•   
  •   

Monde Afghanistan: les femmes employées par la municipalité de Kaboul sont renvoyées à la maison

01:15  20 septembre  2021
01:15  20 septembre  2021 Source:   msn.com

U.S. évacue 7 000 Afghanistan dans 5 jours, des milliers de personnes plus prêtes à monter à bord à Kaboul

 U.S. évacue 7 000 Afghanistan dans 5 jours, des milliers de personnes plus prêtes à monter à bord à Kaboul Le Pentagone a annoncé jeudi qu'il avait évacué environ 7 000 personnes de Kaboul, en Afghanistan, par avion de cargaison au cours des cinq derniers jours. L'armée américaine peut actuellement aérienne d'environ 5 000 à 9 000 personnes par jour de Kaboul, mais ce chiffre dépend des personnes à l'aérodrome prête à partir. Plus de 2 000 personnes ont été évacuées sur des aéronefs C-17 au cours des dernières 24 heures, dont environ 300 étaient des Américains.

Des femmes afghanes manifestant pour leurs droits devant le ministère des Affaires féminines, à Kaboul , le 19 septembre 2021 (image d'illustration). Des ouvriers ont été vus en train d'installer un panneau à l 'effigie du ministère de la Promotion de la vertu et de la Prévention du vice dans l'ancien bâtiment des Affaires féminines de la capitale. Plusieurs messages étaient apparus sur les réseaux sociaux ces dernières 24 heures, montrant des salariées du ministère manifestant devant le bâtiment, alors qu'elles affirmaient avoir perdu leur emploi.

Les Afghans craignent de voir les talibans, qui ont fait régner la terreur dans leur pays, revenir au pouvoir. Pour comprendre à quoi ressemblait ce passé, il faut lire Sous le ciel de Kaboul qui réunit douze nouvelles afghanes. Ils ont une barbe longue comme ça »Dans « L’eau dormante », l’une des nouvelles sans doute les plus réussies du volume, c’est à travers le regard d’une adolescente que l’auteure nous donne à voir les strates de la tragédie humaine qui se déploie dans l’ Afghanistan en guerre.

Des femmes afghanes défilent pour revendiquer leurs droits sous le régime taliban lors d'une manifestation près de l'ancien bâtiment du ministère des Affaires féminines à Kaboul, le 19 septembre 2021. © AP Des femmes afghanes défilent pour revendiquer leurs droits sous le régime taliban lors d'une manifestation près de l'ancien bâtiment du ministère des Affaires féminines à Kaboul, le 19 septembre 2021.

Cela fait plus d'un mois que les talibans sont au pouvoir et la liste des lois restrictives à l'égard des femmes s'allonge de jour en jour. Ce dimanche, le maire par interim de Kaboul a donné des détails sur le travail des femmes, lors d'une conférence de presse.

Molavi Hamdullah Nomani est membre des talibans et occupe la fonction de maire de Kaboul. Veste de costume, coiffé d'un turban, il explique devant la presse que sur les 3 000 employés de la municipalité, près d'un tiers sont des femmes. Et depuis l'arrivée des talibans au pouvoir, elles doivent rester chez elles, jusqu'à nouvel ordre.

Afghanistan: reprise des vols commerciaux, un pas vers la normalisation

  Afghanistan: reprise des vols commerciaux, un pas vers la normalisation Les talibans continuent d'asseoir leur pouvoir en Afghanistan et d'aller vers la normalisation économique, avec la reprise attendue des vols commerciaux vers Kaboul, vingt ans après les attentats du 11-Septembre qui avaient entraîné la chute des islamistes. Un pas vers la normalisation économique a été franchi samedi avec l'annonce par la compagnie nationale pakistanaise PIA de la reprise lundi de ses vols commerciaux d'Islamabad à Kaboul,Ces attaques, perpétrées par Al-Qaïda, ont changé l'histoire de l'Afghanistan. Washington a décidé dans la foulée d'envahir le pays pour chasser du pouvoir les talibans, coupables aux yeux de Washington d'avoir hébergé des cadres d'Al-Qaïda.

