•   
  •   

Monde L'athlète kényane Agnes Tirop poignardée à mort

03:20  14 octobre  2021
03:20  14 octobre  2021 Source:   parismatch.com

Peine de mort. De Cesare Beccaria à Robert Badinter, le très long chemin vers l’abolition

  Peine de mort. De Cesare Beccaria à Robert Badinter, le très long chemin vers l’abolition Contestée dès le XVIIIe siècle, la peine de mort a été régulièrement remise en question les deux cents années suivantes. Il faudra pourtant attendre 1981 pour qu’elle soit abolie en France. Retour sur la chronologie « d’un long chemin, d’un long combat », dans le troisième épisode de notre série consacrée au 40e anniversaire de l’abolition de la peine de mort. La peine de mort a été abolie le 9 octobre 1981 en France. Mais l’idée de supprimer la peine capitale se manifestait déjà deux siècles plus tôt.

© Alexander Hassenstein La Kényane Agnes Tirop , médaille de bronze au championnat du monde 2019 à Doha. La coureuse kényane Agnes Tirop , deux fois médaillée de bronze sur 10 000 mètres aux championnats du monde et médaille d’or aux championnats monde de cross-country en 2015, a été retrouvée morte à son domicile dans le centre d’entraînement en altitude d’Iten, dans l’ouest du Kenya, et sa mort pourrait être un homicide, puisqu’elle a été victime. De blessures à coups de couteau, ont indiqué des responsables sportifs kényans.

L ’ athlète kenyane Agnes Tirop , qui a terminé quatrième au 5000 m lors des derniers Jeux olympiques de Tokyo, a été retrouvée morte à son domicile dans le village kenyan d’Iten. Un membre du conseil d’administration de la fédération kenyane a déclaré au journal local The Standard que Tirop , 25 ans, a probablement été poignardé à mort par son ex-petit ami. Elle avait plusieurs coups de couteau dans l’abdomen. Agnes Tirop était l’une des meilleures athlètes du Kenya. Lors des Championnats du monde de Londres 2017 et de Doha 2019, elle a obtenu le bronze dans le 10 000 mètres.

Tirop, 25 ans, étoile montante de l'athlétisme dans son pays, venait de battre il y a un mois le record du monde du 10 km dans une course exclusivement féminine en 30 min 01 sec à Herzogenaurach (Allemagne).

  L'athlète kényane Agnes Tirop poignardée à mort © Fredrik Sandberg/TT News Agency via AP/SIPA

L'athlète kényane Agnes Tirop, deux fois médaillée mondiale sur 10.000 m et 4e des Jeux olympiques de Tokyo sur 5.000 m, a été poignardée à mort, ont indiqué des responsables sportifs kényans mercredi. Tirop, 25 ans, étoile montante de l'athlétisme dans son pays, venait de battre il y a un mois le record du monde du 10 km dans une course exclusivement féminine en 30 min 01 sec à Herzogenaurach (Allemagne). Elle avait remporté le bronze des Mondiaux sur 10.000 m en 2017 et 2019, et était devenue championne du monde de cross country en 2015.

High School Special Olympics Athlète Tearrs ACL et fait du retour Epic

 High School Special Olympics Athlète Tearrs ACL et fait du retour Epic Blatnica a été nommé athlète spécial des Jeux olympiques de l'année par les États-Unis aujourd'hui. Votre navigateur ne supporte pas cette vidéo Watch au moment où son école le surprend avec le prix dans le joueur ci-dessus. Blatnica a été diagnostiqué à un jeune âge avec des troubles physiques, y compris une hypotonie, une myopathie mitochondriale et une apaxie de parole. Cela signifiait que développer ses compétences motrices et son discours étaient particulièrement difficiles.

Agnes Tirop a été retrouvée morte chez elle ce 12 octobre 2021. « Elle aurait été poignardée » , a indiqué la Fédération kényane d’athlétisme. L ’ athlète âgée de 25 ans avait notamment fini deux fois 3e sur 10 000 mètres aux Championnats du monde d’athlétisme. Choc et stupeur dans le monde de l’athlétisme kényan. Près de dix ans après la mort violente de Samuel Wanjiru, c’est au tour d’ Agnes Tirop de décéder dans des circonstances brutales, ce 12 octobre 2021.

Agnes Tirop , athlète kényane extrêmement prometteuse, a été retrouvée morte chez elle, dans la ville d'Iten, dans l'ouest du pays, ce mardi 12 octobre. Elle n'avait que 25 ans et s'apprêtait à célébrer son anniversaire. C'est la fédération locale d'athlétisme qui a relayé cette terrible nouvelle via les D'après les premiers éléments recueillis par des sources officielles, la jeune spécialiste des courses de fond aurait été poignardée au niveau de l'abdomen. Il pourrait en outre s'agir d'un crime passionnel, orchestré par son ex-amant, indique-t-on. Agnes Tirop avait jusqu'ici fait les gros titres des journaux


Vidéo: Drame en athlétisme : la Kenyane Agnes Tirop poignardée à mort (Dailymotion)

Elle a été retrouvée morte, poignardée au niveau de l'abdomen, à son domicile à Iten, célèbre centre d'entraînement en altitude de l'ouest du Kenya. "Le Kenya a perdu un diamant qui était l'une des athlètes à la progression la plus rapide sur la scène internationale grâce à ses remarquables performances sur la piste", a déploré la fédération kényane d'athlétisme dans un communiqué. "Nous continuons de travailler pour élucider les circonstances de sa mort", précise le communiqué.

Le mari de Tirop est recherché.

Tom Makori, commandant de police dans le district de Keiyo (ouest), a indiqué à l'AFP qu'Emmanuel Rotich, le mari de Tirop, était recherché. "Il peut nous dire ce qui s'est passé, a affirmé Makori. Le suspect a passé un appel aux parents de Tirop pour leur dire qu'il avait fait quelque chose de mal. Donc nous pensons qu'il sait ce qui s'est passé." Le président du Kenya Uhuru Kenyatta a également rendu hommage à la championne : "il est bouleversant, extrêmement malheureux et triste de perdre une athlète si prometteuse et si jeune qui, à 25 ans, avait déjà apporté de la gloire à notre pays par ses exploits sur la piste." "Sa mort est d'autant plus difficile à encaisser qu'Agnes, héroïne du Kenya, a été victime d'un acte criminel lâche et égoïste", déplore-t-il dans un communiqué.

Agnès Jaoui : qui sont ses deux enfants Lorannie et Loran ? .
Ce mardi 19 octobre, Agnès Jaoui célèbre ses 57 ans. L'actrice maman de deux enfants, Lorannie et Loran livrait quelques confidences à leur sujet. Qui sont-ils ? Le 18 janvier 2021, le décès de Jean-Pierre Bacri émouvait de nombreux Français et plongeait bien sûr ses proches dans la douleur et le deuil. En première ligne, Agnès Jaoui, celle qui a été sa compagne pendant près de vingt-cinq ans entre 1987 et 2012. Malgré toutes ces années et cette complicité qui les a liés, l'acteur regretté et la réalisatrice n'ont jamais eu d'enfant ensemble.

usr: 3
C'est intéressant!