•   
  •   

Monde Haïti: une pénurie de carburant menace le fonctionnement des hôpitaux

00:40  26 octobre  2021
00:40  26 octobre  2021 Source:   rfi.fr

À la Une: enlèvement de missionnaires américains en Haïti

  À la Une: enlèvement de missionnaires américains en Haïti Ce samedi 16 octobre, 16 ressortissants américains, dont plusieurs enfants et un Canadien ont été enlevés en Haïti. Des missionnaires religieux et leurs familles s’étaient rendus dans un orphelinat situé dans l’une des zones les plus dangereuses du pays, entre la capitale Port-au-Prince et la frontière avec la République dominicaine. Les soupçons se portent sur le groupe armé des « 400 Mawozo » qui contrôle cette partie du territoire national haïtien depuis plusieurs mois.« L’enlèvement de 16 ressortissants américains et d’un Canadien a propulsé la grave crise liée à l’insécurité en Haïti sur les devants de la scène internationale », estime le Miami Herald ce matin.

Frappés par la pénurie de carburant à laquelle le pays est confronté à cause de la bataille des gangs armés à Martissant, les hôpitaux Saint Luc et Saint Damien lancent un S.O.S. Selon une note de presse de la Fondation Saint-Luc, la centrale énergétique Solar Smart Grid fait face à un manque d’approvisionnement depuis de cela 10 jours. Le Facteur Haïti , le 28 juin 2021._ Les affrontements entre les gangs armés des quartiers de « Ti Bois et Grand-Ravine » ont de graves conséquences sur le bon fonctionnement de plusieurs hôpitaux d’ Haïti .

Vant Bef Info est un organe de Presse regroupant plusieurs journalistes professionnels et journalistes citoyens en Haïti et à l'étranger. Nous sommes en panne de diesel, la vie des femmes enceintes ayant besoin d’une césarienne ainsi que celle des nouveaux nés prématurés de notre Unité de Néonatalogie (NICU), des patients de COVID-19 sont menacés », lit-on dans un message d’alerte du bureau de communication la Convention Baptiste d’ Haiti .

Des nouveaux-nés à l'hôpital pédiatrique Saint Damien de Port-au-Prince, en Haïti, le dimanche 24 octobre 2021. Le principal hôpital pédiatrique de la capitale affirme qu’il ne lui reste plus que trois jours de carburant pour faire fonctionner l'équipement médical. © AP - Matias Delacroix Des nouveaux-nés à l'hôpital pédiatrique Saint Damien de Port-au-Prince, en Haïti, le dimanche 24 octobre 2021. Le principal hôpital pédiatrique de la capitale affirme qu’il ne lui reste plus que trois jours de carburant pour faire fonctionner l'équipement médical.

En Haïti, une nouvelle journée de grève générale a paralysé les principales villes du pays ce lundi. Les Haïtiens protestent contre l'insécurité et la pénurie de carburant. Dans ce contexte tendu, plusieurs hôpitaux à travers le pays tirent la sonnette d'alarme. Si rien n'est fait, ils vont devoir fermer leurs portes dans les prochains jours

Les enlèvements en Haïti soulignent le pouvoir accru des gangs-experts

  Les enlèvements en Haïti soulignent le pouvoir accru des gangs-experts HAITI-SECURITE/ENLEVEMENTS (PHOTO):Les enlèvements en Haïti soulignent le pouvoir accru des gangs-experts par Maria Caspani et Brad Brooks NEW YORK, 19 octobre (Reuters) - L'association Christian Aid Ministries (CAM), basée dans l'Etat américain de l'Ohio, a évacué son personnel en Haïti pendant neuf mois à cause de l'instabilité politique dans le pays caribéen, avant de l'y installer de nouveau l'an dernier, est-il indiqué dans son rapport annuel 2020. L'enlèvement de 17 de ses missionnaires, au cours du week-end, a mis en exergue une autre inquiétude, grandissante.

L’insécurité qui touche Haïti depuis plusieurs mois aggrave la très grave crise socio-économique dans lequel le pays est plongé. Les luttes entre gangs empêchent l’accès aux principaux terminaux pétroliers de la capitale ce qui cause une pénurie de carburant à travers tout le pays. Les voitures privées, on n’a plus de carburant pour les faire fonctionner et les institutions sont paralysées, dit-elle. Les centres hospitaliers ne pourront pas travailler s’ils n’ont pas de carburants pour faire fonctionner leur matériel. Les génératrices sont des moyens alternatifs que l’on utilise pour pallier le problème de l’électricité en

Les hôpitaux pourraient faire face à un autre problème: la pénurie du médicament Tocilizumab. Utilisé contre le traitement de la polyarthrite et efficace pour soigner les patients atteints de Covid sévère, il pourrait être indisponible jusque fin 2021. EN COURS DE LECTURE: Actualité. Coronavirus: la pénurie d 'un médicament menace les hôpitaux . RTL info.

