•   
  •   

Monde Facebook muscle sa lutte contre les groupes complotistes ou violents

03:00  17 septembre  2021
03:00  17 septembre  2021 Source:   afp.com

Biden dos sur Facebook « tuer des gens » commentaire

 Biden dos sur Facebook « tuer des gens » commentaire lignes président américain Joe Biden a publié une déclaration précisant que « Facebook ne tue pas les gens », suite à ses critiques plus tôt. © Reuters Le président avait dit « ce sont des gens de la mort » lorsqu'on lui a demandé sur le rôle de Facebook dans la pandémie Covid, un commentaire qui a fait les manchettes dans le monde entier. Mais il dit maintenant qu'il se référait aux principaux épandeurs de désinformation sur la plate-forme. Facebook avait farouchement nié toute responsabilité.

Facebook présente un nouvel outil de lutte contre les groupes complotistes ou violents © OLIVIER DOULIERY Facebook présente un nouvel outil de lutte contre les groupes complotistes ou violents

Facebook a présenté jeudi un nouvel outil de lutte contre les groupes et personnes utilisant sa plateforme à des fins potentiellement néfastes pour la société, comme les mouvements qui répandent des théories du complot et érodent la confiance du public - dans les vaccins contre le Covid, par exemple.

"Les campagnes coordonnées pour nuire à la société impliquent généralement des réseaux d'utilisateurs authentiques, qui s'organisent entre eux pour systématiquement enfreindre nos règles afin de causer des dégâts sur la plateforme ou en dehors", a expliqué Nathaniel Gleicher, le directeur des règlements sur la sécurité de Facebook, lors d'une conférence de presse.

Facebook Lures Top Démocrate à son D.C. Les rangs du lobbying

 Facebook Lures Top Démocrate à son D.C. Les rangs du lobbying Facebook a atterri un aide au Congrès supérieur à aider la société à désarmer la menace des législateurs démocratiques et de l'administration de Biden. © Francis Chung / e & E News "Je tiens à remercier John pour son service au sous-comité des communications et au comité éditeur de l'Écriture des 11 dernières années", a déclaré Maria Cantwell de Maria Cantwell, au conseil d'administration du conseil d'administration, John Branscome, qui est laissant chercher un emploi sur facebook.

Première cible du réseau social: le mouvement allemand "Querdenken", ou "Anticonformiste", qui associe les mesures sanitaires contre le coronavirus à des privations de liberté anticonstitutionnelles.

Il fédère des membres de l'extrême gauche, des adeptes des théories du complot, des détracteurs de la vaccination ainsi que des partisans de l'extrême droite, et a organisé de nombreuses manifestations depuis le début de la pandémie.

Le réseau social avait déjà pris des mesures au coup par coup, contre des contenus qui enfreignaient ses règlements sur la désinformation médicale, l'incitation à la violence, le harcèlement etc.

Il considère désormais cette mouvance comme une "menace pour la sécurité".

L'équipe de Nathaniel Gleicher compte donc appliquer des tactiques de cybersécurité, d'ordinaire réservées aux opérations de manipulation orchestrées par des acteurs anonymes, souvent des groupes financés par des Etats comme la Russie.

11-Septembre : les huit principales théories du complot décortiquées

  11-Septembre : les huit principales théories du complot décortiquées Vingt ans après, ces attentats sont encore l’objet de rumeurs conspirationnistes tenaces. Pourtant, la plupart des incongruités avancées ont une explication rationnelle. L’étrange effondrement de la tour n° 7, des mouvements boursiers suspects quelques jours avant les attentats, l’absence de trace d’avion sur le site du Pentagone… Depuis vingt ans, les attentats du 11 septembre 2001 ont été au cœur de nombreuses théories complotistes. Ces doutes ont profondément marqué les esprits et demeurent une porte d’entrée majeure dans le conspirationnisme, même si le Covid-19 l’a depuis supplanté dans ce domaine.

Car sans être des groupes terroristes classés comme "dangereux" par la plateforme - et donc totalement bannis - Querdenken et d'autres mouvements potentiels ont un fonctionnement "hautement antagoniste", a indiqué M. Gleicher.

"Ils s'adaptent à nos mesures coercitives et se coordonnent pour éviter d'être repérés", a-t-il détaillé.

Le réseau social, qui compte près de 3 milliards d'utilisateurs mensuels, avance prudemment.

D'un côté, il est accusé par les démocrates américains, des gouvernements européens et de nombreuses ONG de contribuer à la propagation de la désinformation qui déstabilise les démocraties dans le monde et peut avoir des conséquences dramatiques dans la vie réelle.

Mais les conservateurs de nombreux pays lui reprochent, eux, de "censurer" la liberté d'expression.

Facebook ne voulait pas "créer une règle qui aurait mis en infraction des réseaux organisés, authentiques et non nuisibles", a insisté David Agranovich, un directeur de l'équipe.

Le débat sur la désinformation liée à la pandémie a pris de telles proportions qu'en juillet le président américain Joe Biden a estimé que le groupe californien et d'autres plateformes "tuaient" des gens en laissant circuler de fausses informations sur la vaccination contre le Covid.

juj/iba

Chris Hemsworth dit qu'il a utilisé une formation de restriction de flux sanguine pour obtenir des bras comme les jambes d'un cheval de course 'pour jouer à Thor .
© Disney / Marvel Chris Hemsworth dans "Thor: Ragnarok". Disney / Marvel Les bras déchirés de Chris Hemsworth étaient emblématiques dans son rôle de Thor dans l'univers cinématographique Marvel. Hemsworth affirme qu'il a atteint ces résultats en utilisant une restriction de flux sanguin dans ses bras. Cette technique peut aider à augmenter la taille des muscles, l'endurance et la récupération. Visitez la page d'accueil d'initié pour plus d'histoires .

usr: 0
C'est intéressant!