•   
  •   

Monde A Chypre, la détresse de migrants syriens séparés de leurs enfants

13:00  03 octobre  2021
13:00  03 octobre  2021 Source:   lepoint.fr

DHS rejette les réclamations Les migrants haïtiens à la frontière seront envoyés à Guantánamo

 DHS rejette les réclamations Les migrants haïtiens à la frontière seront envoyés à Guantánamo Le Département de la Sécurité intérieure (DHS) a déclaré que les migrants haïtiens à la frontière américaine du sud des États-Unis ne seront pas envoyés à Guantánamo Bay après une demande d'offres de la maintenance Le centre de la base navale américaine de Cuba a provoqué une confusion.

  A Chypre, la détresse de migrants syriens séparés de leurs enfants © AFP

"Je suis dévastée, ma famille aussi". Kawthar, une jeune Syrienne, berce son nourrisson dans un camp pour migrants à Chypre, où elle a été emmenée par les autorités après avoir été séparée en pleine mer de son mari et ses jeunes enfants.

Avec des dizaines d'autres migrants syriens, Kawthar Raslan a quitté Beyrouth le 22 août sur une embarcation pour rallier clandestinement l'île méditerranéenne, située à quelque 160 kilomètres de là.

Cette femme de 25 ans qui voyage avec son mari et ses deux enfants, âgés d'un et trois ans, est alors sur le point d'accoucher. A une dizaine de kilomètres des côtes chypriotes, l'embarcation est encerclée par des garde-côtes, venus renvoyer le bateau vers le Liban.

sont des migrants haïtiens déportés, rapatriés ou expulsés? Et quelle est la différence?

 sont des migrants haïtiens déportés, rapatriés ou expulsés? Et quelle est la différence? Le sort de milliers de réfugiés haïtiens en attente d'asile à la frontière des États-Unis-Mexique à Del Rio, le Texas a capturé le dimanche de l'attention nationale de l'attention lorsque la vidéo a montré des agents de la douane et de la protection des frontières chassant les migrants à cheval. Votre navigateur ne supporte pas cette vidéo © Julio Cortez, AP Les migrants, de nombreux Haïti, sont campés le long du pont international de Del Rio le 22 septembre au Texas.

Sur une vidéo filmée à bord et visionnée par l'AFP, on entend des passagers crier "Aidez-nous !".

Voyant l'état de Kawthar, les garde-côtes l'emmènent avec eux mais laissent le reste de la famille dans l'embarcation, contrainte de repartir vers le Liban, où plus d'un million de Syriens ayant fui la guerre ont trouvé refuge.

Le Liban étant plongé dans une grave crise économique, des centaines de Syriens ont tenté depuis un an la traversée vers Chypre. Mais ce pays de l'Union européenne, avec le plus grand nombre de primo-demandeurs d'asile par habitant, a signé en 2020 un accord avec le Liban pour renvoyer tout clandestin essayant d'atteindre l'île par bateau.

"Ni au Liban, ni en Syrie"

"J'ai failli mourir quand j'ai appris le renvoi de ma famille vers le Liban", raconte à l'AFP Kawthar, qui vit dans un préfabriqué dans le camp de Kofinou (sud).

Photographe qui a capturé les photos de migrants, a déclaré que les agents n'ont pas utilisé des fouets sur personne

 Photographe qui a capturé les photos de migrants, a déclaré que les agents n'ont pas utilisé des fouets sur personne un photographe du Nouveau-Mexique qui capturé des images de migrants haïtiens évacuant un camp de migrant U.S s'adresse à la controverse entourant les agents de patrouille frontière utilisant des fouets sur les immigrants à cheval. © Getty Getty Images Un nouveau photographe du Mexique qui capturait des images de migrants haïtiens évacuant un camp de migrants de l'U. Dans les photos ci-dessus, les migrants haïtiens traversent la rivière Rio Grande le 23 septembre 2021.

"Les (garde-côtes) savaient que mon mari et mes enfants m'accompagnaient et ils les ont empêchés de me suivre", dit la jeune femme, qui accouché le lendemain de son arrivée à Chypre. Son bébé dort paisiblement à côté d'elle dans un berceau.

Originaire d'Idleb, dans le nord-ouest de la Syrie, Kawthar exhorte Chypre d'accepter sa demande de regroupement familial, affirmant ne pouvoir "vivre ni au Liban ni en Syrie".

