•   
  •   

Monde Virulente charge de Trump contre l'Allemagne au sommet de l'Otan

15:30  11 juillet  2018
15:30  11 juillet  2018 Source:   msn.com

Trump dénonce une Allemagne «totalement contrôlée» par le Kremlin

  Trump dénonce une Allemagne «totalement contrôlée» par le Kremlin Au premier jour du sommet de l'Otan à Bruxelles, le président américain a mené une attaque virulente contre Berlin. Il devrait rencontrer Angela Merkel en marge du sommet. © BRENDAN SMIALOWSKI/AFP Le président américain Donald Trump, et son secrétaire d'Etat Mike Pompeo, lors de leur rencontre avec le secrétaire général de l'Otan, Jens Stoltenberg, mercredi à Bruxelles. Correspondant à BruxellesDonald Trump n'a attendu ni l'arrivée d'Angela Merkel, ni le début du sommet pour régler des comptes avec l'allié central des États-Unis dans l'Otan.

Donald Trump a lancé mercredi, au premier jour du sommet de l ’ Otan , une attaque frontale contre l ’ Allemagne , accusée d’“enrichir” la Russie et de ne pas contribuer suffisament aux efforts militaires de l ’Alliance.

Bruxelles - Donald Trump a lancé mercredi, au premier jour du sommet de l ' Otan , une attaque frontale contre l ' Allemagne , accusée d'"enrichir" la Russie et de ne pas contribuer suffisament aux efforts militaires de l 'Alliance.

Le secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg et le président américain Donald Trump, le 11 juillet 20108 à Bruxelles après avoir fait une déclaration à la presse. © Fournis par AFP Le secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg et le président américain Donald Trump, le 11 juillet 20108 à Bruxelles après avoir fait une déclaration à la presse.

Donald Trump a lancé mercredi, au premier jour du sommet de l'Otan, une attaque frontale contre l'Allemagne, accusée d'"enrichir" la Russie et de ne pas contribuer suffisament aux efforts militaires de l'Alliance.

Très remonté, le président américain est resté sourd aux tentatives d'explications du secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg qu'il a rencontré avant l'ouverture officielle du sommet à Bruxelles.

Trump accuse l'Allemagne d'être "contrôlée par la Russie", Merkel répond

  Trump accuse l'Allemagne d'être Présent en Belgique pour le sommet de l'Otan, Donald Trump n'a pas mâché ses mots envers l'Allemagne, «complètement contrôlée par la Russie» selon lui. Échanges tendus au sommet de l'OTAN. Au lendemain de son arrivée à Bruxelles, Donald Trump est passé à l'offensive, s'attaquant surtout à l'Allemagne, avec pour origine de sa colère sa volonté de voir les Européens augmenter leurs dépenses militaires au sein de l'Alliance atlantique.

Avant l'ouverture du sommet de l ' OTAN à Bruxelles ce 11 juillet, le président américain Donald Trump a accusé l ' Allemagne d'être «prisonnière» de la Russie car, selon lui, elle achète à Moscou «une grande partie de son énergie».

Au premier jour du sommet de l ' Otan à Bruxelles, le président américain a mené une attaque virulente contre Berlin. Aux yeux de Donald Trump , la chancelière Merkel est le parfait bouc-émissaire du sommet . L ' Allemagne continue de bénéficier à bon compte du parapluie américain

"L'Allemagne est complètement contrôlée par la Russie (...) elle est prisonnière de la Russie", a-t-il tonné dans une longue diatribe contre la première puissance économique de l'UE.

"Elle paie des milliards de dollars à la Russie pour ses approvisionnements en énergie et nous devons payer pour la protéger contre la Russie. Comment expliquer cela ? Ce n'est pas juste", a-t-il encore asséné.

La Maison Blanche a ensuite annoncé que M. Trump, qui doit rencontrer lundi à Helsinki son homologue russe Vladimir Poutine, aurait un tête-à-tête mercredi avec la chancelière allemande Angela Merkel.

Le président américain a dénoncé à plusieurs reprises le projet de doublement du gazoduc Nord Stream reliant directement la Russie à l'Allemagne et exige son abandon.

