•   
  •   

Monde Migrants: la Grèce accuse la Turquie après la mort de quatre enfants dans un naufrage

00:50  27 octobre  2021
00:50  27 octobre  2021 Source:   rfi.fr

Bugaled Breizh: «Trop de preuves à examiner»... La justice anglaise retarde sa décision

  Bugaled Breizh: «Trop de preuves à examiner»... La justice anglaise retarde sa décision En janvier 2004, cinq marins avaient péri dans le mystérieux naufrage du chalutier de Loctudy au large des côtes anglaises © FRED TANNEAU FILES L'épave du Bugaled Breizh remorquée jusqu'au port de Brest le 13 juillet 2004. NAUFRAGE - En janvier 2004, cinq marins avaient péri dans le mystérieux naufrage du chalutier de Loctud Il estime avoir « trop de preuves à examiner » et être dans l’incapacité de rendre ses conclusions ce vendredi comme il l’avait initialement prévu. Preuve que l’épineux dossier du naufrage du Bugaled Breizh n’a pas encore livré toutes ses vérités.

Le 26 octobre 2021, les garde-côtes grecs ont déclaré avoir secouru 20 personnes d'un bateau de migrants qui a coulé dans la mer Égée. Quatre enfants sont morts noyés et une personne est portée disparue. © AFP - DIMITRIS VOUCHOURIS Le 26 octobre 2021, les garde-côtes grecs ont déclaré avoir secouru 20 personnes d'un bateau de migrants qui a coulé dans la mer Égée. Quatre enfants sont morts noyés et une personne est portée disparue.

Athènes accuse Ankara de ne pas faire suffisamment d’efforts pour empêcher le départ de migrants après le naufrage meurtrier ce mardi d’une embarcation de migrants au large des côtes grecques, en provenance de Turquie.

Avec notre correspondant à Athènes, Joël Bronner

« Les autorités turques doivent faire davantage pour empêcher, au départ, l’exploitation de migrants par des groupes criminels. Jamais ces traversées ne devraient même pouvoir se produire. » Voilà pour la réaction, sur Twitter, du ministre grec des Migrations, à la suite du naufrage qui a coûté la vie à quatre enfants « âgés de 3 à 14 ans » au large de l’île de Chios, voisine de la Turquie.

Plus de 2 000 migrants marchant dans la ville du sud de Mexico

 Plus de 2 000 migrants marchant dans la ville du sud de Mexico Tapachula, Mexique (AP) - Plus de 2 000 migrants, principalement les Américains centraux, ont commencé à sortir d'une ville du sud du Mexique le samedi où ils ont essentiellement été piégés. © Fourni par Associated Press Une caravane de migrants, la plupart de l'Amérique centrale, la tête nord alors qu'ils partrent de Tapachula, au Mexique, le samedi 23 octobre 2021.

Notis Mitarakis avait auparavant souligné « les efforts des garde-côtes grecs » venus en aide aux 22 autres personnes, également présentes à bord de cette petite embarcation surchargée, appelée « dinghy ». Des conditions météos difficiles, conjuguées au nombre élevé de passagers, par ailleurs dénués de gilets de sauvetage, seraient à l’origine de l’accident et du décès des enfants.

En 2015 et 2016, lors de l’afflux de demandeurs d’asile et de migrants, la Grèce a été la principale porte d’entrée de l’Europe. Le nombre d’arrivées a cependant baissé de manière drastique ces deux dernières années, en partie en raison du durcissement de la politique migratoire grecque et des refoulements mis en place de manière officieuse.

2 000 migrants continuent à marcher sur le sud du Mexique

 2 000 migrants continuent à marcher sur le sud du Mexique Huehuetan, au Mexique (AP) - Un groupe d'environ 2 000 migrants d'Amérique centrale a poursuivi leur exode de masse de la ville mexicaine du Sud de Tapachula dimanche, atteignant une ville de 26 km) . © Fourni par des migrants de presse associée , principalement de l'Amérique centrale en direction du nord, dormez sur le terrain de la communauté Alvaro Obregon, à Chiapas State, au Mexique, le dimanche 24 octobre 2021.

Cette année, selon le décompte du Haut-Commissariat aux réfugiés (HCR), environ 2 500 personnes ont effectué la traversée entre la Turquie et les îles grecques de la mer Égée.

Avec près de 4 millions de personnes sur son sol, dont une majorité de Syriens, la Turquie est de son côté le pays qui accueille le plus grand nombre de réfugiés au monde.

À lire aussi : Refoulement de migrants: sous la pression de Bruxelles, la Grèce ouvre une enquête

Directeurs mexicains incendies sur le ramassage des migrants, tuant 1 .
Mexico's Garde nationale a déclaré lundi que ses officiers ont ouvert le feu lorsqu'une camionnette transportant des migrants a tenté d'éviter un point de contrôle de l'immigration et le coup de feu a tué un migrant et blessé quatre autres. Les procureurs dans l'état sud de Chiapas ont déclaré dans une déclaration que le mort était citoyen cubain, mais n'a pas fourni son nom complet.

usr: 4
C'est intéressant!