•   
  •   

Monde Sommet de Singapour : "Nous allons avoir une relation fantastique", dit Trump à Kim

05:55  12 juin  2018
05:55  12 juin  2018 Source:   france24.com

L'ex-basketteur Dennis Rodman à Singapour pour le sommet Trump-Kim

  L'ex-basketteur Dennis Rodman à Singapour pour le sommet Trump-Kim Dennis Rodman, ex-star de la NBA, le championnat nord-américain de basket-ball, qui s'est rendu à plusieurs reprises en Corée du Nord, a annoncé vendredi qu'il serait à Singapour pour le sommet de mardi prochain entre Donald Trump et Kim Jong-un. "J'irai à Singapour pour ce sommet historique. J'apporterai tout le soutien nécessaire à mes amis, Donald Trump et le maréchal Kim Jong-un", a écrit l'ancien basketteur sur Twitter.Aucune réaction n'a pu être obtenue auprès de la Maison blanche et rien n'indique que Rodman sera impliqué d'une manière ou d'une autre dans le sommet.

Donald Trump et Kim Jung-un n'ont pas manqué de superlatifs, après leur poignée de main, pour qualifié leur rencontre, ô combien inimaginable il y a quelques mois. " Nous allons avoir une relation formidable", a lancé

Cette image symbolique et longtemps inimaginable entre Donald Trump et Kim Jong-un, les deux dirigeants américain et nord-coréen en exercice, a bel et bien eu lieu cette nuit à Singapour . Elle a marqué l'ouverture d'un sommet lourd d'enjeux pour l'Asie et le monde.

Après une ferme poignée de main devant les caméras du monde entier, Donald Trump et Kim Jong-un ont échangé quelques amabilités avant de se retirer pour 45 minutes de tête-à-tête.

Donald Trump et Kim Jong-un ont donné le coup d'envoi du sommet en se serrant la main, le 12 juin 2018. © Saul Loeb / AFP Donald Trump et Kim Jong-un ont donné le coup d'envoi du sommet en se serrant la main, le 12 juin 2018.

"Formidable", "ravi", "honoré", "succès"... Donald Trump et Kim Jung-un n'ont pas manqué de superlatifs, après leur poignée de main, pour qualifié leur rencontre, ô combien inimaginable il y a quelques mois.

"Nous allons avoir une relation formidable", a lancé le président des États-Unis, assis au côté du leader de la Corée du Nord, se disant convaincu que la rencontre serait un "immense succès".

Dennis Rodman à Singapour pour le sommet USA/Corée

  Dennis Rodman à Singapour pour le sommet USA/Corée L'ancien joueur de NBA Dennis Rodman est arrivé lundi à Singapour où se tiendra mardi le sommet historique entre Kim Jong-un et le président américain Donald Trump qui vise à lancer la dénucléarisation de la Corée du Nord et sortir le pays communiste de son isolement. "Cela devrait bien se passer, même s'il ne faut pas trop attendre de cette première réunion", a prévenu l'ancien basketteur, invité à plusieurs reprises en Corée du Nord par Kim Jong-un. "Les portes s'ouvrent", a-t-il encore déclaré.Prié de dire la semaine dernière si Rodman avait été invité par la présidence à se rendre à Singapour, Donald Trump avait répondu que non.

" Nous allons avoir une relation fantastique , je n'ai aucun doute", a déclaré à l'ouverture du sommet le président américain à son interlocuteur nord-coréen, qu'il s'est dit "très honoré" de rencontrer.

>> À lire : " Nous allons avoir une relation fantastique ", dit Trump à Kim au sommet de Singapour . >> À lire aussi : Sommet Donald Trump et Kim Jong-un, un chemin semé de tweets.

"Ravi de vous rencontrer M. le Président", a de son côté déclaré Kim Jung-un. "Le chemin pour en arriver là n'a pas été facile", a-t-il ajouté. "Les vieux préjugés et les habitudes anciennes ont été autant d'obstacles, mais nous les avons tous surmontés pour nous retrouver ici aujourd'hui."

Après cette scène observée avec attention par des millions de personnes à travers le monde, ils se sont réunis pour un tête-à-tête en présence seulement de leurs interprètes.

Ils seront ensuite rejoints par leurs délégations respectives pour des discussions élargies consacrées à la dénucléarisation de la Corée du Nord et à la fin des hostilités dans la péninsule.

Côté américain, seront notamment présents le secrétaire d'État, Mike Pompeo, et le conseiller à la sécurité nationale, John Bolton, connu pour son hostilité envers le régime de Pyongyang.

Avec AFP

Le sommet Trump-Kim redonne espoir aux Nord-Coréens "bloqués" au Sud .
<p>Le sommet de Singapour entre Donald Trump et Kim Jong-un n'a pas déçu en Corée du Sud. Entre les promesses d'apaisement, et de dénucléarisation, les Nord-Coréens qui défendent le régime de Pyongyang mais qui vivent au Sud malgré eux espèrent un réchauffement encore plus important entre les deux Corées.</p>Le sommet Trump-Kim n'a pas suscité d'espoirs que chez les Sud-Coréens. Les partisans du régime de Pyongyang, retenus au Sud malgré eux, espèrent également un réchauffement des relations entre les deux Corées. Sur la télévision de Park Hee Sung, la photo de Kim Jong-un et Donald Trump qui se serrent la main apparaît. "C'est comme dans un rêve, s'exclame ce Nord-Coréen, je n'en reviens pas.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!