•   
  •   

Monde Tensions autour de la pêche : Paris «ouvert aux discussions» si Londres «respecte ses engagements», affirme Castex

16:25  28 octobre  2021
16:25  28 octobre  2021 Source:   abonnement.leparisien.fr

Photos - Jean Castex en visite chez le pape : sa femme affiche un sac hors de prix !

  Photos - Jean Castex en visite chez le pape : sa femme affiche un sac hors de prix ! Ce 18 octobre, Jean Castex était reçu par le pape François au Vatican. Et sa femme, Sandra Ribelaygue, a attiré le regard des fashionistas !Ce petit détail si chic !

Le Premier ministre Jean Castex qui se dit « ouvert aux discussions » ce jeudi sur la question des quotas de pêche post-Brexit à condition que Londres « respecte ses engagements ». AFP/ Ludovic MARIN © LUDOVIC MARIN Le Premier ministre Jean Castex qui se dit « ouvert aux discussions » ce jeudi sur la question des quotas de pêche post-Brexit à condition que Londres « respecte ses engagements ». AFP/ Ludovic MARIN

Le dossier envenime les relations entre la France et le Royaume-Uni. Dernière réaction en date, celle du Premier ministre Jean Castex qui se dit « ouvert aux discussions » ce jeudi sur la question des quotas de pêche post-Brexit à condition que Londres « respecte ses engagements »

Avant ça, Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement a dénoncé, mardi, l’attitude du gouvernement britannique qui « s’essuie les pieds sur l’accord du Brexit ». La ministre de la Mer Annick Girardin a affirmé ce mercredi que les mesures de rétorsion annoncées « pour défendre les droits des pêcheurs français » ne reflétaient « pas une guerre » mais un « combat » pour contraindre contre le Royaume-Uni à respecter l’accord post-Brexit. « Les pêcheurs français ont des droits. Il y a eu un accord de signé, nous devons faire appliquer cet accord. Nous avons des droits de pêche, nous devons les défendre et nous les défendons », a-t-elle insisté sur RTL.

Salma Hayek et sa fille Valentina, doux duo

  Salma Hayek et sa fille Valentina, doux duo Mercredi soir, Salma Hayek est réapparue à Londres au côté de sa fille Valentina pour la première du film «Les Eternels». 1/12 DIAPOSITIVES © Vianney Le Caer/AP/SIPA Salma Hayek et sa fille Valentina à l'avant-première du film «Les Eternels» à Londres le 27 octobre 2021 Salma Hayek et sa fille Valentina à l'avant-première du film «Les Eternels» à Londres le 27 octobre 2021 2/12 DIAPOSITIVES © Shutterstock/SIPA Salma Hayek et sa fille Valentina à l'avant-première du film «Les Eternels» à Londres le 27 octobre 2021 Salma Hayek et sa fille Valentina à l'ava

Dans la foulée, le ministre de l’Environnement britannique George Eustice a déclaré qu’« il est important de rester calme et d’aller vers une désescalade », lors d’une brève intervention sur le sujet au Parlement.

Pour mémoire, l’accord post-Brexit, conclu in extremis fin 2020 entre Londres et Bruxelles, prévoit que les pêcheurs européens puissent continuer à travailler dans certaines eaux britanniques à condition de pouvoir prouver qu’ils y pêchaient auparavant. Mais Français et Britanniques se disputent sur la nature et l’ampleur des justificatifs à fournir. Dans les zones de pêche encore disputées (zone des 6-12 milles des côtes britanniques et îles anglo-normandes), Londres et Jersey ont accordé un peu plus de 210 licences définitives, et Paris en réclame encore plus de 200.

Pêche : Le chalutier écossais dérouté par la France parle de manœuvre politique

  Pêche : Le chalutier écossais dérouté par la France parle de manœuvre politique Mercredi, un chalutier écossais a été dérouté par les autorités françaises et son propriétaire a été sanctionné © Loic VENANCE / AFP Image d'illustration d'un chalutier. BREXIT - Mercredi, un chalutier écossais a été dérouté par les autorités françaises et son Le propriétaire du chalutier écossais, verbalisé et dérouté mercredi par les autorités françaises, a estimé, ce jeudi, qu’il s’agissait d’un « malentendu » et dénoncé une manœuvre politique. « Il semble que ce soit un malentendu. Nous pensons que nous pêchions légalement dans les eaux françaises.

La tension monte

Pour Clément Beaune, le secrétaire d’État français aux Affaires européennes est plus catégorique. « Maintenant, il faut parler le langage de la force parce que je crains que malheureusement, ce gouvernement britannique là ne comprenne que cela », a-t-il lancé sur la chaîne CNEWS.

La France a annoncé mercredi l’entrée en vigueur de premières mesures de rétorsion contre les îles anglo-normandes et le Royaume-Uni à compter du 2 novembre si les pêcheurs français n’obtiennent pas d’ici là plus de licences pour pêcher dans leurs eaux. Mais déjà dans la nuit, deux chalutiers britanniques dans les eaux de la baie de Seine ont été verbalisés.

Licences de pêche post-Brexit. Le bras de fer qui oppose la France et le Royaume-Uni en cinq actes

  Licences de pêche post-Brexit. Le bras de fer qui oppose la France et le Royaume-Uni en cinq actes Depuis le Brexit, France et Royaume-Uni s’opposent sur les licences de pêche délivrées aux navires français désirant se rendre dans les eaux britanniques. Mercredi 27 octobre, le gouvernement français est monté au créneau en annonçant des mesures de rétorsion contre, notamment, les pêcheurs britanniques. Voici comment la tension est montée d’un cran. © Infographie Ouest-France Les zones de pêches des 6-12 milles autour des îles britanniques.

Dès la semaine prochaine, les navires de pêche britanniques auront notamment interdiction de débarquer leur cargaison dans les ports français et les contrôles de camions à destination et en provenance du Royaume-Uni seront renforcés. « Ce sont des tracasseries, ce sont des ralentissements », a concédé Clément Beaune interrogé sur ce qui pourrait ressembler à une grève du zèle des douaniers français.

La France envisage aussi une deuxième série de mesures, visant notamment l’approvisionnement des îles anglo-normandes en électricité, si elle n’obtient pas gain de cause avec ce premier train. « Nous pouvons réviser un certain nombre de coopérations, par exemple augmenter les tarifs de l’électricité », a-t-il prévenu. Reste à savoir si ce coup de semonce Français va permettre aux différents partenaires de se retrouver autour d’une table de négociation ou si la réplique du gouvernement britannique fera l’objet « d’une réponse appropriée et calibrée » comme semblent l’indiquer les premières réactions des proches de Boris Johnson.


Aussi sur MSN - Pêche post-Brexit : un bras de fer entre Paris et Londres

«Guerre de la pêche» entre Londres et Paris: pourquoi un tel chahut autour des chalutiers? .
Le différend qui oppose le Royaume-Uni à la France au sujet des territoires de pêche s'est dernièrement intensifié. Le 28 octobre, les autorités françaises ont saisi un chalutier britannique. Londres a immédiatement réagi en convoquant l'ambassadrice de France.Cet épisode survient dans un contexte marqué par des tensions croissantes autour des licences de pêche, que les bateaux français doivent désormais, du fait du Brexit, obtenir pour avoir le droit de continuer de travailler dans les eaux britanniques.

usr: 0
C'est intéressant!