•   
  •   

Monde Corée du Nord : deux missiles balistiques tirés en mer

13:05  15 septembre  2021
13:05  15 septembre  2021 Source:   abonnement.leparisien.fr

Corée du Nord confirme tester de nouveaux missiles lancés par chemin de fer

 Corée du Nord confirme tester de nouveaux missiles lancés par chemin de fer Pyongyang a testé des missiles balistiques le même jour, Séoul devint le premier pays non nucléaire à tester un missile balistique lancé sous-marin (SLBM).

La semaine dernière, la Corée du Nord s'est réunie autour du 73e anniversaire du pays. AFP/Via KCNA © STR La semaine dernière, la Corée du Nord s'est réunie autour du 73e anniversaire du pays. AFP/Via KCNA

Le monde évolue, pas le logiciel nord-coréen. La Corée du Nord a tiré deux missiles au large de sa côte orientale, selon les chefs d’état-major interarmées de Corée du Sud. Les garde-côtes japonais ont également déclaré que deux objets qui pourraient être des missiles balistiques ont été tirés depuis la Corée du Nord et ont atterri dans les eaux situées entre la péninsule coréenne et le Japon, en dehors de la zone économique exclusive de celui-ci. Aucun navire ou aéronef n’a été endommagé.

Il y a deux jours, le Nord a assuré avoir testé avec succès un nouveau missile de croisière à longue portée le week-end dernier, le qualifiant d’ « arme stratégique de grande importance ». C’est-à-dire doté d’une capacité nucléaire ? Malgré les difficultés économiques liées aux sanctions américaines, Pyongyang n’a cessé de développer son programme d’armement. Les négociations visant à démanteler ses programmes nucléaire et balistique en échange d’un allègement des sanctions sont au point mort depuis 2019.

N.Korea dit qu'il a testé un nouveau système de missiles de la voie ferrée pour frapper «Forces menaçantes»

 N.Korea dit qu'il a testé un nouveau système de missiles de la voie ferrée pour frapper «Forces menaçantes» par Josh Smith © Reuters / KCNA Un missile est vu lancé lors d'une perceuse du régiment de missiles mobiles de chemin de fer en Corée du Nord Séoul ( Reuters) - Les missiles tirés de la Corée du Nord mercredi ont été un test d'un nouveau "système de missiles de la voie ferrée" conçus comme une contre-grève potentielle à toutes les forces qui menacent le pays, l'agence de presse de l'État KCNA a rapporté jeudi.

L'agence officielle nord-coréenne KCNA a diffusé des photos du tir opéré dans le week-end. Via AFP © Fournis par Le Parisien L'agence officielle nord-coréenne KCNA a diffusé des photos du tir opéré dans le week-end. Via AFP

S’il est confirmé qu’il s’agit d’un missile balistique, ce double essai serait le premier effectué par la Corée du Nord depuis le mois de mars et constituerait une nouvelle violation des sanctions de l’ONU. Les services de renseignement sud-coréens et américains analysent actuellement les détails et les trajectoires. Selon les comptes rendus nord-coréens, le missile a parcouru en deux heures 1 500 km en dessinant des huit, une distance capable en ligne droite d’atteindre tout le Japon et les installations militaires américaines dans l’archipel.


Vidéo: Corée du Nord: de nouveaux tirs d'essais d'un «missile de croisière longue portée» (Le Figaro)

Infographie: la Corée du Nord, la Corée du Sud Les programmes de missiles ont comparé

 Infographie: la Corée du Nord, la Corée du Sud Les programmes de missiles ont comparé Les tensions ont rendu de manière spectaculaire sur la péninsule coréenne ces derniers jours après la raison de la Corée du Nord et du Sud ont testé une série de missiles balistiques. © fourni par Al Jazeera (Al Jazeera) Le 12 septembre, la Corée du Nord a déclaré avoir testé un missile de croisière "stratégique" à long terme qui frappe avec succès les objectifs de 1 500 km (930 milles) avant de tomber dans les eaux territoriales nord-coréennes.

Biden tente toujours de discuter avec Pyongyang

Face à cette démonstration de force, le Premier ministre japonais Yoshihide Suga et le président sud-coréen Moon Jae-in ont tous deux convoqué des sessions de leurs conseils de sécurité nationale. Le dernier tir a eu lieu alors que le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, se trouvait à Séoul pour rencontrer le président sud-coréen, Moon Jae-in, et d’autres hauts responsables afin de discuter de l’impasse de la diplomatie nucléaire avec le Nord.

La Corée du Nord a mis fin à une pause d’un an dans ses essais balistiques en mars en tirant deux missiles balistiques de courte portée dans la mer, tradition de mise à l’épreuve de la nouvelle administration américaine. Après s’être affiché tout sourire avec Kim Jong Un, et annoncé des avancées historiques, Donald Trump n’avait rien obtenu. Son successeur Joe Biden a tenté d’ouvrir le dialogue mais Pyongyang exige que Washington abandonne ses politiques « hostiles » au préalable.

La Corée du Nord maintient toujours un moratoire qu’elle s’est elle-même imposé sur les essais nucléaires et de missiles à longue portée, signe qu’elle ne souhaite peut-être pas saborder complètement les négociations nucléaires avec les États-Unis.

La Corée du Nord teste des missiles balistiques au milieu de discussions nucléaires callées .
Hong Kong - Corée du Nord Deux missiles balistiques de sa côte est mercredi, les gouvernements sud-coréens et japonais ont déclaré deux jours après que Pyongyang a déclaré avoir testé un nouveau missile de croisière. © fourni par NBC News Les tests sont la première Corée du Nord menée depuis près de six mois.

usr: 0
C'est intéressant!