•   
  •   

Monde Pays-Bas, Portugal, Royaume-Uni, Canada… La liste des pays où le variant Omicron a été identifié s’allonge

14:00  29 novembre  2021
14:00  29 novembre  2021 Source:   nouvelobs.com

Covid-19 : ce que l'on sait du nouveau variant baptisé Omicron, qui pousse l'Europe à fermer ses frontières

  Covid-19 : ce que l'on sait du nouveau variant baptisé Omicron, qui pousse l'Europe à fermer ses frontières Plus contagieux que le variant Delta, selon les scientifiques sud-africains, ce nouveau variant inquiète la communauté scientifique et les gouvernements, qui commencent à fermer leurs frontières aux vols en provenance d'Afrique australe.A peine identifié, il fait déjà grand bruit. Le nouveau variant B.1.1.529, qui devrait être nommé prochainement Omicron (la 15e lettre de l'alphabet grec) par l'OMS, a été détecté en Afrique du Sud en début de semaine. Il inquiète les autorités scientifiques car, selon les premières études menées sur lui, il est plus contagieux que le variant Delta qui sévit actuellement en Europe.

  Pays-Bas, Portugal, Royaume-Uni, Canada… La liste des pays où le variant Omicron a été identifié s’allonge © Copyright 2021, L'Obs

Le nouveau variant du coronavirus Omicron sème l’inquiétude dans le monde alors que l’Organisation mondiale de la Santé a estimé qu’il présentait « un risque très élevé ». Détecté la semaine dernière en Afrique du Sud, il a déjà été repéré dans plusieurs pays et notamment chez des voisins européens. « L’Obs » fait le point.

Parmi les derniers en date à annoncer des cas identifiés, le Canada a fait état dimanche de deux cas chez des personnes ayant voyagé récemment au Nigeria. Elles ont été placées à l’isolement à Ottawa.

De nombreux pays d’Europe touchés

Plusieurs pays d’Europe ont par ailleurs identifié des cas ces dernières heures. Aux Pays-Bas, les autorités sanitaires ont annoncé que 13 passagers arrivés d’Afrique du Sud vendredi à Amsterdam étaient porteurs du variant. La gendarmerie locale a par ailleurs annoncé dimanche soir avoir arrêté, dans un avion qui s’apprêtait à décoller, deux passagers qui avaient « fui » un hôtel où étaient confinés des passagers en provenance d’Afrique du Sud et positifs au Covid.

Omicron : la France prévoit l'isolement des cas contacts et positifs, le Royaume-Uni durcit ses règles d'entrée dans le pays

  Omicron : la France prévoit l'isolement des cas contacts et positifs, le Royaume-Uni durcit ses règles d'entrée dans le pays Alors que des premiers cas ont été identifiés en Europe, Paris annonce l'isolement pour tous les cas contacts avec le nouveau variant, même vaccinés. Outre-Manche, Londres durcit les mesures d'entrées sur le territoire britannique. Toute personne "contact" d'une autre, testée positive au nouveau variant du coronavirus, Omicron, devra être isolée même si elle est vaccinée, a indiqué samedi le ministère de la Santé français. A Paris, quarantaine immédiate. "Toute personne contact à risque d'un cas possible ou d'un cas confirmé du variant B1.1.

Ce que l’on sait d’Omicron, le nouveau variant détecté en Afrique du Sud

Au Portugal, les 13 cas de Covid-19 identifiés chez les footballeurs du club portugais Belenenses SAD, qui pour cette raison n’avait pas pu aligner suffisamment de joueurs samedi face au Benfica, sont probablement associés au nouveau variant Omicron du coronavirus, a annoncé ce lundi l’Institut national de santé (Insa). Selon l’agence publique, un des footballeurs avait récemment voyagé en Afrique du Sud.

Deux cas signalés au Danemark venaient aussi d’Afrique du Sud, tout comme les trois cas confirmés en Allemagne et le cas « probable » annoncé dimanche soir par la Suisse, ainsi que le premier cas identifié chez une personne sans symptôme ce lundi en Autriche.

