•   
  •   

Monde Pornographie infantile : l’un des plus gros hébergeurs d’images du dark web condamné à 27 ans de prison

02:50  17 septembre  2021
02:50  17 septembre  2021 Source:   abonnement.leparisien.fr

Où sont-ils ? Traque en Israël après l'évasion de détenus palestiniens

  Où sont-ils ? Traque en Israël après l'évasion de détenus palestiniens Comment six prisonniers palestiniens ont-ils pu s'échapper d'une prison israélienne de haute sécurité? Et où ont-ils bien pu aller? Israël tentait mardi de répondre à ces questions pendant que la police poursuivait une immense chasse à l'homme. La scène semble tirée d'un film hollywoodien et pourrait aussi servir de trame à une série policière israélienne comme "Fauda": tôt lundi matin, des Palestiniens de la prison de Gilboa (nord) s'évadentLa scène semble tirée d'un film hollywoodien et pourrait aussi servir de trame à une série policière israélienne comme "Fauda": tôt lundi matin, des Palestiniens de la prison de Gilboa (nord) s'évadent via un tunnel creusé au pied de l'évier d'une cellule.

Eric Marques avait été arrêté en Irlande en 2013 lors d'une vaste opération de police, impliquant la police fédérale américaine mais aussi Europol, et extradé vers les Etats-Unis en 2019. AFP/Jan HENNOP © (AFP/Jan HENNOP) Eric Marques avait été arrêté en Irlande en 2013 lors d'une vaste opération de police, impliquant la police fédérale américaine mais aussi Europol, et extradé vers les Etats-Unis en 2019. AFP/Jan HENNOP

Il faisait prospérer l’horreur sur Internet. Un homme doté des nationalités américaine et irlandaise a été condamné à 27 ans de prison aux États-Unis pour avoir hébergé des millions d’images pédophiles sur le dark web, la version clandestine d’Internet, a annoncé jeudi le ministère américain de la Justice.

Eric Marques, 36 ans, « était l’un des plus importants diffuseurs de pornographie infantile au monde », a relevé le procureur fédéral Jonathan Lenzner, cité dans un communiqué. Il a « hébergé et aidé à partager des millions d’images et de vidéos horribles d’abus d’enfants ».

Israël fait des arrestations Brisez de prison palestinienne

 Israël fait des arrestations Brisez de prison palestinienne les troupes israéliennes à la recherche de six militants palestiniens qui se sont échappés d'une prison de haute sécurité auraient arrêté plusieurs de leurs proches. © Reuters forces israéliennes mis en place des barrages routiers en Israël et la Cisjordanie pour arrêter les fugitifs fuyant en Jordanie Cinq membres de Mahmoud Ardah, Munadil Infaat et les familles de Mohammed Ardah ont été pris en garde à vue pendant la nuit, un groupe de prisonniers palestiniens.

Actes sadiques sur des nourrissons

Près de deux millions de ces images étaient inconnues des enquêteurs. Et elles sont inimaginables : de juillet 2008 à juillet 2013, il a supervisé un service sur le dark web qui a hébergé plus de 200 sites pédophiles. Certains d’entre eux contenaient des images de viols ou d’actes sadiques sur des nourrissons ou de très jeunes enfants, d’après le ministère.

Eric Marques avait été arrêté en Irlande en 2013 lors d’une vaste opération de police, impliquant la police fédérale américaine mais aussi Europol, et extradé vers les États-Unis en 2019. Il avait plaidé coupable le 6 février 2020, s’évitant ainsi un procès.

Les années passées en détention préventive seront prises en compte, mais il devra verser 87 000 dollars (près de 80 000 euros), a décidé mercredi le juge Theodore Chuang, chargé de fixer la peine.

Epik, l’hébergeur Web favori de l’extrême droite américaine, victime d’un piratage d’ampleur .
L’entreprise héberge notamment le forum 8chan ou le réseau social pro-Trump Parler : 180 gigaoctets de données, présentés comme volés sur ses serveurs, ont été mis en ligne. Quel est le point commun entre le forum non modéré 8chan, le site du mouvement d’extrême droite Proud Boys, le réseau social très à droite Gab et un site appelant à dénoncer les femmes pratiquant un avortement au Texas ? Tous sont, ou ont été, hébergés par une même entreprise : Epik. La société américaine, qui se présente comme « la banque suisse des noms de domaine [Internet] », s’est bâtie au fil des années une réputation sulfureuse.

usr: 2
C'est intéressant!