•   
  •   

Monde Les éléphants errants de Chine rentrent vers leur réserve, surveillés par des drones

19:15  04 août  2021
19:15  04 août  2021 Source:   nouvelobs.com

Après les inondations inédites de Zhengzhou, la Chine va devoir revoir sa politique climatique

  Après les inondations inédites de Zhengzhou, la Chine va devoir revoir sa politique climatique Les inondations qui ont envahi la semaine dernière la ville de Zhengzhou sont inédites dans l'histoire. Jamais, depuis soixante ans que les mesures de pluviosité existent en Chine, autant de pluie ne s'était abattue sur une ville chinoise. En vingt-quatre heures, la capitale de la province du Henan a reçu 552 millimètres de précipitations, soit 86% de la moyenne annuelle. Et plus de 200 millimètres sont tombés en une heure seulement. Au cours des siècles passés, des crues meurtrières se sont parfois produites à Zhengzhou à cause de débordements du fleuve Jaune, qui coule à quelques kilomètres du nord de la ville.

  Les éléphants errants de Chine rentrent vers leur réserve, surveillés par des drones © Copyright 2021, L'Obs

Calfeutrer les habitants. Couper l’électricité. Disposer des bananes à l’extérieur du village pour attirer les éléphants et les ramener dans la nature. Telle est la routine de la trentaine de zoologues qui traquent depuis des mois un troupeau d’éléphants en vadrouille dans le sud-ouest de la Chine.

Les 14 pachydermes ont quitté voilà près d’un an et demi leur réserve tropicale proche de la frontière birmane, cap au nord à travers la province du Yunnan, comme on le voit dans la vidéo ci-dessous.

Leur pérégrination enchante les Chinois et leurs médias, mais les sympathiques quadrupèdes ont ravagé d’innombrables hectares de maïs et de canne à sucre sur leur passage, et effrayé les habitants des villages qu’ils ont visités.

Défense : l'inquiétante montée en puissance de la flotte chinoise

  Défense : l'inquiétante montée en puissance de la flotte chinoise Depuis quelques années, Pékin s’est lancé dans un programme de construction navale qui impressionne même les Américains. L’historien Alexandre Sheldon-Duplaix* nous explique pourquoi. De plus en plus d’observateurs s’inquiètent du spectaculaire renforcement de la marine chinoise. Pourrait-elle devenir un jour plus puissante que celle des Etats-Unis ? Alexandre Sheldon-Duplaix : On n’en est pas encore là, mais la possibilité d’une parité existe. Cela fait deux décennies que les autorités de Pékin renforcent leur flotte et réduisent l’écart, et elles ont déjà comblé une bonne partie de leur retard.

Pour le plus grand plaisir des spectateurs, les éléphants à la peau rosâtre, survolés en permanence par un drone, ont défilé trompe-à-queue dans des petites villes, se sont abreuvés d’alcool de céréales et ont piqué des roupillons réparateurs en pleine campagne.

Mais leur poursuite est plus stressante pour les experts chargés de veiller au grain : les animaux ont la désagréable habitude de se déplacer de nuit, parcourant facilement 30 km d’un coup dans une forêt dense.

Jamais aussi loin

De mémoire de zoologue, jamais des éléphants d’Asie en liberté ne s’étaient aventurés aussi au nord, souligne Yang Xiangyu, un des responsables de l’équipe de surveillance qui a dû s’improviser cornac du jour au lendemain :

« Avant ça, les seuls éléphants qu’on voyait, c’était au zoo ou alors à la télévision. »

La cellule de crise éléphantesque a été formée en catastrophe en mai dernier alors que le troupeau s’approchait dangereusement de Kunming, la capitale provinciale, et de ses 4,5 millions d’habitants.

La Chine avertit le Royaume-Uni en tant qu'approches de groupe de grève des opérateurs

 La Chine avertit le Royaume-Uni en tant qu'approches de groupe de grève des opérateurs La Chine a averti le groupe de grève du Carrier du Royaume-Uni, dirigé par le porte-avions HMS Queen Elizabeth de ne pas effectuer de "actes inappropriés", car elle entre dans la mer de Chine du Sud contesté.

Sur leurs traces, les surveillants dorment dans la nature, à la belle étoile ou dans leur voiture. Un beau matin de juillet, on a retrouvé leur éphémère QG dans un village, l’équipe observant sur un grand écran les premières images de drone diffusées par les collègues en première ligne.

Courant coupé

La silhouette des mastodontes s’y dessine dans une clairière proche d’un autre village. Les animaux avalent une dernière collation avant de s’installer pour leur longue sieste diurne, alors que la chaleur monte.

Ils s’éveilleront en fin d’après-midi et se mettront en route, les gardiens sur leurs talons.

Quand le troupeau approche d’un village, son arrivée est signalée par haut-parleurs ou au besoin au porte-à-porte. Les habitants sont invités à rester chez eux, voire à monter dans les étages si possible, hors de portée des gourmands visiteurs.

Le courant est coupé pour éviter que les animaux protégés ne mettent la trompe dans la prise. Puis des véhicules sont garés derrière eux pour leur couper la retraite et faire en sorte qu’ils passent leur chemin, vers le sud de préférence.

