•   
  •   

Monde CARTES. Covid-19 : comment l’Europe est redevenue l’épicentre de la pandémie en quelques semaines

19:45  18 novembre  2021
19:45  18 novembre  2021 Source:   ouest-france.fr

Vous pouvez obtenir un bonus de 20% sur les cartes-cadeaux Fairmont sur le Black Friday

 Vous pouvez obtenir un bonus de 20% sur les cartes-cadeaux Fairmont sur le Black Friday © fournis par le Points Guy MSN s'est associé au gars Points pour notre couverture de produits de carte de crédit. MSN et le gars Points peuvent recevoir une commission des émetteurs de cartes. Le don d'un séjour d'hôtel est un cadeau qui continue à donner. Et Fairmont Hotels & Resorts, une marque Accor , veut que votre cadeau soit encore plus loin.

Une cinquième vague de la pandémie de Covid-19 est arrivée en Europe fin octobre 2021. © Ouest-France / © OpenMapTiles © OpenStreetMap contributors Une cinquième vague de la pandémie de Covid-19 est arrivée en Europe fin octobre 2021.

Les vagues de la pandémie de Covid-19 se succèdent depuis janvier 2020, et l’Europe est de nouveau la zone la plus touchée dans le monde depuis octobre. Découvrez comment est arrivée cette cinquième vague déjà bien présente dans une dizaine de pays européens.

Le Centre européen de contrôle des maladies jugeait le 15 novembre 2021 que la situation de l’épidémie de Covid-19 était très inquiétante dans dix pays de l’Union européenne, et inquiétante dans dix autres.

La Norvège réintroduit des restrictions sanitaires face à une hausse des cas de Covid-19

  La Norvège réintroduit des restrictions sanitaires face à une hausse des cas de Covid-19 Après avoir levé l’ensemble des restrictions fin septembre, le pays nordique va réinstaurer le pass sanitaire et encourager tous les majeurs à recevoir une 3e dose de vaccin contre le coronavirus.Le pays scandinave, qui avait levé toutes ses restrictions fin septembre, va également proposer une troisième dose de vaccin pour tous les plus de 18 ans, a annoncé le Premier ministre Jonas Gahr Støre lors d’une conférence de presse, en excluant toutefois des confinements et des mesures drastiques.

Au-delà des frontières des États-membres de l’UE, une nouvelle vague épidémique s’est clairement installée sur le continent européen, en particulier au nord et à l’est, obligeant plusieurs pays à prendre de nouvelles mesures de restrictions.

Suivez notre direct consacré à l’épidémie de coronavirus, ce jeudi 18 novembre 2021

Depuis le début de la pandémie, au printemps 2020, les vagues et les accalmies se sont succédé sur les différents continents. La visualisation ci-dessous montre l’évolution du taux d’incidence par pays (nombre de cas rapporté à la population) : chaque point rouge change de taille selon les variations du pays concerné.

Après la première vague du printemps 2020, sous-représentée avec cet indicateur car il n’y avait que très peu de tests, l’Europe a connu trois vagues à l’automne 2020, lors de l’hiver 2021 et en juillet 2021. Celle qui s’amorce actuellement est donc la cinquième :

COVID-19-L'Europe de nouveau à l'épicentre de la pandémie, les scénarios de confinement ressurgissent

  COVID-19-L'Europe de nouveau à l'épicentre de la pandémie, les scénarios de confinement ressurgissent SANTE-CORONAVIRUS/EUROPE (PHOTO):COVID-19-L'Europe de nouveau à l'épicentre de la pandémie, les scénarios de confinement ressurgissent par Josephine Mason et Emilio Parodi LONDRES/ MILAN, 12 novembre (Reuters) - L'Europe est redevenue l'épicentre de la pandémie de COVID-19, à tel point que des gouvernements envisagent de revenir à des mesures de confinement, rejetées par les populations à l'approche des fêtes de Noël. Le regain des cas de contamination alimente de fait le débat sur l'insuffisance présumée des seules campagnes de vaccination pour contrer le virus.

(Cliquer ici pour voir l’animation dans une nouvelle fenêtre)

La visualisation ci-dessus montre comment la pandémie est demeurée active depuis 2020, suivant notamment les saisons sur les continents et la circulation des principaux variants.

Plusieurs foyers distincts

Avec l’arrivée du froid et la contagiosité du variant Delta, l’Europe connaît donc une cinquième vague. Dans la plupart des pays, le taux d’incidence est reparti à la hausse, voire a bondi, depuis fin septembre pour certains pays avec une accélération en octobre.

Voici l’évolution du nombre de cas pour 100 000 habitants dans plusieurs pays de la zone Europe (vous pouvez chercher et comparer les pays de votre choix) :

Dans l’immédiat, l’arrivée de cette cinquième vague n’est pas homogène. Les courbes ont commencé à monter entre septembre et octobre mais plus ou moins fortement d’un pays à l’autre.

Les pays baltes (Estonie, Lettonie et Lituanie) ont semble-t-il passé le pic épidémique fin octobre, et amorcent depuis une décrue (voir leurs courbes sur le graphique ci-dessus).

Covid-19 : Merkel appelle à un «effort national» pour briser la nouvelle vague de la pandémie en Allemagne

  Covid-19 : Merkel appelle à un «effort national» pour briser la nouvelle vague de la pandémie en Allemagne Covid-19 : Merkel appelle à un «effort national» pour briser la nouvelle vague de la pandémie en AllemagneRevivez les événements de ce samedi 13 novembre :

Voici le taux d’incidence par pays au 17 novembre selon les données de l’Organisation mondiale de la santé :

L’Espagne, et dans une moindre mesure l’Italie, la France et le Portugal, sont relativement préservés pour l’instant, mais ils enregistrent également une hausse des nouveaux cas ces dernières semaines.

Dans le Benelux, au Danemark, au Royaume-Uni et en Irlande, le taux d’incidence dépasse les 400 cas pour 100 000 habitants. L’Allemagne connaît une situation contrastée entre l’Est et l’Ouest.

En Europe centrale, Autriche, Croatie, Slovaquie, République tchèque ont des taux d’incidence supérieurs à 800 cas pour 100 000 habitants, et même au-dessus de 1 000 cas pour la Slovénie.

L’impact de la vague sur les hospitalisations varie d’un pays à l’autre, notamment en fonction de la couverture vaccinale.

Ainsi, l’Ukraine, avec un taux d’incidence de 300 cas pour 100 000 habitants mais très peu vaccinée, connaît un afflux de malades dans les hôpitaux et enregistre des records de décès. Mercredi 17 novembre, on y recensait 769 décès, qui plaçaient ce pays de 44 millions d’habitants juste derrière la Russie et les États-Unis en nombre de morts quotidiens.

La vaccination est l’un des paramètres expliquant la différence d’effets de la cinquième vague d’un pays à l’autre. Après l’Autriche, la Slovaquie a décidé un confinement pour les non-vaccinés.

Opinion: Je suis ici pour défendre la carte-cadeau .
© Katie Buckleitner Disculer les mythes que les cartes-cadeaux sont "paresseuses" présentes ou impersonnelles. Non, les cartes-cadeaux laissent le destinataire savoir que vous n'auriez pas choisi un bon cadeau pour eux. La saison des vacances est sur nous, qui ne peut signifier qu'une chose: le temps de comprendre qui vous êtes obligé de donner un cadeau à.

usr: 1
C'est intéressant!