•   
  •   

Monde La Corée du Nord "n'est plus une menace nucléaire", annonce Trump

15:25  13 juin  2018
15:25  13 juin  2018 Source:   fr.reuters.com

Trump vante "une occasion unique" avec la Corée du Nord

  Trump vante Donald Trump a estimé samedi que son sommet de mardi avec Kim Jong Un était une "occasion unique" d'arriver à un accord sur le nucléaire avec la Corée du Nord, dont les diplomates travaillent selon lui "très bien" avec les Américains."C'est une occasion unique", qui "ne se représentera jamais", a assuré le président américain lors d'une conférence de presse à La Malbaie, peu avant de quitter le sommet du G7 au Canada.

Il n'y a plus de menace nucléaire venant de la Corée du Nord . Ma rencontre avec Kim Jong-un a été une expérience intéressante et très positive. La "rencontre historique" entre Donald Trump et Kim Jong-un, mardi à Singapour, s' est conclue par la signature d'un document "complet" scellant

Il n’y a plus de menace nucléaire venant de la Corée du Nord . Ma rencontre avec Kim Jong-un a été une expérience intéressante et très positive. La “rencontre historique” entre Donald Trump et Kim Jong-un, mardi à Singapour, s’ est conclue également par la signature d’un document “complet”

LA CORÉE DU NORD © REUTERS/Jonathan Ernst LA CORÉE DU NORD "N'EST PLUS UNE MENACE NUCLÉAIRE", ANNONCE TRUMP

La Corée du Nord "n'est plus une menace nucléaire", a déclaré mercredi Donald Trump à son retour aux Etats-Unis, au lendemain de son sommet de Singapour avec Kim Jong-un.

"Tout le monde peut désormais se sentir plus en sécurité que le jour où j'ai pris mes fonctions. Il n'y a plus de menace nucléaire venant de la Corée du Nord. Ma rencontre avec Kim Jong-un a été une expérience intéressante et très positive. La Corée du Nord a beaucoup de potentiel pour l'avenir!" a écrit le président américain sur Twitter.

La Corée du Nord, a-t-il ajouté, ne représente plus "le problème le plus important et le plus dangereux" pour les Etats-Unis.

La dénucléarisation de la Corée du Nord au centre du sommet Trump-Kim Jong-un

  La dénucléarisation de la Corée du Nord au centre du sommet Trump-Kim Jong-un Le démantèlement « éclair » du programme nucléaire militaire nord-coréen exigé par les Etats-Unis serait irréaliste selon des experts américains. Dix années au moins pourraient être nécessaires. © AP Démantèlement du site nucléaire nord-coréen de Punggye-ri, le 24 mai. Le processus de dénucléarisation de la Corée du Nord prendra du temps, préviennent des chercheurs de l’université Stanford. Dans un rapport, Siegfried Hecker, Robert Carlin et Elliot Serbin indiquent que dix années au moins pourraient être nécessaires, voire quinze en cas de complications. M.

"Ces nouveaux renseignements ne suggèrent pas une augmentation des capacités de la Corée du Nord , mais cela montre que le travail sur des armements avancés se poursuit plusieurs semaines après que le président Trump a déclaré sur Twitter que Pyongyang ' n ' est plus une menace nucléaire '

La Corée du Nord « n ’ est plus une menace nucléaire », avait pourtant tweeté le président américain Donald Trump il y a quelques semaines. C’était le 13 juin dernier, quelques heures après une rencontre historique à Singapour entre le dirigeant américain et son homologue nord -coréen, Kim

La "rencontre historique" entre Donald Trump et Kim Jong-un, mardi à Singapour, s'est conclue par la signature d'un document "complet" scellant l'engagement des deux dirigeants à mener une dénucléarisation complète de la péninsule coréenne tout en garantissant la sécurité de la Corée du Nord.

Dans un autre tweet, Trump fait observer qu'"avant mon investiture, on supposait que nous allions entrer en Guerre contre la Corée du Nord. Le président Obama disait que la Corée du Nord était notre plus grand et notre plus dangereux problème. Ce n'est plus le cas - dormez bien cette nuit !".

(Susan Heavey; Jean-Stéphane Brosse pour le service français, édité par Henri-Pierre André)

Trump juge finalement que la Corée du Nord reste "une menace nucléaire" .
Dix jours après le sommet Trump-Kim, le président américain a qualifié vendredi l'arsenal nucléaire nord-coréen de "menace extraordinaire". Aucune avancée concrète d'une "dénucléarisation complète" n'a, par ailleurs, été enregistrée. C'est un revirement : dix jours seulement après sa rencontre historique avec Kim Jong-un, Donald Trump a qualifié vendredi 23 juin de "menace exceptionnelle et extraordinaire" C'est un revirement : dix jours seulement après sa rencontre historique avec Kim Jong-un, Donald Trump a qualifié vendredi 23 juin de "menace exceptionnelle et extraordinaire" l'arsenal nucléaire nord-coréen afin de justifier le maintien des sanctions contre Pyongyang,

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!