Aucune femme ne faisait partie des ministres du nouveau gouvernement taliban annoncé il y a deux semaines. Ordre de rester à la maison . Bien que toujours marginalisées, les femmes afghanes ont acquis des droits fondamentaux ces 20 dernières années, notamment dans les villes, devenant Les agents du ministère de la Promotion de la vertu et de la Prévention du vice étaient connus pour avoir fouetté des femmes qui marchaient seules. Ils étaient également chargés d'appliquer strictement d'autres interprétations strictes de l'Islam, telles que l'obligation d'assister aux prières et l'interdiction

Les femmes sont les principales victimes de la guerre qui a mis à feu et à sang l' Afghanistan depuis bientôt 40 ans. Afp/noorullah shirzada. Les Afghans craignent de voir les talibans, qui ont fait régner la terreur dans leur pays, revenir au pouvoir. Pour comprendre ce que signifie vivre sous la terreur religieuse, surtout pour les femmes , il faut lire Sous le ciel de Kaboul qui réunit douze nouvelles afghanes. Ces récits qui donnent la parole aux femmes afghanes racontent la guerre, la désolation et l'oppression que vit les femmes au quotidien dans une société patriarcale régie par le

Seules les employées féminines ne pouvant être remplacées par leurs homologues masculins peuvent se rendre au travail, selon le nouveau maire. « Par exemple, les femmes qui travaillent dans les toilettes pour femmes de la ville où les hommes ne peuvent pas aller, détaille-t-il. Dans les districts et au bureau central, il y a des femmes pour lesquelles nous n'avons pas de cadre masculin équivalent à leurs postes, dans le secteur de l'électricité ainsi que dans le secteur de la construction, elles peuvent travailler. Mais pour les postes que les hommes peuvent occuper, nous avons dit aux femmes de rester à la maison jusqu'à ce que la situation se normalise. Leurs salaires seront payés. »

Malgré leurs promesses d'être davantage tolérants et inclusifs, les talibans au pouvoir depuis un mois multiplient les gestes portant atteinte au droit des femmes. Dans les années 90 déjà, ils leur avaient interdit l'accès à l'école et au marché du travail.

À Kaboul, des femmes afghanes pro-talibans manifestent voilées

  À Kaboul, des femmes afghanes pro-talibans manifestent voilées AFGHANISTAN - “Nous sommes satisfaites de l’attitude et du comportement des talibans”. Le slogan était scandé par plusieurs centaines d’Afghanes entièrement voilées qui se sont réunies ce samedi 11 septembre dans l’amphithéâtre d’une université de Kaboul pour exprimer leur soutien au nouveau régime taliban dont la politique à l’égard des femmes suscite l’inquiétude dans le pays comme à l’étranger. Une illustration de la propagande des nouveaux maîtres de l’Afghanistan.

Aucune femme ne faisait partie des ministres du nouveau gouvernement taliban annoncé il y a deux semaines. Bien que toujours marginalisées, les femmes afghanes ont acquis des droits fondamentaux ces 20 dernières années, notamment dans les villes, devenant parlementaires, juges, pilotes ou encore policières. Des centaines de milliers d’entre elles ont intégré le marché du travail – souvent par nécessité, car nombreuses sont devenues veuves ou soutiennent des maris désormais invalides après deux décennies de conflit.

Les femmes auraient reçu l'ordre de rester chez elles. Bien que toujours marginalisées, les femmes afghanes ont acquis des droits fondamentaux ces 20 dernières années, notamment dans les villes, devenant parlementaires, juges, pilotes ou encore policières. Les islamistes affirment que les femmes ont reçu l'ordre de rester à la maison pour leur propre sécurité, mais qu'elles seront autorisées à travailler une fois qu'une ségrégation adéquate aura été mise en place. Pendant le premier règne des talibans, les femmes étaient largement exclues de la vie publique.


