•   
  •   

Monde Sénégal: la coalition Yewwi Askan Wi investit ses candidats aux prochaines élections

10:15  22 novembre  2021
10:15  22 novembre  2021 Source:   rfi.fr

Virrailles: Liverpool Forward Sadio Mane souffre de la peur des blessures pour le Sénégal

 Virrailles: Liverpool Forward Sadio Mane souffre de la peur des blessures pour le Sénégal Il y avait une préoccupation palpable des fans de Liverpool jeudi soir en tant que Star Winger Sadio Mane a été forcé avant la mi-temps au Togo. © Catherine Ivill / Getty Images Sport Pologne V Sénégal: Groupe H - 2018 Coupe du Monde de la FIFA 2018 La Russie a été remplacée avant la hauteur de la demi-heure, car les Lions ont dessiné 1-1 dans un qualificatif de la Coupe du monde .

Plusieurs centaines de personnes étaient réunies à Dakar le 21 novembre 2021 pour le meeting d'investiture des candidats de la coalition d'opposition Yewwi Askan Wi. © Théa Ollivier/RFI Plusieurs centaines de personnes étaient réunies à Dakar le 21 novembre 2021 pour le meeting d'investiture des candidats de la coalition d'opposition Yewwi Askan Wi.

Au Sénégal, la coalition de l’opposition, Yewwi Askan Wi a organisé dimanche 21 novembre un grand meeting politique d’investiture des 19 candidats des 19 communes de Dakar. Une façon de les présenter aux électeurs de la capitale. Ce meeting autorisé a drainé une foule de militants et sympathisants à deux mois des élections municipales et départementales qui se tiendront le 23 janvier 2022.

Avec notre correspondante à Dakar, Théa Ollivier

Sénégal: Barthélémy Dias dénonce des pressions après sa nouvelle brève interpellation

  Sénégal: Barthélémy Dias dénonce des pressions après sa nouvelle brève interpellation L’opposant sénégalais Barthélémy Dias a de nouveau été brièvement arrêté à Dakar, mercredi 17 novembre. Candidat à la mairie de la capitale pour les élections locales du 23 janvier 2022, il avait déjà été interpellé quelques heures il y a une semaine, avec Ousmane Sonko et Malick Gakou, autres figures de l’opposition, après des heurts entre leurs militants et les forces de l’ordre. Avec notre correspondante à Dakar, Charlotte Idrac En fin deAvec notre correspondante à Dakar, Charlotte Idrac

Pendant de longues heures, les militants sont arrivés par vagues sur le terrain qui a été transformé en arène politique. Vêtus de blanc et de vert, tous sont venus soutenir Barthélémy Dias, le candidat à Dakar de la coalition d’opposition Yewwi Askan Wi » (« Libérez le peuple »).

« Réinventer » Dakar


Vidéo: 2022: comment une primaire populaire s'organise à gauche pour choisir son candidat (BFMTV)

C’est le cas d’Insa Mané, militant du parti Patriotes africains du Sénégal pour le travail, l'éthique et la fraternité (Pastef). « Il a fait un excellent travail, même dans sa commune. Il aide beaucoup de gens. Il est engagé. Il a inspiré la confiance de la population », estime-t-il.

Acclamé par la foule, Barthélémy Dias a pris la parole, traçant les grandes lignes d’une ville de Dakar qu’il veut « réinventer » : « Cette élection est décisive. Cette élection est le premier tour de l’élection présidentielle de 2024, pour ceux qui ne comprennent pas que le troisième mandat n’est pas autorisé au Sénégal ».

Offre allemande de la Coalition doit être annoncée de manière imminente en tant que pourparlers à l'achèvement

 Offre allemande de la Coalition doit être annoncée de manière imminente en tant que pourparlers à l'achèvement Un accord sur la prochaine coalition dirigeante de l'Allemagne devrait être finalisé et annoncé de manière imminente. La formation gouvernementale vient presque deux mois après l'élection fédérale du pays en septembre. Les négociations de la coalition ont eu lieu entre le parti social-démocrate de centre-gauche, le parti vert et le parti démocratique libre professionnel (FDP).

« Vous voyez ce qui se passe ici au Sénégal »

Dans les tribunes figuraient plusieurs personnalités de la coalition dont Khalifa Sall, ancien maire de Dakar, ou Ousmane Sonko qui se présente à Ziguinchor. Dans son discours, le leader du Pastef a rejeté la charte de la non-violence proposé par des représentants des confréries musulmanes : « Partout en Afrique, s’exprime désormais le réveil des consciences. Vous voyez ce qu’il se passe au Burkina Faso, vous voyez ce qui se passe au Mali, ce qui se passe en Guinée et vous voyez ce qui se passe ici au Sénégal ».

En face, le principal concurrent est Abdoulaye Diouf Sarr, ministre de la Santé et tête de liste de la coalition de la majorité, Benno Bokk Yakaar.

►À lire aussi : Sénégal: qui sont les têtes d’affiche des élections locales dans les grandes villes?

Le Sénégal et la Mauritanie lancent le projet de construction du pont de Rosso .
La première pierre du projet de construction du pont de Rosso – qui reliera la Mauritanie et le Sénégal – sera posée ce mardi 30 novembre en présence des chefs d’Etats sénégalais et mauritanien. Marquant ainsi le début des travaux d’un ouvrage stratégique qui reliera les deux pays séparés par le fleuve Sénégal. Avec notre correspondant à Saint-Louis, Brahim Touré Soixante milliards de francs CFA, soit un peu moins de 92 millions d’euros. C’est le coût du projet de construction du pont de Rosso. Un pont long d’un kilomètre et demi et dont les travaux devraient durer environ 30 mois.

usr: 1
C'est intéressant!