Le docteur Paul Toussaint dirige l'hôpital de la Convention Baptiste situé non loin de la ville de Cap-Haïtien. Le week-end dernier il a lancé un appel de détresse. Cela fait deux semaines que son hôpital n'est plus fourni en diesel, et les groupes électrogènes sont presque à sec.

« Il nous reste du carburant pour trois ou quatre jours. Des particuliers nous viennent en aide. Mais quand-même ça ne suffit pas », affirme-t-il.

Une panne d'électricité aura des conséquences dramatiques. L'hôpital de la Convention Baptiste est connu pour son unité de néonatalogie. « On a des bébés en soins intensifs néonatals. Ils dépendent de l'énergie qui fait marcher les équipements et qui fournit de la chaleur. Le bloc opératoire dépend également de l'électricité », explique le médecin.

Haïti Kidnappers 'Demande de 17 millions de dollars pour les missionnaires

 Haïti Kidnappers 'Demande de 17 millions de dollars pour les missionnaires Un gang qui a enlevé un groupe de missionnaires des États-Unis et du Canada en Haïti, le samedi exige 1 M $ (725 000 £) à la rançon pour chacune des 17 personnes qu'il contient, le Le ministre de la Justice haïtien a déclaré au Wall Street Journal. © AFP Les syndicats d'Haïti ont organisé une grève lundi à protester contre l'insécurité élevée Le gang est notoire pour des groupes d'enlèvement de personnes à la rançon. Le même gang, 400 Mazowo, a enlevé un groupe de clergé catholique en avril.

Des motards, mécontents à cause de la rareté du carburant dans les stations d’essence, ont érigé des barricades de pneus enflammés dans plusieurs endroits à Port-au-Prince et de ses environs. Des barrages ont été observé à Pétion-Ville, sur la route de Frères, au Canapé-Vert, sur la route principale de Delmas, sur la route de l’aéroport, au Carrefour Vincent Les chauffeurs de moto sont très remontés contre la pénurie des produits pétroliers dans les stations d’essence. Certains en ont profité pour critiquer les propriétaires de certaines stations qu’ils accusent de « fabriquer » cette pénurie .

(TripFoumi Enfo) – La pénurie de carburant et la situation sécuritaire du pays affectent la Fondation St Luc. Dans une note parue le 25 juin 2021, elle lance un SOS pour un approvisionnement urgent en essence pour faciliter le fonctionnement des hôpitaux St Luc et St Damien. D’après la fondation, les hôpitaux St Luc et St Damien abritent le plus grand centre de traitement des cas de Covid-19 de la région métropolitaine. Ils sont fortement menacés en raison de leur réserve actuelle qui ne peut garantir qu’environ 36 heures d’autonomie. Face à cette situation

Les césariennes risquent notamment d'être suspendues d'ici peu. La vie des femmes enceintes et des nouveaux-nés est désormais en jeu. Le docteur Paul Toussaint ne place que peu d'espoir en les autorités haïtiennes pour sauver ses patients. Le médecin lance donc un vibrant appel « à la solidarité internationale. La situation en Haïti est complexe. Donc on ne peut pas lâcher Haïti comme on a l'impression maintenant que c'est ce qui est en train de se faire », dit-il.  « Aucun enfant en Haïti ne devrait mourir à cause d'une coupure de courant », a de son côté déclaré l'Unicef dans un communiqué.

Mainmise grandissante des gangs sur la capitale

Depuis plusieurs semaines, les gangs armés contrôlent l'accès aux trois seuls terminaux pétroliers du pays, tous situés dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince. Il en résulte que la circulation est à l'arrêt, tout comme les économies commerciales. Cette situation entraîne l'arrêt de service de télécommunications mobiles, dont les antennes sont alimentées en électricité par des générateurs. Car en Haïti, où le courant n'est fourni que de manière aléatoire, ce sont les générateurs de diesel qui produisent l'électricité.

Écoles et commerces gardaient portes closes ce lundi dans la capitale haïtienne, où les rues, d'ordinaire encombrées par le trafic, étaient désertes à la suite d'un appel à la grève lancé par les syndicats de transports en commun pour protester contre cette insécurité grandissante.

À écouter aussi : Haïti: «Tant qu'on laissera l'impunité et l'insécurité se développer, aucune issue n'est possible» [Invité international]

Groupe défend des travaux en Haïti de 17 missionnaires enlevés .
Port-au-Prince, Haïti (AP) - une organisation religieuse dont 17 missionnaires ont été kidnappé en Haïti il ​​ya presque une semaine défendait son travail dans des endroits dangereux mardi. © fourni par la presse associée agenoue à l'extérieur du ministère de la Justice pour exiger la démission du ministre Liszt Quitel à protester contre les enlèvements de Port-au-Prince, en Haïti, le mardi 26 octobre 2021.

usr: 4
C'est intéressant!