•   
  •   

Monde Madagascar: plusieurs espèces de baobabs menacées de disparition par le changement climatique

02:50  20 septembre  2021
02:50  20 septembre  2021 Source:   rfi.fr

Les envahisseurs de plantes posant un mal de tête pour les défenseurs des conservateurs

 Les envahisseurs de plantes posant un mal de tête pour les défenseurs des conservateurs Le grand et attrayant Stranger possède des panaches montrant et peuvent se faire à la maison sur la côte, dans la ville ou même dans votre jardin. © Patrik Stollars Un favori de jardin ou un ravageur invasif? Mais les défenseurs des conservateurs avertissent que la cortaderie Selloana - ou Pampas herbe - est une espèce invasive endommagée des parties menaçantes du sud de l'Europe.

Des baobabs dans l'ouest de Madagascar près de Morondova (image d'illustration). © AFP - ALINE RANAIVOSON Des baobabs dans l'ouest de Madagascar près de Morondova (image d'illustration).

Selon une étude publiée dans la revue Global Change Biology, quatre des sept espèces de baobabs présentes à Madagascar pourraient disparaître d’ici à 2100. Sur les huit espèces de baobabs connues dans le monde, six ne se trouvent que sur la Grande Ile.

Avec notre correspondante à Antananarivo, Laetitia Bezain

Appelés « reniala » en malgache, soit « mère de la forêt », de nombreux baobabs sont considérés comme sacrés à Madagascar. Mais cet emblème du pays n'est pas immortel.

Parmi les quatre espèces de baobabs menacés de disparition, trois sont très sensibles à l'augmentation de la saisonnalité, c'est-à-dire aux variations de température au cours de l'année, révèle une étude publiée dans la revue Global Change Biology. S'il est actuellement inférieur à 3°C, l'écart des températures sous les tropiques pourrait augmenter jusqu'à 1°C d'ici 2100, selon les prévisions du Giec (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat).

Madagascar: «Hazo aina» (Arbre de vie), un opéra sur les dégâts du changement climatique

  Madagascar: «Hazo aina» (Arbre de vie), un opéra sur les dégâts du changement climatique Un opéra pour raconter les dégâts provoqués par le changement climatique à Madagascar. C'est le projet porté par le célèbre musicien malgache Rajery, lauréat en 2002 du Prix RFI Musiques du monde. Tour à tour, avec leurs instruments, celui que l'on surnomme le « Prince de la Valiha » et d'autres artistes malgaches sont montés, samedi 11 septembre, sur la scène de l'Institut français, à Antananarivo, pour alerter sur l'urgence qu'il y a àAvec notre correspondante à Antananrivo, Laetitia Bezain

Pour ces trois espèces, Adansonia Perrieri, Adansonia Suarezensis et Adansonia Madagascariensis, réparties dans le nord de Madagascar, ces variations pourraient être fatales. En théorie, pour s'adapter, ces baobabs devraient migrer vers l'Équateur, où les températures sont plus constantes, montre cette étude.

Une dispersion vers le nord qui semble impossible pour ces arbres. Les limites terrestres de l'île et donc l'absence de terres vers l'Équateur constituerait une barrière géographique. Une barrière qui empêcherait la dispersion de ces espèces dans cette direction, indiquent les chercheurs, et conduirait à leur extinction.’

Canicules, inondations... La menace grandissante du changement climatique à Paris .
Un rapport de la mairie de Paris atteste que le réchauffement climatique augmente fortement le risque de crues centennales et décennales de la Seine. © AFP La statue du Zouave du pont de l'Alma, utilisée comme marqueur de crue informel pour le niveau de la Seine à Paris est vue partiellement sous l'eau à Paris, le 5 février 2021, alors que la Seine déborde. La capitale parisienne n'est pas un îlot épargné par les aléas environnementaux. C'est ce que nous rappelle le rapport "Paris face aux changements climatiques" publié ce mercredi 22 septembre par la mairie dirigée par Anne Hidalgo.

usr: 1
C'est intéressant!