•   
  •   

Monde Le Kosovo face à ses jihadistes détenus

19:51  05 juin  2018
19:51  05 juin  2018 Source:   msn.com

Russie : Les méthodes chocs d'une prison de haute-sécurité (vidéo)

  Russie : Les méthodes chocs d'une prison de haute-sécurité (vidéo) Mardi 29 mai, W9 diffusait un nouveau numéro du magazine "Etat de choc" dans lequel l'équipe de tournage proposait une immersion édifiante dans les prisons de haute sécurité russes. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.Mardi 29 mai, W9 a fait fort avec un numéro inédit du magazine "Etat de choc". Avant d'assister à des scènes complètement affligeantes à Sotchi, où des vacanciers se divertissent en posant aux côtés d'hommes noirs, W9 diffusait un reportage édifiant sur les prisons de haute sécurité en Russie. Dans la maison d'arrêt du Dauphin noir par exemple, la discipline est de rigueur et les surveillants pénitentiaires ne laissent absolument rien passer.

"Les sectes religieuses sont mieux organisées que l'administration pénitentiaire": à sa libération, l'ex- détenu Sami Lushtaku a résumé dans la presse le défi imposé au Kosovo par les ex- jihadistes emprisonnés.

Jihadistes occidentaux détenus en Syrie : un "fardeau" pour les Kurdes. Trump prudent face à Pyongyang qui menace d'annuler le sommet de Singapour. Deux jihadistes britanniques membres d'une "cellule d'exécution" du groupe Etat islamique ont été capturés en Kosovo

"Les sectes religieuses sont mieux organisées que l'administration pénitentiaire": à sa libération, l'ex-détenu Sami Lushtaku a résumé dans la presse le défi imposé au Kosovo par les ex-jihadistes emprisonnés.

Des policiers encadrent Arton Ahmeti et Kenan Plakaj durant leur procès à Pristina en mai 2018, pour avoir prévu une attaque contre l'équipe de football israélienne en Albanie © Fournis par AFP Des policiers encadrent Arton Ahmeti et Kenan Plakaj durant leur procès à Pristina en mai 2018, pour avoir prévu une attaque contre l'équipe de football israélienne en Albanie

Détenu lors d'une enquête pour crimes de guerre durant le conflit d'indépendance de 1998-99, Lushtaku a croisé ces vétérans dans la plus grande prison du pays à Dubrava (ouest), avant d'être transféré à Gerdoc, à 25 kilomètres de Pristina, où il est resté jusqu'à l'été 2017.

Michel Cardon, l'un des plus vieux détenus de France, retrouve la liberté après 40 ans de prison

  Michel Cardon, l'un des plus vieux détenus de France, retrouve la liberté après 40 ans de prison Condamné à la perpétuité pour un meurtre commis en 1977, Michel Cardon est sorti de prison ce vendredi 1er juin, après 40 ans de détention. Michel Cardon est un homme libre. Condamné à la perpétuité pour le meurtre d'un sexagénaire commis en 1977, il est sorti de prison ce vendredi 1er juin, après plus de 40 ans de détention. Ce détenu avait fait une demande de libération conditionnelle, examinée par le tribunal d'application des peines d'Arras le 15 mars et acceptée ce vendredi. À 67 ans, il était l'un des plus vieux détenus de France.

«Les sectes religieuses sont mieux organisées que l’administration pénitentiaire»: à sa libération, l’ex- détenu Sami Lushtaku a résumé dans la presse …

"Les sectes religieuses sont mieux organisées que l'administration pénitentiaire": à sa libération, l'ex- détenu Sami Lushtaku a résumé dans la presse …

Dans une unité dédiée de cet établissement de haute sécurité, sont regroupés depuis 2014 une vingtaine de jihadistes radicaux, considérés les plus dangereux parmi quelque 80 islamistes détenus.

Cette stratégie de l'isolement est l'objet d'un débat récurrent mais pour le journaliste kosovar spécialisé dans les affaires religieuses, Visar Duriqi, c'est la seule solution "pour empêcher qu'ils n'exercent une quelconque influence sur des gens qui ont déjà enfreint la loi et sont plus fragiles".

D'après les estimations officielles, quelque 300 Kosovars ont combattu depuis 2012 dans les rangs du Front al-Nosra ou de l'organisation Etat islamique. © Fournis par AFP D'après les estimations officielles, quelque 300 Kosovars ont combattu depuis 2012 dans les rangs du Front al-Nosra ou de l'organisation Etat islamique.

