•   
  •   

Monde L'Australie refuse de s'engager sur la sortie des énergies fossiles

16:35  26 septembre  2021
16:35  26 septembre  2021 Source:   fr.reuters.com

Panneau d'hébergement américain pour sonder les compagnies pétrolières sur la désinformation climatique

 Panneau d'hébergement américain pour sonder les compagnies pétrolières sur la désinformation climatique par Timothy Gardner © Reuters / Pool Fichier Photo: US Maison des représentants Comité sur la supervision et la réforme axée sur le coût des médicaments sur ordonnance à Washington Washington (Reuters) - États-Unis Les législateurs démocratiques ont demandé jeudi aux chefs de quatre grandes entreprises de combustibles fossiles et de deux groupes de lobbying à témoigner du mois prochain déterminé à déterminer si l'industrie a mené à induire en erreur le public et à prévenir les actions de lutte

AUSTRALIE-CLIMAT:L'Australie refuse de s'engager sur la sortie des énergies fossiles

L'AUSTRALIE REFUSE DE S'ENGAGER SUR LA SORTIE DES ÉNERGIES FOSSILES © Reuters/David Gray L'AUSTRALIE REFUSE DE S'ENGAGER SUR LA SORTIE DES ÉNERGIES FOSSILES

par Melanie Burton

MELBOURNE (Reuters) - Le Premier ministre australien Scott Morrison a refusé samedi d'adopter un calendrier de sortie des énergies fossiles à l'approche de la conférence de Glasgow sur le climat, affirmant la position de son pays comme l'un des plus réticents à lutter contre le changement climatique bien qu'il en subisse fortement les effets.

Son vice-Premier ministre, Barnaby Joyce, a de son côté catégoriquement rejeté l'objectif de "zéro émission nette" de gaz à effet de serre prôné par de nombreux experts pour limiter le réchauffement de la planète.

Peter Dutton: L'Australie ne sera pas dissuadée par les «explosions» de Beijing sur les sous-marines

 Peter Dutton: L'Australie ne sera pas dissuadée par les «explosions» de Beijing sur les sous-marines Washington: Peter Dutton affirme les «explosions» et la "propagande" de la Chine sur le développement de l'Australie des sous-marins à moteur nucléaire ne dissuaderont pas le pays de l'approfondissement de la défense Liens avec l'Amérique, le ministre de la Défense annonçant une expansion importante de la présence militaire américaine en Australie.

Les appels se sont multipliés pour que l'Australie, premier exportateur mondial de charbon et gros exportateur de gaz naturel, s'engage à réduire ses émissions de CO2 avant la conférence des Nations unies pour le climat (COP26) où la communauté internationale entend fournir en novembre un cadre concret à l'Accord de Paris conclu en 2015.

Le Fonds monétaire international (FMI) a demandé vendredi à Canberra de se fixer un calendrier contraignant de réduction des émissions de CO2 et le ministre australien des Finances, Josh Frydenberg, a lui-même mis en garde contre une hausse des taux d'emprunt qui risque d'attendre son pays s'il ne s'engage pas à parvenir au "zéro émission nette" en 2050, comme l'ont déjà fait de nombreuses puissances.

Australie au cœur des alliances indo-pacifiques pour contrer la Chine

 Australie au cœur des alliances indo-pacifiques pour contrer la Chine L'Australie se trouve comme le lien commun dans une nouvelle maille d'alliances mondiales centrée sur l'Indo-Pacifique qui sont tous à la recherche d'un nom de lutte contre la puissance militaire de la Chine et de la chape économique . © AFP L'Alliance de défense de 70 ans de 70 ans de Canberra avec Washington commet déjà Australie d'agir en réponse à une attaque des forces américaines dans le Pacifique, a déclaré les analystes.

Dans une interview accordée aux médias australiens après un déplacement à Washington, Scott Morrison a répondu que son gouvernement n'avait pas encore pris de décision concernant les émissions de gaz à effet de serre, et refusé de s'engager à réduire les exportations d'énergie fossile, cruciales pour l'économie du pays.

PRÉSERVER LE NIVEAU DE VIE DES AUSTRALIENS

"Nous n'avons pas à le faire parce que le changement se fera de manière progressive", a expliqué le chef du gouvernement australien à la chaîne SBS.

"Nous travaillons sur les technologies et les carburants de transition et sur les technologies qui pourront nous mener au zéro émission nette d'ici 20 à 30 ans. Ca ne se fera pas du jour au lendemain", a-t-il justifié.

Scott Morrison était déjà membre du gouvernement qui avait torpillé un projet de taxation carbone après avoir remporté les élections législatives en 2013.

Son vice-Premier ministre, climatosceptique revendiqué, a exclu pour sa part d'engager l'Australie sur la voie d'une réduction à zéro des émissions nettes de CO2, sans garantie notamment que cela n'affecte pas l'emploi.

"Nous voulons être sûr qu'il n'y ait pas de conséquences déraisonnables ou de perte d'emplois dans nos régions", a-t-il dit à la chaîne ABC.

Barnaby Joyce, dont le Parti national représente surtout les circonscriptions rurales, a fait valoir que les revenus des mines et des énergies fossiles étaient indispensables pour préserver la qualité de vie des Australiens.

"Les énergies fossiles sont nos principales exportations. Si nous renonçons à nos principales exportations, il faut accepter une baisse de notre niveau de vie", a-t-il affirmé.

(Version française Tangi Salaün)

Changement climatique: l'Australie refuse la sortie des énergies fossiles .
Le Premier ministre australien Scott Morrison refuse de s'engager sur la sortie des énergies fossiles. Il parle d'intérêts économiques pour expliquer la position de son pays, l'un des plus réticents à lutter contre le changement climatique bien qu'il en subisse fortement les effets. Malgré les appels aussi bien dans son pays qu’à l’étranger, le Premier ministre conservateur refuse d’adopter un calendrier de sortie des énergies fossiles. « NousMalgré les appels aussi bien dans son pays qu’à l’étranger, le Premier ministre conservateur refuse d’adopter un calendrier de sortie des énergies fossiles. « Nous n'avons pas à le faire parce que le changement se fera de manière progressive », a-t-il expliqué.

usr: 0
C'est intéressant!