•   
  •   

Monde L'étrange bande-annonce de la Maison-Blanche pour convaincre Kim Jong-un

17:55  13 juin  2018
17:55  13 juin  2018 Source:   parismatch.com

Melania Trump n'ira ni au G7 canadien, ni à Singapour (porte-parole)

  Melania Trump n'ira ni au G7 canadien, ni à Singapour (porte-parole) La première Dame des Etats-Unis, Melania Trump, n'accompagnera son mari Donald ni au sommet du G7 au Canada, en fin de semaine, ni au sommet de Singapour avec le leader nord-coréen Kim Jong Un, le 12 juin, a indiqué sa porte-parole dimanche. "Elle n'assistera pas au G7 et il n'y a pas de projet à ce stade pour qu'elle se rende à Singapour", a dit cette porte-parole, Stephanie Grisham.La dernière apparition publique de la "First Lady" remonte au 10 mai, quand elle avait accompagné Donald Trump pour accueillir d'anciens prisonniers américains tout juste libérés par la Corée du Nord.

L'étrange bande-annonce de la Maison-Blanche pour convaincre Kim Jong-un © DR // KCNA / Reuters L'étrange bande-annonce de la Maison-Blanche pour convaincre Kim Jong-un

La Maison-Blanche a publié sur Facebook la vidéo que Donald Trump a montrée à Kim Jong-un pour le convaincre de la nécessité de la paix.

Une vidéo aux allures de bande-annonce de blockbuster pour mener à la paix. Mardi, la Maison-Blanche a publié sur Facebook «A Story of Opportunity» («Une histoire d'opportunité»), la vidéo réalisée par l'administration américaine pour convaincre en images Kim Jong-un de passer un accord pour la paix. Pendant plus de quatre minutes se succèdent des images d'illustration de la paix, l'évolution technologique, et même du basket -un clin d'oeil pour Kim, fan du sport depuis l'enfance. Une voix-off met en scène les deux héros de l'histoire, Donald Trump et le dictateur nord-coréen : «Une nouvelle histoire. Un nouveau début. Celui de la paix. Deux hommes, deux dirigeants, une destinée».

L'ex-basketteur Dennis Rodman à Singapour pour le sommet Trump-Kim

  L'ex-basketteur Dennis Rodman à Singapour pour le sommet Trump-Kim Dennis Rodman, ex-star de la NBA, le championnat nord-américain de basket-ball, qui s'est rendu à plusieurs reprises en Corée du Nord, a annoncé vendredi qu'il serait à Singapour pour le sommet de mardi prochain entre Donald Trump et Kim Jong-un. "J'irai à Singapour pour ce sommet historique. J'apporterai tout le soutien nécessaire à mes amis, Donald Trump et le maréchal Kim Jong-un", a écrit l'ancien basketteur sur Twitter.Aucune réaction n'a pu être obtenue auprès de la Maison blanche et rien n'indique que Rodman sera impliqué d'une manière ou d'une autre dans le sommet.

Related Facebook post

Shared from Facebook

«Cela se résume à un choix, en ce jour, en ce moment, à cet instant. Le monde regardera, écoutera, attendra, espérera. Ce dirigeant va-t-il choisir de faire avancer son pays et d'appartenir à un monde nouveau? Être le héros de son peuple? Serrera-t-il la main de la paix et profiter d'une prospérité comme il n'en a jamais vue? Une vie super -ou plus d'isolement? Quel chemin sera choisi?», demande le narrateur pendant que des images d'illustration défilent. «Avec le président Donald Trump et le président Kim Jong-un, une rencontre pour refaire l'histoire. Pour briller dans la lumière. Un moment. Un choix. Et si? Le futur reste à écrire», poursuit-il.

A voir : Après leur déjeuner, Donald Trump et Kim Jong-un souriants

Après une rencontre historique, un menu aux saveurs occidentales et asiatiques pour Trump et Kim

  Après une rencontre historique, un menu aux saveurs occidentales et asiatiques pour Trump et Kim Après une rencontre historique, Kim Jong-un et Donald Trump partagent un déjeuner de travail à Singapour, mélangeant saveurs occidentales et asiatiques. Cocktail de crevettes, porc croustillant sauce aigre-douce et tarte tropézienne: le menu du déjeuner qui devait conclure mardi le sommet historique entre Donald Trump et Kim Jong-un est un savant mélange de mets occidentaux et asiatiques.En entrée, le président des États-Unis, le dirigeant de la Corée du Nord et leurs équipes devaient déguster un cocktail de crevettes, une salade de mangue verte et de poulpe et une spécialité coréenne, l'oiseon, du concombre farci.

Le ton est fait pour flatter l'ego du président américain et du dictateur nord-coréen : «Des personnes vivantes, seul un petit nombre laissera une trace durable. Et un tout petit nombre prendra des décisions ou agira pour renouveler leur patrie, ou changer le cours de l'histoire», assure la voix-off pour inciter Kim Jong-un à agir. La vidéo bascule pendant quelques secondes vers un monde où la guerre a été déclenchée, le ton et la musique se font davantage dramatiques, et les images sont en noir et blanc.

"Pensez-y d'un point de vue immobilier"

Selon le président américain, cette vidéo digne d'une étrange cellule de propagande a plu à Kim Jong-un. «Je l'ai trouvée bien faite. Je vous l'ai montrée car c'est le futur. Enfin, ça pourrait très bien être le futur. Et l'autre alternative n'est pas une très bonne alternative. C'est juste pas bien», a assuré Donald Trump mardi. «C'était une version de ce qui pourrait arriver, ce qui pourrait se passer. Par exemple, ils ont de superbes plages. On le voit quand ils font exploser leurs canons vers l'océan, n'est-ce pas? J'ai dit : "Regardez cette vue. Ne ferait-elle pas un super emplacement pour un immeuble?"», a expliqué Donald Trump lors de la conférence de presse de mardi, fidèle à son passé de promoteur immobilier, qui a probablement eu recours à ce type de vidéos pour convaincre des investisseurs. «Je lui ai expliqué, je lui ai dit : "Au lieu de faire ça, vous pourriez avoir les plus beaux hôtels du monde". Pensez-y d'un point de vue immobilier.»

A lire : Donald Trump aux photographes, "On est bien, beaux et minces?"

La vidéo a également été montrée aux journalistes avant la conférence de presse. Selon le «Washington Post», les médias présents ont cru à un élément de propagande nord-coréenne avant qu'une version en anglais ne soit diffusée. Destiny Pictures, présenté dans les images comme étant la maison de production, a nié avoir été mêlé à ce projet.

Kushner évoque son plan de paix avec le président égyptien .
Jared Kushner, conseiller de la Maison blanche et gendre de Donald Trump, a rencontré jeudi le président égyptien Abdel Fattah al Sissi, a fait savoir la Maison blanche. Jared Kushner et l'émissaire de la Maison blanche pour le Proche-Orient, Jason Greenblatt, ont évoqué avec le raïs le plan qu'élabore le gendre de Trump en vue d'un accord de paix entre Israéliens et Palestiniens. La Maison blanche a déclaré ces jours-ci que le plan en question serait rendu public prochainement.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!