Le budget espagnol de la défense atteindra 2% du PIB en 2024, assure Sanchez

  Le budget espagnol de la défense atteindra 2% du PIB en 2024, assure Sanchez L'Espagne va augmenter ses dépenses militaires afin qu'elles représentent 2% de son PIB d'ici 2024, en accord avec les objectifs fixés au sein de l'Otan, a déclaré jeudi à Bruxelles le président du gouvernement espagnol Pedro Sanchez. Lors du sommet de l'Alliance mercredi et jeudi à Bruxelles, le président américain Donald Trump a demandé à ses alliés d'augmenter leur contribution le plus rapidement possible et a même souhaité que leur budget de défense atteigne 4% du PIB.Les Etats-Unis consacrent actuellement environ 3,5 de leur PIB à la défense.

Le président américain accuse ses partenaires de l ’Alliance atlantique, réunis ce mercredi à Bruxelles, de ne pas assez mettre la main au pot. Va-t-il les envoyer bouler comme lors du G7 ? Trump met le sommet de l ’ Otan à cran.

Acrimonieux, difficile, imprévisible: le sommet de l ' Otan qui s'ouvre mercredi à Bruxelles s'annonce tendu tant il dépendra de l 'humeur de Donald Trump , invité par les Européens à "mieux considérer" ses alliés.

Dépenses militaires des Etats de l'Otan: Comparaison des dépenses militaires des Etats membres de l'Otan © Fournis par AFP Comparaison des dépenses militaires des Etats membres de l'Otan

L'attaque lui permet d'enfoncer un coin dans l'unité des Européens, car le projet les divise. La Pologne estime ainsi que l'Europe n'a pas besoin de ce projet.

Nord Stream 2 "est un exemple de pays européens qui fournissent des fonds à la Russie, lui donnent des moyens qui peuvent être utilisés contre la sécurité de la Pologne", a soutenu le chef de la diplomatie polonaise Jacek Czaputowicz à son arrivée au siège de l'Otan.

Les pays de l'UE importent deux tiers de leurs besoins de consommation. En 2017, ceci a représenté une facture totale de 75 milliards d'euros, selon les statistiques européennes. A ce jour, la moitié du gaz acheté est russe, mais les Européens cherchent à briser cette dépendance.

Les Etats-Unis sont engagés dans une stratégie de conquête de marchés pour leur gaz naturel. Ils ont exporté 17,2 milliards de m3 en 2017, dont 2,2% par méthaniers vers les terminaux de l'Union européenne.

Budget de l'OTAN: avant de quitter Bruxelles, Donald Trump martèle son credo

  Budget de l'OTAN: avant de quitter Bruxelles, Donald Trump martèle son credo Le sommet de l'OTAN à Bruxelles s'est achèvé ce jeudi à la mi-journée après de nouvelles réunions ce matin pour remettre les choses d'équerre. Des rencontres qui ont fini par déboucher sur un accord sur l'augmentation les dépenses militaires des Etats membres. Lors de cette conférence de presse, Donald Trump a fait comme d'ordinaire: il a entièrement tiré la couverture à lui, rapporte notre correspondant à Bruxelles, Pierre Benazet . Il faut rappeler que depuis son arrivée mercredi matin à ce sommet de l’Otan à Bruxelles, le président américain a attaqué bille en tête en multipliant les déclarations agressives.

Le président américain se rend au siège de l ’ OTAN , puis à Londres, cette semaine, avant un sommet avec Poutine. L’accès à la totalité de l ’article est protégé Déjà abonné ? Identifiez-vous. Donald Trump toujours plus virulent contre l ’Europe.

Acrimonieux, difficile, imprévisible: le sommet de l ’ Otan qui s’ouvre mercredi à Bruxelles s’annonce tendu tant il dépendra de l ’humeur de Donald Trump , invité par les Européens à “mieux considérer” ses alliés.

- "Langage très direct" -

Le secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg lors d'une conférence de presse, le 10 juillet 2018 à Bruxelles © Fournis par AFP Le secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg lors d'une conférence de presse, le 10 juillet 2018 à Bruxelles

M. Trump s'en est aussi pris plus généralement aux membres de l'Otan qui "ne payent pas ce qu'ils devraient" pour leurs dépenses militaires.

Le chef de l'Otan a reconnu que le président américain avait utilisé un "langage très direct" mais a assuré que les Alliés étaient d'accord sur les dossier cruciaux: la nécessité de renforcer la résilience de l'Organisation, la lutte antiterroriste et le partage plus équitable du fardeau financier.

