•   
  •   

Monde La France va interdire aux bateaux de pêche britanniques de débarquer à partir du 2 novembre

23:05  27 octobre  2021
23:05  27 octobre  2021 Source:   ouest-france.fr

France menace de bloquer les bateaux de pêche britanniques de Ports

 France menace de bloquer les bateaux de pêche britanniques de Ports Paris (AP) - La France a annoncé mercredi qu'il fera barré des bateaux de pêche britanniques de certains ports français à partir de la semaine prochaine, si ce n'est pas conclu avec le Royaume-Uni dans un litige de licences de pêche - et Suggéré, il peut également restreindre les fournitures d'énergie aux îles Channel. © Fourni par Associated Press Un pêcheur français répare un filet de pêche au port de Boulogne-sur-Mer, du Nord de la France, du vendredi 15 octobre 2021.

Un bateau de pêche français près de Jersey, le 6 mai. © SAMEER AL-DOUMY / ARCHIVES AFP Un bateau de pêche français près de Jersey, le 6 mai.

La France annonce qu’elle va interdire les bateaux de pêche britanniques de débarquer à partir de mardi 2 novembre. Une mesure de rétorsion pour faire plier le Royaume-Uni, réfractaire à l’attribution de licences de pêches à certains bateaux français.

La France a annoncé mercredi 27 octobre qu’une interdiction de débarquement entrerait en vigueur le 2 novembre pour les navires de pêche britanniques dans des ports désignés, une mesure qui intervient dans un contexte de tensions accrues entre Paris et Londres sur la réglementation post-Brexit de la pêche.

UK Bateau détenu par France au milieu des droits de pêche Rang

 UK Bateau détenu par France au milieu des droits de pêche Rang Un chalutier britannique a été saisi par la France et une autre a reçu un avertissement verbal, au milieu d'une rangée croissante sur les droits de pêche post-brexit. © Getty Getty Images La rangée a commencé après que le Royaume-Uni et le Jersey ont rejeté des dizaines de licences pour les bateaux françaises pour pêcher dans leur eaux Le ministre maritime français Annick Girardin a déclaré que les navires étaient avertis lors des chèques du Havre du jour au lendemain.

Les contrôles de sécurité des navires britanniques seront systématiques à compter de cette date, a déclaré par ailleurs le gouvernement dans un communiqué publié par les services de la ministre de la Mer, Annick Girardin, et du secrétaire d’État chargé des Affaires européennes, Clément Beaune.

Contrôles sur les importations

Les contrôles sanitaires et douaniers sur les importations britanniques seront en outre renforcés à compter du 2 novembre, de même que les contrôles des camions à destination et en provenance du Royaume-Uni.

Une deuxième série de mesures est en cours de préparation, a indiqué dans un communiqué le gouvernement français qui prévient, par ailleurs, qu’il n’exclue pas de revoir l’approvisionnement énergétique fourni au Royaume-Uni.

Conflit sur la pêche post-Brexit. La France n’aura « aucune complaisance » avec le Royaume-Uni

  Conflit sur la pêche post-Brexit. La France n’aura « aucune complaisance » avec le Royaume-Uni Invités de CNews et de RTL, Clément Beaune, secrétaire d’État aux affaires européennes, et Annick Girardin, ministre de la Mer, ont détaillé les mesures prises par la France contre le Royaume-Uni dans le cadre d’un conflit sur la pêche. « Il faut parler le langage de la force », estiment-ils.Alors que la France va interdire aux bateaux de pêche britanniques de débarquer à partir du mardi 2 novembre dans le cadre d’un conflit autour de la pêche, Clément Beaune, secrétaire d’État aux affaires européennes, a prévenu sur CNews qu’il n’y aura « aucune tolérance ni aucune complaisance » avec le gouvernement britannique.

Paris demande aussi à Bruxelles d’envisager toutes les mesures européennes pour faire respecter l’accord de commerce et de coopération scellé avec Londres, estimant qu’aucun autre sujet de coopération européenne avec le Royaume-Uni ne pourra progresser sans rétablir la confiance et appliquer pleinement les accords signés​.

« Des réponses concrètes »

La France reproche au Royaume-Uni d’avoir délivré un nombre de licences jugé insuffisant aux pêcheurs français. Londres a imposé de nouvelles conditions à l’octroi des permis dans les eaux britanniques, en exigeant notamment la preuve d’une activité dans les zones concernées avant le Brexit.

Paris dit toutefois maintenir son souhait d’avancer avec le Royaume-Uni dans la résolution des difficultés et attendre de Londres des réponses concrètes sous quelques jours.

Brexit : Boris Johnson promet de « faire le nécessaire » pour défendre les intérêts britanniques sur la pêche .
Boris Johnson et Emmanuel Macron doivent se rencontrer au cours du week-end à Rome, en marge du sommet des dirigeants du G20 qui précède la COP26 à Glasgow © CHRISTIAN HARTMANN / POOL / AFP Le Preier ministre britannique Boris Johnson et le président français Emmanuel Macron, lors du sommet de l'Otan à Londres, le 4 décembre 2019.

usr: 0
C'est intéressant!