Selon la loi chypriote, seuls les migrants ayant le statut de réfugié ont droit au regroupement familial. Mais, sur les quelque 7.700 demandeurs d'asile syriens arrivés sur l'île depuis 2018, moins de 2 % ont obtenu ce statut, indique l'Agence de l'ONU pour les réfugiés (UNHCR).

"Les enfants sont traumatisés, ils répètent sans fin :+Maman+", confie le mari de Kawthar, Hassan al-Ali, rencontré par l'AFP à Aïn El-Tefaha, un village près de Beyrouth, où il loue une chambre.

Le cargaison rouillé apporte 686 migrants en Italie, certains infectés par la gale

 Le cargaison rouillé apporte 686 migrants en Italie, certains infectés par la gale La plus grande arrivée des migrants en années a été amarrée lundi en Italie, avec de nombreuses souffrances de la gale de la maladie de la peau contagieuse, la presse associée a rapporté. © Mauro Buccarello / Associé Press Dans ce cadre pris de la vidéo, un bateau de pêche avec des migrants est amarré au port de l'île sicilienne de Lampedusa, en Italie du sud, en fin de lundi 27 septembre 2021.

Et de se rappeler la tragique journée du 22 août, quand le bateau est resté immobilisé "des heures" lors de l'intervention des garde-côtes. "Il y avait un soleil de plomb, les enfants avaient très soif (...) Ma fille ne bougeait plus, je pensais qu'elle allait mourir", dit-il, la voix brisée par l'émotion.

Issa Chamma, un autre Syrien dans l'embarcation, se trouve aussi à Kofinou. Comme Kawthar, il a été séparé de sa famille après avoir perdu connaissance sur le bateau.

Originaire d'Alep, ce migrant de 37 ans qui souffre de problèmes pulmonaires affirme à l'AFP que sa femme et ses trois enfants, âgés de deux à onze ans, ont "passé deux jours en prison à leur retour à Beyrouth".

"Des vies en danger"

Selon l'UNHCR, le refoulement des migrants en mer est contraire aux lois internationales. "Cette pratique doit cesser parce qu'elle met des vies en danger", souligne Emilia Strovolidou, porte-parole de l'UNHCR à Chypre, appelant les autorités à réunir les familles de Kawthar et de Issa.

EuroMed Droits, un réseau de 65 organisations méditerranéennes de défense des droits humains, lancera d'ailleurs lundi une campagne pour sensibiliser sur cette affaire, appelant l'UE à "enquêter sur les violations commises par les forces frontalières chypriotes".

Le 21 septembre, lors d'une audience au Parlement chypriote, plusieurs députés ont critiqué la politique migratoire de leur pays: "Le gouvernement doit appliquer les lois internationales et réunir Kawthar avec sa famille maintenant", a dit à l'AFP la députée Alexandra Attalides, du Parti vert.

Le ministre de l'Intérieur, Nicos Nouris, qui n'a pas répondu aux sollicitations de l'AFP, avait argué récemment que son pays était "en droit de refuser l'arrivée illégale de migrants".

En visite fin août à Nicosie, la Commissaire européenne aux Affaires intérieures, Ylva Johansson, a toutefois affirmé que cette opération de refoulement "pos(ait) question".

En attendant, Kawthar dit "penser constamment" à ses deux autres enfants: "Je ne fais que pleurer (...) Rien ne peut compenser leur absence".

03/10/2021 07:45:19 -          Kofinou (Chypre) (AFP) -          © 2021 AFP

Afflux de migrants dans la Manche : les tensions entre la France et le Royaume-Uni en cinq actes .
Plus de 1 400 migrants secourus : c’est le bilan de ces trois derniers jours dans la Manche. Alors que les embarcations qui tentent de rejoindre les côtes britanniques se font plus nombreuses, la question migratoire cristallise les tensions entre la France et le Royaume-Uni. On vous résume la polémique en cinq actes. Les tensions entre la France et le Royaume-Uni sur la question migratoire ne datent pas d’hier. Ce week-end, le sujet est revenu sur le devant de la scène diplomatique entre les deux États voisins. Plus de 1 000 migrants ont été secourus par les autorités britanniques lors de leur traversée de la Manche en trois jours.

usr: 1
C'est intéressant!