•   
  •   

Monde Afghanistan: le PNUD crée un fonds d'urgence pour aider directement la population

10:50  22 octobre  2021
10:50  22 octobre  2021 Source:   rfi.fr

Ian Chappell mène des bons de cricket dans la campagne de collecte de fonds pour l'Afghanistan

 Ian Chappell mène des bons de cricket dans la campagne de collecte de fonds pour l'Afghanistan © fourni par ABC GrandStand Ian Chappell dirige la campagne de la Batting pour l'Afghanistan. (Fourni) Avec le match d'essai unique d'Australie contre l'Afghanistan à Hobart faisant face à un report indéfini après des rapports sur les femmes des talibans interdisant le cricket, Ian Chappell a senti le besoin d'agir. L'ancien capitaine australien dirige une campagne virtuelle de collecte de fonds, encourageant les Australiens à se rendre à la batte pour l'Afghanistan.

De jeunes afghanes vendent du thé et de l'eau sur la colline de Nadir Khan à Kaboul le 10 octobre 2021. © AFP - WAKIL KOHSAR De jeunes afghanes vendent du thé et de l'eau sur la colline de Nadir Khan à Kaboul le 10 octobre 2021.

C'est un chiffre à peine croyable, mais qui illustre à lui seul le chaos dans lequel est plongé l'Afghanistan depuis la prise de pouvoir des talibans : 97% des Afghans pourraient passer sous le seuil de pauvreté d'ici à l'an prochain selon le Programme des Nations unies pour le développement. Le PNUD qui annonce la création d'un fonds d'urgence pour aider directement la population. L'objectif est double : réinjecter de l'argent liquide dans le pays et le faire sans passer par les talibans.

Suhail Shaheen: «Affaiblir l’Afghanistan, ce n’est dans l’intérêt de personne»

  Suhail Shaheen: «Affaiblir l’Afghanistan, ce n’est dans l’intérêt de personne» Rencontre à Doha avec le négociateur et porte-parole taliban Suhail Shaheen. Le nouveau pouvoir de Kaboul l’a désigné ambassadeur d’Afghanistan auprès des Nations unies, ce qui reste sans effet pour l’instant, faute de reconnaissance internationale. Suhail Shaheen évoque le dialogue qui s’amorce entre les talibans et les Occidentaux, la situation des femmes et des minorités et la menace du groupe État islamique en Afghanistan. RFI : Ces derniersRFI : Ces derniers jours au Qatar, vous avez participé à des discussions avec des représentants américains puis européens.

Avec notre correspondant à Genève, Jérémie Lanche

D'après le FMI, le PIB afghan devrait s'écrouler de plus de 30% en 2021. L'économie, qui vivait sous perfusion de l'aide internationale, ne peut plus compter sur les dons des Etats, puisque ceux-ci ont tous été gelés. D'où la création de ce fonds d'urgence par le PNUD qui va puiser dans cet argent en suspens. Concrètement, il va permettre aux petites entreprises, à quelques agents publics et à des personnes vulnérables de recevoir une aide financière, régulière et sûre.

À lire aussi : Afghanistan: une «catastrophe humanitaire» attend la population, prévient l’ONU

Éviter l'exode de la population

« L'objectif est d'éviter que des Afghans aient besoin de faire la queue pour recevoir de l'aide alimentaire, explique Achim Steiner, le directeur du PNUD. Vous savez, quand on parle de petite entreprise, ça peut être tout simplement la vente de 20 poulets ou de boîtes d’œufs. Entre tous ceux qui ont perdu leur emploi et ceux qui n'ont pas été payés depuis 4 ou 5 mois, ça veut dire que des familles entières n'ont plus aucune source de revenu. On doit compléter l'assistance humanitaire déjà existante avec ce genre d'aide plus importante et plus rapide pour éviter que la situation ne se détériore encore plus. »

Les parents afghans désespérés vendent leurs enfants à rembourser la dette car les niveaux de pauvreté s'approchent après la prise de contrôle des talibans

 Les parents afghans désespérés vendent leurs enfants à rembourser la dette car les niveaux de pauvreté s'approchent après la prise de contrôle des talibans © Stringer / Reuters Les gens tentent d'entrer dans l'aéroport international de Hamid Karzai à Kaboul, en Afghanistan le 16 août 2021. Stringer / Reuters Certains afghans Les familles sont obligées d'échanger leurs enfants pour régler des dettes, le Wall Street Journal a signalé. Saleha, par exemple, est un nettoyeur de maison qui a abandonné sa fillette de 3 ans au lieu de payer une dette de 550 $. La pauvreté augmente en Afghanistan après la prise de contrôle rapide de Taliban en août.

Quelque 667 millions de dollars sont nécessaires pour la première année du programme. L'Allemagne a déjà promis de le financer à hauteur de 50 millions. L'urgence est maintenant d'arriver à faire parvenir l'argent rapidement pour que les Afghans puissent rester dans leur pays et survivre à cette crise. Faute de quoi, on assisterait à un nouvel exode de la population vers l'Iran, le Pakistan, la Turquie, et dans une moindre mesure les pays européens.

À lire aussi : La Russie accueille une délégation de talibans pour évoquer la stabilité en Afghanistan

Le bureau du membre du Congrès de Caroline du Nord sauve 80 personnes à risque d'Afghanistan: «Toujours beaucoup de travail à faire» .
exclusif - républicain North Carolina Rep. Greg Murphy 'S Office a aidé 80 personnes à risque de s'échapper De Afghanistan depuis la semaine dernière après que l'administration Biden a ordonné un retrait complet de toutes les troupes américaines du pays. Murphy, avec l'aide du personnel de bureau, y compris le vétéran Afghanistan et Georgetown Student Kevin Ryan, a aidé à sauver 13 titulaires de Visa immigrants spéciaux (SIV) et de leurs familles la semaine dernière et 67 de plus cette semaine.

usr: 3
C'est intéressant!