La Chine avertit le Royaume-Uni en tant qu'approches de groupe de grève des opérateurs

 La Chine avertit le Royaume-Uni en tant qu'approches de groupe de grève des opérateurs La Chine a averti le groupe de grève du Carrier du Royaume-Uni, dirigé par le porte-avions HMS Queen Elizabeth de ne pas effectuer de "actes inappropriés", car elle entre dans la mer de Chine du Sud contesté.


Vidéo: Chine : des drones pour ramener des éléphants errants dans leur réserve (Dailymotion)

Il n’y a plus qu’à prévoir l’étape suivante et à recommencer le même cirque au prochain village.

Suivis en permanence

Grâce à leur observation vingt-quatre heures sur vingt-quatre, diffusée sur internet par la télévision nationale, les gardiens improvisés peuvent s’extasier devant l’intelligence des animaux.

Une éléphante adulte mène le troupeau, mettant toujours les pattes sur le meilleur chemin pour trouver de la nourriture ou un point d’eau. Lorsqu’il faut traverser un cours d’eau, elle repère le point de passage le plus sûr.

Une branche dans la trompe, ils grattent le dos d’un camarade là où ça démange, chassent les insectes ou semblent dessiner sur le sol.

Que cachent les mystérieuses pulsations de la Terre ?

La boue sert d’écran solaire, de grandes feuilles font office de chapeau de paille. A l’aide de leur trompe, ils arrivent à tourner un robinet, à ouvrir une porte ou à soulever un couvercle de puits.

Le troupeau compte trois éléphanteaux, dont deux sont nés pendant l’odyssée. Les adultes les protègent contre l’adversité, écrasant par exemple des rails de sécurité en bord de route pour que les « petits » puissent les franchir sans se blesser.

Àprès 20 ans, l’Allemagne envoie son premier navire militaire... en mer de Chine

  Àprès 20 ans, l’Allemagne envoie son premier navire militaire... en mer de Chine Le Bayern, une frégate militaire allemande, est parti, lundi, pour rejoindre la mer de Chine afin, officiellement, de défendre la "libre circulation maritime" dans la région. C’est une première en vingt ans pour l’Allemagne qui prend ainsi le risque de contrarier la Chine, son premier partenaire commercial. Les plus de 230 membres de l’équipage de la frégate militaire allemande Bayern savent que leur voyage est historique. Ils ont même ouvert un compte Twitter pour l'occasion, début juillet, pour le documenter. On y trouve des smileys et autres emojis à foison pour illustrer les photos de préparatifs.

Animaux dangereux

Les médias de Pékin ont fait des pachydermes d’aimables symboles de la protection de l’environnement.

Mais les éléphants, qui peuvent peser 4 tonnes et courir aussi vite qu’Usain Bolt, sont aussi extrêmement dangereux, surtout s’ils sentent que leurs petits sont menacés.

En mars dernier, deux d’entre eux, qui ont pris depuis le chemin du retour, ont piétiné à mort un villageois, raconte Chen Mingyong, spécialiste du comportement des éléphants à l’Université du Yunnan :

« Il faut regarder la réalité en face. L’éléphant d’Asie est une bête sauvage et il faut garder ses distances. »

Les médias ne peuvent d’ailleurs approcher le troupeau pour raisons de sécurité. Les spécialistes ne s’expliquent pas pourquoi la horde a entrepris une marche de 700 km à travers le tropique du Cancer.

Demi-tour surprenant

Parmi les explications possibles : un manque de nourriture lié à l’augmentation de la population dans leur réserve de Xishuangbanna (300 têtes contre 200 il y a quarante ans) ; le changement climatique qui modifierait l’écosystème ; une évolution du champ magnétique qui bouleverserait leur système de navigation sophistiqué…

Les éléphants tournent habituellement en rond lorsqu’ils recherchent de la nourriture.

Pour ajouter au mystère, ils ont évolué pratiquement en ligne droite en direction de Kunming avant de brutalement entamer un demi-tour vers le sud. Il leur reste plusieurs centaines de kilomètres à parcourir avant de retourner à leur point de départ.

Climat, surveillance de masse et pandémie : trois crises mondiales, un même doute

Un quinzième pachyderme, qui s’était séparé du groupe, a été endormi début juillet et rapatrié d’office.

Avec la chaleur, le reste du troupeau a ralenti sa marche, mais les gardiens supposent que l’automne le fera accélérer plein sud. Ces derniers risquent cependant de regretter leur traque quotidienne, admet Yang Xiangyu.

« Dès qu’ils voient apparaître les éléphants sur leur grand écran, c’est toujours le même plaisir, en dépit de tout le travail que ça représente. »

Pourquoi la Chine ménage les talibans .
Traditionnellement, la diplomatie chinoise est prudente. Mais, à l'égard de l'Afghanistan, Pékin a décidé de prendre les devants. Alors que le retrait des troupes américaines est pratiquement terminé, et tandis que les combats s'intensifient autour de plusieurs villes afghanes, une délégation de talibans a été invitée en Chine. Pékin donne ainsi l'impression qu'à ses yeux, les troupes gouvernementales ne peuvent plus l'emporter et qu'il est donc réaliste de discuter avec ceux qui vont prochainement prendre le pouvoir.

usr: 3
C'est intéressant!