•   
  •   

Monde Une coupure du gaz nuirait aux relations entre Minsk et Moscou, dit Poutine

16:15  13 novembre  2021
16:15  13 novembre  2021 Source:   fr.reuters.com

Crise des migrants : que se passe-t-il à la frontière entre la Pologne et la Biélorussie ?

  Crise des migrants : que se passe-t-il à la frontière entre la Pologne et la Biélorussie ? Des milliers de migrants sont massés à la frontière entre la Pologne et la Biélorussie, aux portes de l’Union européenne, leur sort alimentant les tensions avec Minsk. © Fournis par Le Monde La Pologne a envoyé des milliers de soldats à sa frontière avec la Biélorussie pour empêcher les migrants d’entrer. Près de Kuznica (Pologne), le 8 novembre 2021.

EUROPE-MIGRANTS-BIELORUSSIE-POUTINE:Une coupure du gaz nuirait aux relations entre Minsk et Moscou, dit Poutine

UNE COUPURE DU GAZ NUIRAIT AUX RELATIONS ENTRE MINSK ET MOSCOU, DIT POUTINE © Reuters/SPUTNIK UNE COUPURE DU GAZ NUIRAIT AUX RELATIONS ENTRE MINSK ET MOSCOU, DIT POUTINE

MOSCOU (Reuters) - Vladimir Poutine a déclaré samedi que la Biélorussie ne l'avait pas consulté avant de menacer de bloquer le transit de gaz naturel russe vers l'Europe, ajoutant qu'une telle décision risquerait de nuire aux relations entre Minsk et Moscou, son principal allié. Le président biélorusse Alexandre Loukachenko a menacé jeudi de riposter à toute nouvelle sanction de l'Union européenne contre Minsk relative à la crise migratoire à la frontière entre la Biélorussie et l'UE, évoquant l'idée d'empêcher le gaz et d'autres marchandises de transiter par son pays.

Migrants: la Pologne accuse le Bélarus de "terrorisme d'Etat"

  Migrants: la Pologne accuse le Bélarus de La tension ne faiblit pas entre la Pologne et le Bélarus, accusé de "terrorisme d'Etat" mercredi par Varsovie, qui a renvoyé des centaines de migrants, surtout des Kurdes irakiens, ayant franchi sa frontière orientale.Alors que les grandes capitales s'activent pour tenter de désamorcer la crise, sur le terrain, la situation reste précaire sur ce qui constitue la limite orientale de l'Union européenne.Plus de 2.000 migrants campent par une météo glaciale depuis plusieurs jours dans une zone boisée où, de son côté, la Pologne a déployé une clôture de barbelés coupants et pas moins de 15.


Vidéo: Loukachenko menace de «couper le gaz» à l'Europe en réponse à d'éventuelles sanctions (Le Figaro)

"Que se passera-t-il si nous bloquons le transit du gaz naturel ?", a-t-il déclaré devant son conseil des ministres, selon l'agence de presse nationale Belta: Cet avertissement a brièvement fait monter les prix du gaz en Europe, dont environ un tiers des approvisionnements vient de Russie, notamment via le gazoduc Yamal-Europe qui traverse la Biélorussie en direction de la Pologne et de l'Allemagne. La section biélorusse du gazoduc Yamal-Europe appartient à la société russe Gazprom. "J'ai récemment parlé à (Loukachenko) à deux reprises et il ne m'en a pas parlé une seule fois, il n'y a même pas fait allusion", a déclaré Poutine dans un entretien à la télévision d'État. "Bien sûr, en théorie, Loukachenko, en tant que président d'un pays de transit, pourrait ordonner que nos approvisionnements (en gaz) vers l'Europe soient coupés. Mais cela signifierait une rupture de notre contrat de transit de gaz et j'espère que cela n'arrivera pas", a ajouté le chef du Kremlin. La Russie est la plus proche alliée de la Biélorussie, à qui elle fournit argent, énergie à bon marché et aide militaire. Si Minsk mettait ses menaces de coupure à exécution, cela "causerait de grands dommages" au secteur énergétique européen et "n'aiderait pas à développer nos relations avec la Biélorussie en tant que pays de transit", a souligné Vladimir Poutine.

(Reportage Katya Golubkova et Tom Balmforth ; version française Elizabeth Pineau)

Russie : Les services de renseignement nient tout projet d'invasion de l'Ukraine .
Les Etats-Unis s'inquiètent d'une offensive russe contre l'UkraineLe service de renseignement extérieur de la Russie (SVR) a qualifié ce lundi d'« absolument fausses » les affirmations selon lesquelles Moscou préparerait une invasion de l'Ukraine, après que plusieurs pays occidentaux eurent exprimé leur préoccupation.

usr: 1
C'est intéressant!