De fait, les Européens appréhendaient un sommet de l'Otan acrimonieux et difficile.

Le président des Etats-Unis avait quitté Washington d'humeur belliqueuse, déclarant, avec le goût de la provocation qui est le sien, que sa rencontre avec le président Russe Vladimir Poutine prévue lundi à Helsinki pourrait être "plus facile" que le sommet de l'Otan.

Ce comportement exaspère sur le Vieux continent.

Rompant avec le ton policé de ses prédécesseurs, le président du Conseil européen, le Polonais Donald Tusk, l'a interpelé mardi pour lui dire combien ses critiques presque quotidiennes étaient déplaisantes et l'a invité à "mieux considérer" ses alliés "car l'Amérique n'en a pas tant que ça".

Pourquoi Donald Trump en veut-il à l'Otan?

  Pourquoi Donald Trump en veut-il à l'Otan? Donald Trump se rend mercredi au sommet de l'Otan et les débats s'annoncent tendus, le président américain attendant de gros efforts financiers de la part de ses alliés. © Reuters Donald Trump se rend mercredi au sommet de l'Otan et les débats s'annoncent tendus, le président américain attendant de gros efforts financ C'est un contentieux qui dure depuis son arrivée à la Maison-Blanche. Donald Trump souhaite que ses alliés augmentent leur budget de défense afin de rééquilibrer la charge financière au sein de l'Otan.

Le Flash actu 21:11 Trump arrive à Bruxelles pour le sommet de l ' Otan . Correspondant à Bruxelles. « L ' Allemagne consacre 1 % de son PNB à l ' Otan , nous autres Américains payons 4 % […].

“Nous pouvons mener nos propres politiques, nous pouvons prendre des décisions indépendantes”, a-t-elle affirmé, sans citer directement Donald Trump , à son arrivée à un sommet de l ’ Otan à Bruxelles, marqué par la virulente diatribe du président américain à l‘égard de son pays.

Il lui a également rappelé que l'Europe avait été "la première à réagir" après les attentats du 11 septembre 2001 sur le sol américain.

- L'Allemagne doit payer -

Les Alliés se sont engagés en 2014 à consacrer 2% de leur PIB à leur défense en 2024, mais une quinzaine d'Etats membres, dont l'Allemagne, le Canada, l'Italie, la Belgique et l'Espagne sont sous la barre de 1,4% en 2018 et seront incapables de respecter leur parole, ce qui ulcère Donald Trump.

Sa tirade contre Berlin mercredi matin s'est inscrite dans cette logique.

"L'Allemagne est un pays riche. Elle peut augmenter sa contribution dès demain sans problème", a-t-il affirmé.

Les Alliés souhaitent avoir des éclaircissements sur les intentions du président américain avant sa rencontre avec son homologue russe.

"Nous serons en mesure de discuter avec lui pendant le sommet de la relation entre l'Otan et la Russie. Il est important que l'Otan reste unie", a plaidé M. Stoltenberg.

Toutes les décisions qui seront souscrites durant le sommet visent à renforcer la capacité de dissuasion de l'Alliance, selon le chef de l'Otan.

"Les Alliés ne doivent pas augmenter leurs dépenses pour plaire aux Etats-Unis, mais parce que c'est dans leur intérêt", a-t-il estimé.

Dans le cadre de l'initiative américaine "4x30", les membres de l'Otan vont s'engager à être en mesure en 2030 de déployer sous 30 jours 30 bataillons mécanisés, 30 escadrilles et 30 navires de combat pour pouvoir faire face à une opération militaire de la Russie, identifiée comme un potentiel agresseur.

L'OTAN © Fournis par AFP L'OTAN

"Fair play" et "esprit d'équipe": la Coupe du monde s'invite au sommet de l'Otan .
La Coupe du monde de football s'est invitée mercredi à Bruxelles au sommet de l'Otan, où sont présents les dirigeants des quatre nations demi-finalistes de la compétition: la France, la Belgique, la Croatie et l'Angleterre."Comme en football, nous avons plus que jamais besoin de +fair play+ et d'esprit d'équipe", a déclaré à l'ouverture du sommet le Premier ministre belge Charles Michel, dont le pays accueille le sommet, empoisonné par des tensions entre le président américain Donald Trump et la chancelière allemande Angela Merkel.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!