SYNTHESE-Le variant Omicron détecté dans plus de pays, le monde se referme

  SYNTHESE-Le variant Omicron détecté dans plus de pays, le monde se referme SANTE-CORONAVIRUS/VARIANT (PHOTO, TV):SYNTHESE-Le variant Omicron détecté dans plus de pays, le monde se referme * Treize cas de contamination signalés aux Pays-Bas * Huit cas suspects détectés en France * Israël se ferme aux étrangers pendant deux semaines * Omicron provoque des symptômes légers-médecin sud-africain * Fauci dit aux Américains de se préparer contre une propagation par Elizabeth Piper et Toby Sterling PARIS/LONDRES/AMSTERDAM, 28 novembre (Reuters) - La propagation du variant Omicron du coronavirus dans le monde s'est accélérée dimanche avec 13 cas signalés aux Pays-Bas, deux au Danemark, en Austra

Le variant circule par ailleurs également en Belgique et en Italie, comme l’a souligné le ministre de la Santé Olivier Véran dimanche soir, ainsi qu’en République tchèque.

Le Royaume-Uni a aussi annoncé dimanche un troisième cas, venu d’Afrique australe, et six autres cas ont été détectés en Ecosse ce lundi, portant le total à neuf personnes infectées par le nouveau variant.

L’Afrique du Sud devrait dépasser les 10 000 contaminations quotidiennes à cause du variant Omicron

En Israël, un cas a été confirmé chez un voyageur revenu du Malawi, tandis que deux cas ont été confirmés en Australie chez deux passagers vaccinés venus d’Afrique australe, le jour où le pays fermait ses frontières à neuf Etats d’Afrique australe.

La présence du variant est également confirmée dans plusieurs pays d’Afrique australe, dont l’Afrique du Sud, où il a été identifié pour la première fois, ou le Botswana. En Asie, il a notamment été identifié à Hong Kong.

L’Afrique du Sud devrait dépasser les 10 000 contaminations quotidiennes à cause du variant Omicron

  L’Afrique du Sud devrait dépasser les 10 000 contaminations quotidiennes à cause du variant Omicron Selon un épidémiologiste sud-africain, la pression sur les hôpitaux devrait se faire sentir « dans les deux ou trois semaines ». « Il n’y a pas lieu de paniquer. Nous sommes déjà passés par là », a pour sa part martelé le ministre de la Santé Joe Phaahla. « Je m’attends à ce que nous dépassions les 10 000 cas par jour d’ici la fin de la semaine, nous verrons la pression sur les hôpitaux dans les deux ou trois semaines à venir », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse en ligne du ministère de la Santé.

Des vérifications attendues en France

Quant à la France, huit cas « possibles » ont été repérés, a fait savoir le ministère de la Santé dimanche soir. Le séquençage de leurs prélèvements est en cours pour une confirmation. La détection du variant sur le territoire est « très probablement une question d’heures », estimait dans la journée le ministre de la Santé Olivier Véran.

« Le Covid-19 circulera encore dans dix ans »

Face à l’urgence de la situation, le Royaume-Uni a convoqué ce lundi une réunion des ministres de la Santé du G7, dont il exerce la présidence tournante.

Pour tenter de freiner la propagation du variant, plusieurs pays ont par ailleurs annoncé des restrictions de voyages, dont la France, qui a suspendu les vols en provenance de sept pays d’Afrique australe.

Variant Omicron : test négatif obligatoire pour se rendre au Royaume-Uni .
Dès mardi à 4 heures, "toute personne âgée de 12 ans et plus désirant se rendre au Royaume-Uni devra présenter un test négatif (antigénique ou PCR)" effectué maximum 48 heures avant le départ "afin de ralentir l'importation du nouveau variant" Omicron, précise l'exécutif.Les voyageurs arrivant au Royaume-Uni doivent déjà faire un test PCR au plus tard deux jours après leur arrivée, et s'isoler jusqu'aux résultats. Le Royaume-Uni, l'un des pays d'Europe les plus endeuillés avec plus de 145.500 morts depuis le début de l'épidémie de Covid-19, a fait état dimanche de 246 cas positifs au variant Omicron, contre 160 la veille.

usr: 1
C'est intéressant!