Selon les estimations officielles, quelque 300 Kosovars ont combattu depuis 2012 dans les rangs du Front al-Nosra ou de l'organisation Etat islamique. Plus d'une cinquantaine ont été tués mais 130 sont rentrés au pays. Une loi a été adoptée en 2015: avoir combattu dans les rangs jihadistes les expose à quinze ans de prison.

Mondial 2018: l'Islande, l’histoire du plus petit pays qualifié en Coupe du monde

  Mondial 2018: l'Islande, l’histoire du plus petit pays qualifié en Coupe du monde La Coupe du monde de football commence dans moins de deux semaines. Un grand moment pour les pays qualifiés, mais encore plus pour l'Islande. L'île située au milieu de l'Atlantique nord, avec seulement 330 000 habitants, est le plus petit pays jamais qualifié pour une phase finale. « Quand j'étais plus jeune, je n'aurais jamais pensé jouer une Coupe du monde avec l'Islande. J'ai toujours rêvé d'y participer, mais je n'ai jamais pensé que cela « Quand j'étais plus jeune, je n'aurais jamais pensé jouer une Coupe du monde avec l'Islande. J'ai toujours rêvé d'y participer, mais je n'ai jamais pensé que cela deviendrait une réalité. C'est fantastique pour une petite nation comme l'Islande de se qualifier.

Afp - 05/06/2018 - 14:24. Le Kosovo face à ses jihadistes détenus . "Les sectes religieuses sont mieux organisées que l'administration pénitentiaire": à sa libération, l'ex- détenu Sami Lushtaku a résumé dans la presse le défi imposé au Kosovo par les ex- jihadistes emprisonnés.

Le Français a été fait prisonnier par les Kurdes alors que, selon eux, il combattait dans les rangs de l'EI. Il témoigne, dans le cadre d'un reportage de

- Patriotes -

"En proportion de sa population d'1,8 million d'habitants, le Kosovo est vraisemblablement la plus importante source de jihadistes en Syrie et en Irak", résumait dès 2015, le centre de réflexion américain, Combatting terrorism Center.

Un plan d'action gouvernemental pour la période 2018-2022 pose les enjeux: "Le Kosovo est menacé par ceux qui reviennent des zones de conflits" et entendent "s'attaquer au caractère multi-ethnique et plurireligieux du Kosovo, à son gouvernement démocratique et à sa société séculaire".

Pour le vice-ministre des forces de sécurité, Burim Ramadani, "le principal défi est de faire de ces hommes des patriotes et non de les enfoncer plus dans leur hostilité".

La communauté islamique du Kosovo (BIK) vient de décider d'envoyer vingt imams donner des cours de religion en prison. Il faut engager les islamistes radicaux "dans une réflexion pour qu'ils deviennent des citoyens normaux", "il ne faut pas les laisser dans leur monde", explique à l'AFP un des responsables de la Communauté islamique, le mufti Sabri Bajgora.

LEAD 1-AccorHotels convoite la part de l'Etat dans Air France-KLM-Presse

  LEAD 1-AccorHotels convoite la part de l'Etat dans Air France-KLM-Presse Le groupe hôtelier AccorHotels convoite la participation de l'Etat dans Air France-KLM, qui s'élève à 14,3 %, écrit dimanche le quotidien Les Echos sur son site internet. "Le groupe hôtelier aurait proposé d'acheter les 14,3 % détenus par l'Etat. Les discussions qui viennent de s'engager explorent trois scénarios", peut-on lire.Selon Les Echos, l'Etat français envisagerait de se défaire "de tout ou partie" de ses 14,3% au capital du groupe franco-néerlandais.

La France face à ses djihadistes - Le Document - Продолжительность: 9:33 CNEWS 377 482 просмотра. Des jihadistes de l'EI revendiquent les assassinats de Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi - TUNISIE - Продолжительность: 2:46 FRANCE 24 47 155 просмотров.

Menacés par l'avancée du groupe Etat islamique, des chrétiens d'Irak commencent à former leurs propres milices, estimant que les forces kurdes ou fédérales

Kenan Plakaj, membre d'une cellule ayant prévu un attentat en Albanie contre une équipe de football israélienne, lors de son procès à Pristina, le 18 mai 2018 © Fournis par AFP Kenan Plakaj, membre d'une cellule ayant prévu un attentat en Albanie contre une équipe de football israélienne, lors de son procès à Pristina, le 18 mai 2018

Mais s'ils sont séparés de la population carcérale générale, les imams radicaux côtoient les autres islamistes détenus. Pour ceux-ci, "la déradicalisation sera lente", prévient Visar Duriqi. "Nous ne savons pas comment ils réagiront", concède le Sabri Bajgora.

