•   
  •   

Monde Cour suprême : le candidat de Trump inquiète les défenseurs du Web libre

15:55  10 juillet  2018
15:55  10 juillet  2018 Source:   lemonde.fr

L'avortement au coeur de la lutte pour l'avenir de la Cour suprême américaine

  L'avortement au coeur de la lutte pour l'avenir de la Cour suprême américaine La défense du droit à l'avortement sera au coeur de l'âpre bataille pour le choix du prochain juge de la Cour suprême, la pression montant lundi sur la poignée de sénateurs républicains et démocrates ayant le pouvoir de bloquer ou de confirmer le choix de Donald Trump. Objet de tous les regards: la sénatrice républicaine Susan Collins, rare voix à défendre dans son camp le droit à l'interruption volontaire de grossesse (IVG). "Je ne soutiendrai pas un candidat qui a prouvé son hostilité à l'égard de Roe v. Wade", l'arrêt qui a légalisé l'avortement en 1973 dans tous les Etats-Unis, a martelé dimanche la sénatrice du Maine.

Le président américain avait déjà choisi un jeune conservateur, Neil Gorsuch, en 2017, pour siéger à la Cour suprême . Aucun candidat choisi par Trump ne pourra obtenir beaucoup de voix démocrates s’il a le moindre penchant Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

Les défenseurs des droits des libertés individuelles sont vent debout contre la perspective d’un juge anti-avortement. Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous. Cour suprême : le choix déterminant de Trump pour l’avenir des Etats-Unis.

Nommé par Donald Trump pour siéger à la Cour suprême, Brett Kavanaugh a souvent pris des positions controversées sur les questions liées au numérique.

Brett Kavanaugh – ici le 9 juillet 2018 –, le candidat choisi par Donald Trump pour la Cour suprême, n’est pas vraiment un défenseur de l’Internet libre. © EVAN VUCCI / AP Brett Kavanaugh – ici le 9 juillet 2018 –, le candidat choisi par Donald Trump pour la Cour suprême, n’est pas vraiment un défenseur de l’Internet libre.

La nomination du très conservateur juge Brett Kavanaugh à la Cour suprême, annoncée lundi 9 juillet par la Maison Blanche, envoie un signal fort quant aux orientations politiques de cette institution américaine. Au-delà des positions conservatrices de ce juriste sur les sujets sociétaux, il a souvent soutenu des positions très dures sur les questions liées au numériques.

Trump va ancrer la Cour suprême dans le conservatisme

  Trump va ancrer la Cour suprême dans le conservatisme Le président Donald Trump nommera lundi un juge vraisemblablement très conservateur à la Cour suprême des Etats-Unis, une décision lourde de conséquences pour l'évolution de la société américaine. Soucieux d'offrir le maximum de résonance à une annonce qui va particulièrement contenter sa base électorale, M. Trump a prévu de présenter l'heureux élu depuis la Maison Blanche à 21H00, heure du prime time télévisé.Le président américain a affiné cette semaine sa liste de candidats, soigneusement sélectionnés par la Federalist Society, une organisation conservatrice.

Le président américain Donald Trump doit promouvoir ce lundi 9 juillet au soir un haut magistrat à la Cour suprême , après plusieurs jours consacrés à rencontrer des candidats conservateurs.

Le président américain Donald Trump doit promouvoir ce lundi 9 juillet au soir un haut magistrat à la Cour suprême , après plusieurs jours consacrés à rencontrer des candidats conservateurs.

M. Kavanaugh a notamment été l’un des soutiens de l’abrogation de la neutralité du Net, ce principe qui prévoit que tous les contenus doivent circuler sans discrimination aucune sur le réseau, en décembre. Il avait alors comparé les fournisseurs d’accès à Internet aux opérateurs de télévision, estimant que les deux alimentaient leurs utilisateurs en contenu de la même façon. Selon lui, le principe de neutralité du net, qui empêchait les fournisseurs de bloquer l’accès à certains sites ou de ralentir le débit selon les prix payés par leurs utilisateurs, empiétait sur leur liberté d’expression, et était donc anticonstitutionnel.

Un homme réputé hostile à la liberté du Web

En 2015, ce proche de George W. Bush avait par ailleurs défendu la National Security Agency (NSA), à la suite des révélations d’Edward Snowden impliquant l’espionnage de milliers de personnes grâce à leurs téléphones. « D’après moi, les besoins critiques en matière de sécurité nationale l’emportent sur les atteintes à la vie privée occasionnées par ce programme », avait-il déclaré, considérant que ce type de méthode ne devait pas nécessiter de mandat préalable.

Ces deux dossiers ont valu à M. Kavanaugh la réputation d’un homme qui, en matière de numérique, aurait tendance à se ranger du côté des grandes entreprises, au détriment des droits de l’utilisateur lambda.

Pérou : un scandale d'enregistrements emporte le président de la Cour suprême .
Le président de la Cour suprême du Pérou Duberli Rodriguez a présenté jeudi sa démission après la diffusion d'enregistrements compromettants dans lesquels l'on entend des juges monnayer des peines, a annoncé la Cour. "Au vu de la crise institutionnelle que traverse l'institution judiciaire (la plus haute du pays), je présente ma démission", a écrit M. Rodriguez dans une lettre dont le contenu a été publié sur Twitter.Ebranlée par ce scandale, la justice péruvienne avait été déclarée mercredi en "état d'urgence" pour une durée de 90 jours, selon le journal officiel.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!