•   
  •   

Monde Démission du ministre espagnol de la Culture pour des accusations de fraude

22:05  13 juin  2018
22:05  13 juin  2018 Source:   fr.reuters.com

L'épouse de Benjamin Netanyahu inculpée de fraude

  L'épouse de Benjamin Netanyahu inculpée de fraude L'épouse du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, Sara, a été inculpée jeudi de fraude dans le cadre d'une enquête sur des détournements de fonds publics, a annoncé le ministère israélien de la Justice. L'affaire porte notamment sur plus de 100.000 dollars de dépenses de fonds publics pour des commandes de repas à la résidence officielle du chef du gouvernement à Jérusalem, ajoute le ministère dans un communiqué.Ces commandes avaient été passées auprès de restaurants, ce qui contrevient aux réglementations interdisant une telle pratique si un cuisinier est employé à la résidence.

Le ministre espagnol de la Culture a démissionné de son poste mercredi après que la presse locale a rapporté qu'il a été coupable d'évasion fiscale lorsqu'il travaillait comme journaliste à la télévision il y a dix ans.

Maxim Huerta, nommé la semaine dernière dans le nouveau gouvernement formé par le socialiste Pedro Sanchez, a déclaré lors d'une conférence de presse à Madrid qu'il était "complètement innocent".

Il a dit avoir versé une amende au ministère des Finances pour ses impôts entre 2006-2008 après un changement de la méthode de calcul du le Trésor public.

DÉMISSION DU MINISTRE ESPAGNOL DE LA CULTURE POUR DES ACCUSATIONS DE FRAUDE © REUTERS/J.J. Guillen DÉMISSION DU MINISTRE ESPAGNOL DE LA CULTURE POUR DES ACCUSATIONS DE FRAUDE

Pedro Sanchez a été propulsé au début du mois à la tête du gouvernement après avoir réussi à réunir une majorité de députés d'horizons divers pour voter une motion de censure contre le gouvernement de droite de Mariano Rajoy, emporté par une affaire de corruption.

(Isla Binnie, Jean Terzian pour le service français)

Israël: l'épouse de Benyamin Netanyahu mise en examen .
Sara Netanyahu, l'épouse du Premier ministre israélien, a été mise en examen jeudi 21 juin pour avoir détourné des fonds publics à des fins personnelles dans les résidences privée et officielle du couple. Avec notre correspondant à Jérusalem, Michel Paul Cinq ans de prison fermes, c’est la peine encourue par Sara Netanyahu, mais les avocats de l’épouse du Premier ministre israélien sont bien décidés à tout faire pour ne pas en arriver là. Il est impensable, affirment-ils, que Mme Netanyahu soit déférée devant la justice pour des plateaux alimentaires.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!