•   
  •   

Monde Allemagne: dernier grand débat entre les candidats à la succession d'Angela Merkel

08:55  24 septembre  2021
08:55  24 septembre  2021 Source:   rfi.fr

Pas encore disparu: Merkel à accrocher en tant que gardien actif

 Pas encore disparu: Merkel à accrocher en tant que gardien actif par andreas rinke © Reuters / Kacper Pempel Fichier Photo: Chancelière allemande Angela Merkel et Premier ministre polonais de Mateusz Morawiecki se rencontrent à Varsovie Berlin (Reuters) - après 16 ans Puissance, chancelière Angela Merkel ne cherche pas à la réélection des élections de 26 septembre de l'Allemagne, mais elle est autre chose qu'un canard boiteux.

Les candidats aux élections législatives allemandes lors du dernier débat télévisé à Berlin, le 23 septembre 2021. © AP - Tobias Schwarz Les candidats aux élections législatives allemandes lors du dernier débat télévisé à Berlin, le 23 septembre 2021.

À trois jours du scrutin, un débat télévisé réunissait ce jeudi soir 23 septembre, sur les deux chaînes publiques allemandes, les responsables des sept partis représentés au Parlement sortant. Les derniers sondages donnent le SPD emmené par le ministre des Finances Olaf Scholz toujours en tête, mais suivi de près par les chrétiens-démocrates et leur candidat Armin Laschet.

Après trois débats qui ont opposé les seuls candidats à la chancellerie, le cercle s’est élargi et des sujets nouveaux ont été mis sur la table, rapporte notre correspondant à Berlin,Pascal Thibaut. Parmi eux, le logement et les tensions sur le marché immobilier, une question qui préoccupe beaucoup d’Allemands. Sans surprise, tous veulent construire plus.

Merkel, l’heure du bilan: une politique sociétale plus moderne

  Merkel, l’heure du bilan: une politique sociétale plus moderne Angela Merkel, pas si vieux jeu ? Congé parental, développement des crèches, quotas pour les femmes, mariage pour tous : les seize années de pouvoir de la chancelière sur le départ auront été marquées par d’importantes avancées sociétales. Mais quelle a été son implication réelle sur ces questions ? Notre correspondant à Berlin fait le point. De notre correspondant, La personnalité et les origines d’Angela Merkel expliquent pour partie les avancées sur les questions sociétales. Elle a grandi dans l'ex-Allemagne de l'Est où neuf femmes sur dix travaillaient, où la prise en charge des enfants, y compris dans les entreprises, fonctionnait.

La politique étrangère, grande absente des autres débats, a, elle aussi, été abordée. Les deux chanceliers possibles, Armin Laschet et Olaf Scholz, ont des positions très proches sur l’Europe. Les critiques du parti Die Linke contre l’Otan et les interventions extérieures ont montré une fois de plus les difficultés d’une alliance des trois formations de gauche, à nouveau dénoncée par le candidat conservateur Laschet.

À lire aussi : Allemagne: les militants écologistes espèrent une coalition avec le SPD

Scholz flou sur ses futures alliances


Vidéo: Yannick Jadot ou Sandrine Rousseau : les écologistes doivent-ils s’inspirer des Verts allemands ? (France 24)

Son adversaire, le social-démocrate Olaf Scholz, a de nouveau préféré rester flou sur ses futures alliances et plaidé pour sa chapelle. « Ceux qui veulent que je dirige le prochain gouvernement devraient voter pour le SPD. »

Succession d'Angela Merkel: l'élection qui déjoue tous les pronostics

  Succession d'Angela Merkel: l'élection qui déjoue tous les pronostics Le scénario était couru d’avance comme dans un film sans suspense: Armin Laschet, élu président de la CDU au mois de janvier 2021 et désigné de fait dauphin d’Angela Merkel, devait devenir le 26 septembre prochain chancelier de la République fédérale d’Allemagne. Le terne et presque inexpressif Olaf Schultz, candidat du SPD, ne devait être là que pour sauver les meubles du parti social-démocrate malmené dans les sondages les dernières années. La candidate des verts Annalena Baerbock se voyait déjà un destin de chancelière: pour la première fois dans l’histoire, une chancelière verte pouvait succéder à Angela Merkel.

La candidate verte Annalena Baerbock, quant à elle, a logiquement mis en avant la rupture qu’elle veut incarner en se présentant comme celle qui veut un profond changement dans la lutte contre le réchauffement climatique. « Encore 17 années de plus pour l’électricité produite avec du charbon ne vont pas rapprocher l’Allemagne de la neutralité climatique et assurer l'avenir de nos enfants et petits-enfants. »

À écouter : L’écologie aux manettes?

« Coalition jamaïcaine »

Le coude-à-coude entre conservateurs et sociaux-démocrates dans les sondages donnent un poids important au parti libéral FDP qui peut être le faiseur de roi. Son président Christian Lindner a réitéré ses préférences pour une alliance avec la CDU et les Verts. « Les convergences les plus importantes résident dans une coalition jamaïcaine » - le drapeau de cet État insulaire des Caraïbes a les mêmes couleurs que les trois partis.

Mais les libéraux pourraient aussi servir de force d’appoint au SPD et aux Verts. Le scrutin est plus ouvert que jamais.

► À écouter : Les défis qui attendent le successeur d’Angela Merkel

Merkel appelle à voter Armin Laschet pour « l’avenir » de l’Allemagne .
Avant de quitter la politique après seize ans de pouvoir, la dirigeante allemande ne ménage plus sa peine pour soutenir cet héritier désigné, mais mal aimé jusqu’au sein de l’Union conservatrice CDU/CSU. Vendredi, c’est à Munich que la chancelière était en première ligne lors d’un meeting où elle a exhorté à voter pour le leader de la CDU, garant de cette « stabilité » si chère à la première puissance économique de l’UE.

usr: 1
C'est intéressant!