Vidéo: Afghanistan: les habitants de Kaboul espèrent retrouver un pays en «paix» et «indépendant» (Le Figaro)

L'Unesco appelle à un retour des filles dans les écoles

Ces annonces ont été faites alors que les femmes ont manifesté une nouvelle fois ce dimanche à Kaboul pour réclamer des droits dont elles sont privées au fur à mesure que sont publiés de nouveaux décrets.

Les autorités ont notamment interdit aux jeunes filles de niveau secondaire de retourner à l'école pour le moment. Seuls les collégiens et lycéens étaient autorisés à reprendre le chemin de l'école, samedi. Une décision dénoncée par l'agence des Nations unies pour l'éducation et la culture (Unesco), qui a appelé à la réouverture des écoles pour les filles, mettant en garde contre des « conséquences irréversibles » pour la moitié de la population du pays.

« Si cette interdiction devait être maintenue, elle constituerait une violation importante du droit fondamental à l'éducation des filles et des femmes », a averti l'Unesco dans un communiqué. Il « est tout aussi important que l'ensemble des enseignantes soient autorisées à retourner à l'école pour enseigner, offrant ainsi un environnement d'apprentissage sûr et inclusif », a ajouté la directrice de l'Unesco, Audrey Azoulay.

Étudiant diplômé afghan détaille la tentative désespérée de sa famille d'échapper à Kaboul

 Étudiant diplômé afghan détaille la tentative désespérée de sa famille d'échapper à Kaboul Nasrin Nawa, journaliste de Kaboul qui se dirigeait vers les États-Unis pour les études supérieures, a été capable de quitter l'Afghanistan vendredi avant que les Taliban saisit la capitale. Malheureusement, elle a déclaré que ses membres de la famille n'étaient pas aussi chanceux. Votre navigateur ne prend pas en charge cette vidéo © AFP via Getty Images "Ce jour-là [The Taliban saisit Kaboul], tout n'était qu'un gâchis", a déclaré Nawa.

La nuit avant la chute de Kaboul a été bien courte. Des hélicoptères qui ont rasé le ciel toutes les deux, trois minutes n’ont laissé guère place à un semblant de calme nocturne. Les talibans étaient d’ores et déjà aux portes de Kaboul , à quelques dizaines de kilomètres. Ces derniers jours, plus les officiels du gouvernement du président Ashraf Ghani se voulaient rassurants, moins les Afghans se sentaient entre de bonnes mains, tant leurs assurances s’étaient révélées fausses. La nouvelle de la précipitation de l’évacuation des employés de l’ambassade américaine – en moins de trente-six heures

Bien que toujours marginalisées, les femmes afghanes ont acquis des droits fondamentaux ces 20 dernières années, notamment dans les villes, devenant parlementaires, juges, pilotes ou encore policières. Des centaines de milliers d'entre elles ont intégré le marché du travail - souvent par nécessité, car beaucoup sont veuves ou soutiennent des maris désormais invalides après des décennies de conflit. Mais depuis leur retour au pouvoir le 15 août, les talibans n'ont montré aucune volonté de garantir leurs droits.

À lire aussi : Afghanistan: les talibans laisseront les femmes étudier, mais séparées des hommes

Dix jours après la réouverture des universités privées du pays, le ministère de l'Éducation afghan a annoncé vendredi que « tous les professeurs hommes et les élèves » du secondaire allaient retrouver leur établissement, sans faire aucune mention des enseignantes ou des collégiennes et lycéennes.

À lire aussi : Les femmes afghanes témoignent de leurs craintes et inquiétudes face aux talibans

Afghanistan: les femmes employées par la municipalité de Kaboul sont renvoyées à la maison .
Le parti de Vladimir Poutine, Russie Unie, s'acheminait dimanche vers une majorité claire, faute d'opposition réelle, à l'issue de législatives qui se sont déroulées sur trois jours. Dimanche soir, la formation au pouvoir récoltait 43,39% des voix, selon des résultats préliminaires portant sur 21% des bureaux de vote. 

usr: 4
C'est intéressant!