La presse kosovare a récemment rapporté le cas de l'ex-jihadiste Fitim Lladrovci, 28 ans, qui sitôt libéré, a repris sur les réseaux sociaux son activité de propagandiste.

Au tribunal, ces jeunes hommes gardent généralement le silence. Mi-mai, huit ont été condamnés pour un projet d'attentat déjoué en novembre 2016 en Albanie voisine, contre la sélection israélienne de football. Un seul avait effectivement combattu mais tous étaient "en contact permanent avec des membres de l'Etat islamique en Syrie", a déclaré la procureure Merita Bina-Rugova.

Un membre de la cellule, Kenan Plakaj, condamné à 18 mois de prison et désormais libre en attendant l'appel, a assuré à l'AFP chercher une vie normale, "avoir des enfants, continuer (sa) carrière de chimiste et trouver un emploi dans le recyclage". "Je ne connais que la justice d'Allah, et je ne me sens ni coupable ni terroriste", a de son côté dit à la cour le chef, Visar Ibishi, 28 ans, avant de refuser de sortir de Gerdoc pour entendre le verdict le condamnant à dix ans.

Syrie: l'EI reprend une partie d'une ville clé grâce à une vaste offensive

  Syrie: l'EI reprend une partie d'une ville clé grâce à une vaste offensive Le groupe Etat islamique (EI) a repris vendredi une partie de la ville syrienne clé de Boukamal contrôlée par le régime en lançant une série d'attaques suicide meurtrières, l'offensive la plus importante menée depuis des mois par l'organisation jihadiste en Syrie. L'EI avait perdu en novembre 2017 Boukamal, le dernier centre urbain qu'il contrôlait dans le pays en guerre après de multiples défaites infligées par le régime et ses alliés d'une part et les Forces démocratiques syriennes (FDS) soutenues par les Etats-Unis de l'autre.

Retour sur les différentes filières de jihadistes français partis en Syrie. Envoyé spécial a recueilli le témoignage exceptionnel de ces jeunes qui ont quitté le pays pour faire le jihad. La France face à ses djihadistes - Le Document - Продолжительность: 9:33 CNEWS 388 026 просмотров.

Текущий язык просмотра YouTube: Русский. Выбрать другой язык можно в списке ниже.

- Imams radicaux -

Selon Skender Perteshi, analyste au Kosovo Centre for Security Studies (KCSS), les ex-jihadistes "appartiennent désormais à un réseau terroriste international, ont appris à se servir d'armes et d'explosifs, ont assisté de très près à des tueries et des massacres", expérience "qu'ils ramènent au Kosovo".

Shefqet Krasniqi, un des principaux imams radicaux du Kosovo et ancien imam de la mosquée de Pristina, à Pristina le 23 mars 2018 © Fournis par AFP Shefqet Krasniqi, un des principaux imams radicaux du Kosovo et ancien imam de la mosquée de Pristina, à Pristina le 23 mars 2018

En rupture avec l'islam libéral teinté de soufisme pratiqué par les musulmans kosovars (90% de la population), ces hommes sont souvent sous l'influence d'une poignée d'imams radicaux. Ces religieux "ont joué un rôle dans la propagation de l'extrémisme islamique", ont écrit les auteurs du plan d'action gouvernemental.

Six ont été poursuivis. Un seul, Zeqeria Qazimi, a été condamné à dix ans de prison pour incitation au jihad. Le plus important, Shefqet Krasniqi, 51 ans, qui a étudié l'islam quinze ans en Arabie saoudite, a été acquitté en mars. Il a repris ses cours à la faculté de théologie de Pristina.

Syrie: les raids meurtriers de l'EI depuis le désert appelés à se répéter .
Le groupe Etat islamique (EI) a perdu la plus grande partie de ses territoires en Syrie mais les récentes attaques meurtrières menées depuis le désert contre les forces prorégime constituent un mode opératoire appelé à se répéter, estiment les analystes. Bien que Damas ait chassé les jihadistes des centres urbains de l'est syrien, une série d'attaques surprise ces dernières semaines ont tué des dizaines de combattants du régime et de ses alliés.L'EI a même pénétré vendredi dans la ville de Boukamal, à la frontière irakienne, à l'issue de dix attaques suicide concomitantes, opération jihadiste la plus importante depuis des mois.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!