•   
  •   

Monde Maldives: 19 mois de prison pour l'ex-président Gayoom

17:35  13 juin  2018
17:35  13 juin  2018 Source:   msn.com

Prison ferme pour le "parrain" du football croate

  Prison ferme pour le L'homme fort du football croate Zdravko Mamic a été condamné mercredi à six ans et demi de prison au terme d'un procès pour corruption et pour des malversations lors de transferts de joueurs, notamment Luka Modric. Agé de 58 ans, Zdravko Mamic n'était pas présent devant le tribunal d'Osijek (est) pour entendre le verdict. Il avait expliqué mardi être parti en Bosnie, dont il possède également le passeport, afin d'y "trouver la paix". "Je peux revenir quand je veux", a-t-il assuré à la presse croate depuis la ville de Medjugorje, où la Vierge Marie est censée apparaître de temps en temps.

Maumoon Abdul Gayoom, ex-président des Maldives, à Malé, le 22 septembre 2003 © Fournis par AFP Maumoon Abdul Gayoom, ex-président des Maldives, à Malé, le 22 septembre 2003

La justice des Maldives a condamné mercredi l'ex-président du pays Maumoon Abdul Gayoom à 19 mois de prison pour obstruction à l'enquête sur le présumé complot pour renverser le président Abdulla Yameen en début d'année.

Arrêté en février lors d'un coup de force du chef de l'État actuel, destiné selon les autorités à contrer une conspiration de l'opposition en exil pour provoquer sa chute, l'ex-homme fort de ce micro-État de l'océan Indien a refusé de coopérer avec la police.

Âgé de 80 ans, M. Gayoom a dirigé les Maldives d'une main de fer pendant trente ans (1978-2008). Pourtant demi-frère et ex-allié de M. Yameen, il s'est rallié l'année dernière à l'opposition emmenée par le dissident Mohamed Nasheed.

Trump libère une détenue à la demande de Kim Kardashian

  Trump libère une détenue à la demande de Kim Kardashian La star avait rencontré le président américain la semaine dernière. Mercredi, Alice Marie Johnson, 63 ans, a pu sortir de prison après avoir passé 22 ans derrière les barreaux pour trafic de drogue. © Twitter @realDonaldTrump Donald Trump a reçu Kim Kardashian à la Maison-Blanche Après avoir passé 22 ans dans une cellule d'une prison en Alabama pour trafic de drogue, une sexagénaire a été libérée mercredi. Sa peine a été commuée par le président américain Donald Trump. Cette libération intervient une semaine après la rencontre entre la star de téléréalité Kim Kardashian et Donald Trump à la Maison Blanche.

Dans une autre procédure mais liée aux mêmes événements, Maumoon Abdul Gayoom est toujours sous le coup de poursuites pour "terrorisme", aux côtés de deux juges de la Cour suprême interpellés à la même période.

La plus haute instance judiciaire de cet archipel touristique avait début février cassé les condamnations d'opposants politiques. Cette annonce surprise était un revers pour le président Yameen, dont la dérive autoritaire est critiquée depuis plusieurs années à l'international.

Refusant d'obéir à l'injonction de la justice, M. Yameen avait déclaré l'état d'urgence, ordonné des arrestations et finalement obtenu des juges restants de la Cour suprême qu'ils reviennent sur leur décision initiale.

Cette répression, qualifiée par l'ONU d'"attaque en règle contre la démocratie", a un peu plus entaché l'image de ce haut lieu du tourisme de luxe, associé dans l'imaginaire grand public aux plages de sable blanc et aux mers bleu turquoise.

Depuis sa prison, Lula critique les débuts poussifs du Brésil au Mondial .
L'ex-président brésilien Lula est en prison depuis deux mois, mais il ne s'est pas privé de critiquer les débuts décevants de la Seleçao au Mondial-2018 dans une chronique lue sur une chaîne de télévision lundi lors d'une émission qui l'a intronisé comme "consultant sportif"."Nous avons mal joué et l'adversaire a fait ce qu'il devait faire, en empêchant le Brésil de développer son jeu", a affirmé l'icône de la gauche, au lendemain du match nul 1-1 de Neymar et compagnie en Russie.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!