•   
  •   

Monde Depuis 2012, l'Antarctique fond à un rythme accéléré

23:40  13 juin  2018
23:40  13 juin  2018 Source:   lexpress.fr

France-La croissance des services a ralenti en mai-IHS Markit

  France-La croissance des services a ralenti en mai-IHS Markit La croissance de l'activité dans le secteur des services a franchement ralenti en mai, mois marqué par une succession de "ponts", et a connu son rythme de progression le plus faible depuis début 2017, selon la version définitive de l'indice Markit publiée mardi. L'indice PMI d'activité des services s'est établi à 54,3 le mois dernier, comme dans la première estimation publiée le 23 mai mais en net retrait par rapport à sa valeur de 57,4 en avril. S'il continue d'évoluer nettement au-dessus du seuil de 50 qui distingue croissance et contraction de l'activité, qu'il dépasse sans discontinuer depuis le mois de juillet 2016, cet indice a atteint en mai son plus bas niveau depuis janvier 2017. Il reste malgré tout relativement solide par rapport à sa tendance post-crise, souligne IHS Markit dans un communiqué. L'indice composite, qui associe des éléments de l'indice des services et de celui du secteur manufacturier - dont la croissance de l'activité a accéléré plus que prévu en mai - s'est quant à lui inscrit à 54,2 le mois dernier, légèrement en deçà de la marque de 54,5 de l'estimation "flash". En recul marqué par rapport à son niveau de 56,9 du mois d'avril, il atteint lui aussi son plus bas niveau depuis janvier 2017, même s'il n'est pas non plus repassé sous le seuil de 50 depuis juillet 2016.

Selon une étude scientifique, l'île continent a fait monter le niveau global des océans de 8 millimètres depuis 1992.

Antarctique © ANTARCTIC-ENVIRONMENT/ REUTERS/Pauline Askin Antarctique

C'est une fonte à un rythme accéléré. Depuis 1992, l'Antarctique a perdu 3000 milliards de tonnes de glace. Cette fonte a fait monter le niveau global des océans de presque 8 millimètres selon une étude scientifique parue mercredi dans Nature.

Selon celle-ci, le phénomène s'est accéléré de façon spectaculaire ces cinq dernières années. Avant 2012, le continent blanc situé au pôle Sud perdait environ 76 milliards de tonnes de glace annuellement, ont calculé les 84 scientifiques qui ont participé à cette étude. Depuis cette date, ce chiffre a bondi à 219 milliards de tonnes par an. Autrement dit, depuis cinq ans, les glaces fondent à un rythme presque trois fois plus élevé qu'avant.

Des photos aériennes de la NASA dévoilent les zones les plus reculées de l'Arctique et de l'Antarctique

  Des photos aériennes de la NASA dévoilent les zones les plus reculées de l'Arctique et de l'Antarctique Des photos aériennes de la NASA dévoilent les zones les plus reculées de l'Arctique et de l'AntarctiqueMême si l'on a un jour la chance de se rendre en Arctique et en Antarctique, la grande majorité de ces territoires est inaccessible. Même les scientifiques qui y vivent pendant parfois plusieurs mois sont confinés à leurs stations de recherche, rappelle Quartz.

LIRE AUSSI>> Glaciers grignotés de l'Antarctique

"Nous avons maintenant une image sans équivoque de ce qui se passe en Antarctique", souligne Eric Rignot, principal coauteur de l'étude et chercheur au Jet Propulsion Laboratory de la Nasa. "Nous considérons ces résultats comme une sonnette d'alarme supplémentaire pour agir, afin de ralentir le réchauffement de notre planète", insiste le scientifique français, qui étudie les glaciers et les pôles depuis 20 ans.

Principale cause de la hausse des océans

Recouverte à plus de 98% par des glaces permanentes, l'île continent entourée par l'océan Austral représente à elle seule 90% des glaces terrestres et recèle la plus grande réserve d'eau douce de la planète. Si toute cette masse de glace fondait, cela ferait grimper le niveau des océans de presque 60 mètres.

L’Antarctique fond à un rythme accéléré et renforce la montée des eaux

  L’Antarctique fond à un rythme accéléré et renforce la montée des eaux Le continent a perdu 3 000 milliards de tonnes de glace depuis 1992, assez pour faire monter le niveau global des océans de presque 8 millimètres et cette tendance s’est accélérée de façon spectaculaire au cours des cinq dernières années, selon une étude parue mercredi. L’Antarctique a perdu 3 000 milliards de tonnes de glace depuis 1992, assez pour faire monter le niveau global des océans de presque 8 millimètres et cette tendance s’est accélérée de façon spectaculaire au cours des cinq dernières années, selon une étude parue mercredi. Avant 2012, le continent blanc situé au pôle Sud perdait environ 76 milliards de tonnes de glace annuellement, ont calculé les 84 scientifiques qui ont participé à cette

Jusqu'à présent, les scientifiques peinaient à déterminer si l'Antarctique avait gagné en masse grâce aux chutes de neige ou en avait perdu à cause de la fonte des glaces ou la séparation d'icebergs. Mais plus de deux décennies d'observations satellites ont permis d'avoir une vue plus complète.

Si la tendance se poursuit, l'Antarctique pourrait devenir la principale cause de la hausse du niveau des océans, devant la dilatation thermique - l'eau prend plus de place quand elle se réchauffe -, et la fonte de la banquise au Groenland et des glaciers à travers le monde. "Les données montrent que la situation s'aggrave considérablement chaque année", souligne Isabella Velicogna, professeure à l'université de Californie à Irvine et une des co-auteurs de l'étude, dont les résultats ont été salués par plusieurs scientifiques. "La force de cette recherche est d'avoir rassemblé des résultats et méthodologies de différentes équipes à travers le monde", souligne Twila Moon, scientifique du National Snow and Ice Data Center (NSIDC) dans le Colorado.

"L'avenir de l'Antarctique est lié à celui du reste de la planète et de la société humaine. Des mesures doivent être prises maintenant pour ralentir le rythme des changements environnementaux, augmenter la résilience de l'Antarctique et réduire le risque (...) de changements irréversibles", plaide l'océanographe australien Steve Rintoul, auteur d'une autre étude sur l'Antarctique parue mercredi dans Nature.

En Antarctique, un bain glacé pour fêter le solstice .
Des chercheurs basés en Antarctique ont célébré jeudi le solstice d'hiver, qui annonce plus de clarté diurne dans l'hémisphère sud après des semaines d'obscurité, par un plongeon joyeux et revigorant dans des eaux glaciales. © Fournis par AFP Photo fournie le 21 juin 2018 par le département australien de l'Antarctique d'un chercheur de la base scientifique de Casey plongeant dans un bain glacial Rebecca Jeffcoat, directrice de la base scientifique australienne de Casey, a expliqué que le 21 juin était toujours une date spéciale pour les chercheurs hivernant en Antarctique.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!