•   
  •   

Monde Licences de pêche : les discussions entre Londres et Paris se poursuivront la semaine prochaine

18:00  04 novembre  2021
18:00  04 novembre  2021 Source:   ouest-france.fr

Licences de pêche post-Brexit. Le bras de fer qui oppose la France et le Royaume-Uni en cinq actes

  Licences de pêche post-Brexit. Le bras de fer qui oppose la France et le Royaume-Uni en cinq actes Depuis le Brexit, France et Royaume-Uni s’opposent sur les licences de pêche délivrées aux navires français désirant se rendre dans les eaux britanniques. Mercredi 27 octobre, le gouvernement français est monté au créneau en annonçant des mesures de rétorsion contre, notamment, les pêcheurs britanniques. Voici comment la tension est montée d’un cran. © Infographie Ouest-France Les zones de pêches des 6-12 milles autour des îles britanniques.

Sur cette photo d’illustration, des bateaux de pêche sont amarrés au port du Guilvinec, dans le Finistère. © FRED TANNEAU / AFP Sur cette photo d’illustration, des bateaux de pêche sont amarrés au port du Guilvinec, dans le Finistère.

Le gouvernement britannique a annoncé que les discussions entre la France et le Royaume-Uni au sujet des licences de pêche post-Brexit vont se poursuivre « en début de semaine prochaine. » Le secrétaire d’État David Frost et son homologue français Clément Beaune se sont réunis ce jeudi 4 novembre à Paris.

Les discussions entre la France et le Royaume-Uni au sujet des licences de pêche post-Brexit vont se poursuivre « en début de semaine prochaine », a annoncé jeudi 4 novembre le gouvernement britannique à l’issue d’une réunion à Paris entre les secrétaires d’État britannique David Frost et français Clément Beaune.

« Jersey est au milieu d’une bataille qui la dépasse » : l’île anglo-normande dans l’incertitude des tensions sur les licences de pêche

  « Jersey est au milieu d’une bataille qui la dépasse » : l’île anglo-normande dans l’incertitude des tensions sur les licences de pêche La fermeture des ports bretons et normands, envisagée par la France, supprimerait 80 % des débouchés pour les pêcheurs jersiais. Sur l’île, qui n’a pas participé au vote du Brexit, les autorités contestent toute stratégie politique derrière l’octroi des licences. © Fournis par Le Monde Des pêcheurs français en colère contre la perte d’accès aux eaux manifestent au large de l’île de Jersey, en mai 2021. Face aux assauts de la pluie et des bourrasques, Steph Noel a renoncé à sortir en mer, lundi 1er novembre, pour y pêcher les crustacés et homards qui font la réputation des eaux de Jersey.

« Comme prévu, ils ont discuté de l’ensemble des difficultés résultant de l’application des accords entre le Royaume-Uni et l’UE. Les deux côtés ont exposé leurs positions et leurs préoccupations », a déclaré un porte-parole du gouvernement britannique, rappelant que David Frost, chargé du Brexit pour le gouvernement britannique, doit rencontrer ce vendredi à Bruxelles le vice-président de la Commission européenne Maros Sefcovic.

Les négociations continuent

Alors que des sanctions françaises devaient entrer en vigueur mardi 2 novembre contre le Royaume-Uni, Emmanuel Macron avait décidé de les suspendre.

Pêche post-Brexit : La France appelle à une « solution rapide » au différend qui l’oppose au Royaume-Uni

  Pêche post-Brexit : La France appelle à une « solution rapide » au différend qui l’oppose au Royaume-Uni Paris et Londres sont en conflit sur les licences de pêche accordées aux Européens et ne parviennent toujours pas à trouver un accord © ISA HARSIN/SIPA Londres et Paris peinent à trouver une issue au conflit qui les oppose sur les licences de pêche post-Brexit. (Illustration) CONFLIT - Paris et Londres sont en conflit sur les licences de pêche accordées aux Européens et ne parviennent to Le conflit qui oppose la France au Royaume-Uni ​autour de la question des licences de pêches n’en finit plus et Paris commence à trépigner.

Lire aussi : Licences de pêche. Trois questions pour comprendre le conflit qui oppose le Royaume-Uni à la France

« Ce n’est pas pendant qu’on négocie qu’on va mettre des sanctions », avait affirmé le président français devant la presse, en marge de la Cop26 à Glasgow. Paris et Londres ont donc repris les discussions concernant les licences de pêche accordées aux navires français depuis le Brexit. Paris et Londres continuent donc de négocier pour trouver un accord sur les licences de pêche post-Brexit.

UK Bateau détenu par France au milieu des droits de pêche Rang .
Un chalutier britannique a été saisi par la France et une autre a reçu un avertissement verbal, au milieu d'une rangée croissante sur les droits de pêche post-brexit. © Getty Getty Images La rangée a commencé après que le Royaume-Uni et le Jersey ont rejeté des dizaines de licences pour les bateaux françaises pour pêcher dans leur eaux Le ministre maritime français Annick Girardin a déclaré que les navires étaient avertis lors des chèques du Havre du jour au lendemain.

usr: 1
C'est intéressant!