plus en retard , avec 4,8 doses administrées pour 100 habitants, soit 10 fois moins que la moyenne mondiale (52). L’OMS note toutefois que les expéditions

Et le secteur privé a aussi commencé à pousser dans cette direction : Disney et Walmart, deux des plus importants employeurs privés aux États-Unis, ont annoncé encourager ou rendre obligatoire le vaccin pour leurs employés.

Les fonctionnaires ne sont pas en reste : Joe Biden a pris une série de mesures, jeudi, pour doper la vaccination aux États-Unis, parmi lesquelles l'obligation pour des millions d'employés fédéraux soit d'être vaccinés, soit de porter le masque en continu et de se soumettre à des tests réguliers.

Vaccins toujours efficaces

Même si le variant Delta représente une menace, les vaccins permettent toujours d'éviter à la plupart de ceux qui les reçoivent de développer une forme grave du Covid-19. Selon les autorités sanitaires, les personnes vaccinées ont 8 fois moins de chance de tomber malade, et 25 fois moins de chance d'être hospitalisées ou de mourir.

Dans le Tennessee par exemple, 97 % des hospitalisations et 98 % des décès liés au Covid-19 en juillet concernaient des personnes non vaccinées.

Les contaminations des personnes vaccinées restent peu fréquentes mais des recherches préliminaires suggèrent que, quand elles se produisent, le risque de transmission est plus élevé avec le variant Delta qu'avec les variant précédents.

En tenant compte de ces données, les CDC ont réinstauré leur recommandation de port du masque en intérieur dans les zones à haut risque, même pour les personnes vaccinées. Lundi, huit comtés de la baie de San Francisco ont à nouveau rendu obligatoire le port du masque, tout comme la Louisiane.

Avec AFP

En France, un centre de dépistage ou de vaccination contre le Covid est vandalisé chaque jour en moyenne .
Depuis la mi-juillet, le ministère de l’Intérieur a recensé la dégradation d’une vingtaine de centres de dépistage ou de vaccination anti-Covid, du tag à l’incendie.De la France métropolitaine jusqu’aux Antilles – où la situation sanitaire devient critique, impliquant un renforcement des mesures –, les actes de vandalisme s’intensifient face à l’instauration du pass sanitaire.

usr: 0
C'est intéressant!