•   
  •   

Monde Navarro regrette des propos contre Trudeau

20:02  12 juin  2018
20:02  12 juin  2018 Source:   fr.reuters.com

Les taxes américaines "risibles" auront des conséquences aux USA (Macron, Trudeau)

  Les taxes américaines Invoquer la sécurité nationale pour justifier les taxes douanières américaines imposées aux alliés de Washington est "risible", faux et aura des conséquences aux Etats-Unis, ont estimé jeudi le Premier ministre canadien Justin Trudeau et le président français Emmanuel Macron. A la veille du sommet du G7 au Canada, Emmanuel Macron a averti qu'Européens et Japonais ne sont "pas prêts à renoncer à tout pour avoir cette signature" de Donald Trump sur un communiqué commun. Ce serait "une erreur" de "renoncer à tout pour avoir cette signature" et cela mettrait en danger "la pertinence de ce G7", a-t-il ajouté.

Le conseiller de la Maison blanche sur le commerce Peter Navarro a regretté mardi le "ton inapproprié" qu'il a employé à l'égard du Premier ministre canadien Justin Interrogé dimanche par la chaîne Fox News, Peter Navarro avait condamné avec virulence les propos tenus par Justin Trudeau lors de la

Le conseiller de la Maison blanche sur le commerce Peter Navarro a regretté mardi le "ton inapproprié" qu'il a employé à l'égard du Premier ministre canadien Justin Interrogé dimanche par la chaîne Fox News, Peter Navarro avait condamné avec virulence les propos tenus par Justin Trudeau lors de la

Le conseiller de la Maison blanche sur le commerce Peter Navarro a regretté mardi le "ton inapproprié" qu'il a employé à l'égard du Premier ministre canadien Justin Trudeau ce week-end à la suite du sommet du G7 au Québec.

Lors d'un événement organisé par le Wall Street Journal, le conseiller de Donald Trump a déclaré avoir fait une erreur en déclarant qu'il y avait une "place spéciale en enfer" pour le chef du gouvernement canadien.

NAVARRO REGRETTE DES PROPOS CONTRE TRUDEAU © REUTERS/Chris Wattie NAVARRO REGRETTE DES PROPOS CONTRE TRUDEAU

"Ma mission était d'envoyer un signal fort", a expliqué Peter Navarro. "Le problème est qu'en adressant ce message, j'ai utilisé un langage qui n'était pas approprié."

Fâché par des propos de Trudeau, Trump se désolidarise du communiqué final du G7

  Fâché par des propos de Trudeau, Trump se désolidarise du communiqué final du G7 Donald Trump s'est désolidarisé à la surprise générale samedi soir du communiqué final négocié de haute lutte au sommet du G7 au Canada, qualifiant l'hôte Justin Trudeau de "très malhonnête et faible" pour avoir qualifié d'"insultants" les tarifs américains."En raison des fausses déclarations de Justin à sa conférence de presse, et du fait que le Canada impose des taxes massives sur nos agriculteurs, travailleurs et entreprises américains, j'ai demandé à nos représentants américains de retirer le soutien au communiqué, tandis que nous envisageons des tarifs sur les automobiles qui inondent le marché américain!" a tweeté Donald Trump depuis l'avion qui l'emmène du Can

WASHINGTON (Reuters) - Le conseiller de la Maison blanche sur le commerce Peter Navarro a regretté mardi le "ton inapproprié" qu'il a employé à l'égard du Premier ministre canadien Justin Trudeau ce week-end à la suite du sommet du G7 au Québec.

Le conseiller du Président Trump en matière de commerce, Peter Navarro , a regretté le «ton inapproprié» qu'il avait employé à l'égard du leader canadien Justin Trudeau suite au sommet du G7 au Québec.

Interrogé dimanche par la chaîne Fox News, Peter Navarro avait condamné avec virulence les propos tenus par Justin Trudeau lors de la conférence de presse de clôture du sommet du G7, en l'absence de Donald Trump parti pour son sommet avec Kim Jong-un à Singapour.

Le président américain a refusé de valider le communiqué final du G7 en invoquant les "fausses déclarations" du Premier ministre canadien lors de cette conférence de presse.

"Il y a une place spéciale en enfer pour les chefs qui s'engagent dans une diplomatie de mauvaise foi avec le président Donald J. Trump, puis tentent de le poignarder dans le dos au moment de son départ", avait déclaré Navarro sur Fox News.

"Le Canada ne mène pas sa diplomatie par des attaques ad hominem (...) et nous les évitons plus encore quand il s'agit d'un proche allié", avait répondu la ministre canadienne des Affaires étrangères Chrystia Freeland.

Mardi, Donald Trump a renouvelé sur Twitter ses attaques contre le Canada en écrivant: "Nous avons un énorme déficit commercial avec le Canada (...). C'est proche d'une perte annuelle de 100 milliards de dollars."

Pourtant, d'après le bureau du représentant américain du Commece, les Etats-Unis ont affiché l'an dernier un excédent commercial de 8,4 milliards de dollars avec le Canada.

(Susan Heavey; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Canada: les attaques de Trump font remonter Trudeau (sondage) .
Les attaques personnelles du président américain Donald Trump contre Justin Trudeau ont fait remonter la cote de popularité du Premier ministre canadien dans l'opinion publique, selon deux sondages publiés vendredi. En baisse depuis plus d'un an, la cote de popularité de Justin Trudeau a gagné 12 points par rapport au mois de mars, sa gestion étant à nouveau approuvée par une majorité de Canadiens (52%), indiquent ces deux sondages de l'institut Angus Reid.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!