•   
  •   

Monde Le chaos était inévitable lors du retrait d'Afghanistan, dit Biden

02:49  19 août  2021
02:49  19 août  2021 Source:   fr.reuters.com

Pourquoi la Chine ménage les talibans

  Pourquoi la Chine ménage les talibans Traditionnellement, la diplomatie chinoise est prudente. Mais, à l'égard de l'Afghanistan, Pékin a décidé de prendre les devants. Alors que le retrait des troupes américaines est pratiquement terminé, et tandis que les combats s'intensifient autour de plusieurs villes afghanes, une délégation de talibans a été invitée en Chine. Pékin donne ainsi l'impression qu'à ses yeux, les troupes gouvernementales ne peuvent plus l'emporter et qu'il est donc réaliste de discuter avec ceux qui vont prochainement prendre le pouvoir.

AFGHANISTAN-CONFLIT-USA-BIDEN:Le chaos était inévitable lors du retrait d'Afghanistan, dit Biden

LE CHAOS ÉTAIT INÉVITABLE LORS DU RETRAIT D'AFGHANISTAN, DIT BIDEN © Reuters/Elizabeth Frantz LE CHAOS ÉTAIT INÉVITABLE LORS DU RETRAIT D'AFGHANISTAN, DIT BIDEN

WASHINGTON (Reuters) - Le président américain Joe Biden a déclaré mercredi ne pas penser qu'il aurait été possible de retirer les troupes américaines d'Afghanistan sans le type de "chaos" constaté ces derniers jours dans le pays, où les insurgés taliban ont pris dimanche le contrôle de la capitale Kaboul.

A la question de savoir si le retrait de l'armée américaine aurait pu être mieux géré, le locataire démocrate de la Maison blanche a répondu par la négative lors d'un entretien à la chaîne de télévision ABC News.

"Non (...) L'idée que, d'une façon ou d'une autre, il y avait une issue sans qu'un chaos s'ensuive, je ne vois pas comment cela était possible", a-t-il dit.

(Reportage Tim Ahmann; version française Jean Terzian)

Joe Biden ouvre la porte à un maintien des soldats en Afghanistan après le 31 août .
Le président américain envisage une prolongation des opérations d’évacuation au-delà de l’échéance qu’il avait fixée. Le chef de la diplomatie européenne juge « impossible » d’évacuer tous les collaborateurs afghans alliés dans ces délais. « Il y a des discussions en cours entre nous et l’armée au sujet de la prolongation. Nous espérons ne pas avoir à prolonger, mais il y aura des discussions, je suppose, sur l’état d’avancement du processus » d’évacuation, a déclaré le président américain dimanche soir.

usr: 1
C'est intéressant!