•   
  •   

Monde Variant Omicron : l’OMS recommande aux plus de 60 ans de reporter leurs voyages

01:50  01 décembre  2021
01:50  01 décembre  2021 Source:   nouvelobs.com

Variante OMICRON: Allemagne, République tchèque Signaler des cas suspects après U.K. Confirmation

 Variante OMICRON: Allemagne, République tchèque Signaler des cas suspects après U.K. Confirmation La République tchèque et l'Allemagne examinent les cas potentiels de la nouvelle variante de Covid Omicron, selon des fonctionnaires. © Photo de Jeff Pachoud / AFP via Getty Images L'Allemagne et la République tchèque examinent des cas suspectés d'être infectés par la nouvelle variante OMICRON COVID après la confirmation de ses premiers cas.

Le variant B.1.1.529 a alors été baptisé « Omicron ». Ce choix a suscité une polémique sur les réseaux sociaux. En effet, de nombreux commentateurs ont réagi à la décision de l ’ OMS de sauter deux lettres de l’alphabet grec, «Nu» et «Xi», pour passer directement à « Omicron ». Le journaliste du Financial Times Jim Pickard a par exemple publié un tweet suggérant que cette omission pourrait être une décision politique visant à ménager la sensibilité de la Chine, l'un des plus grands contributeurs au budget annuel de l ' OMS .

Omicron est un variant « hautement divergent », écrit l ’ OMS dans un document technique, et « étant donné les mutations qui pourraient conférer un potentiel d’échappement à la réponse immunitaire [autrement dit : une résistance aux anticorps produits par un vaccin ou une infection], tout comme Quant aux Etats-Unis, qui venaient de se rouvrir au reste du monde début novembre, ils se referment dès lundi aux voyageurs en provenance de huit pays d’Afrique australe. L’Indonésie a déclaré indésirables sur son sol les personnes ayant été au cours des quinze derniers jours à Hongkong, où

  Variant Omicron : l’OMS recommande aux plus de 60 ans de reporter leurs voyages © Copyright 2021, L'Obs

L’Organisation mondiale de la santé a déconseillé ce mardi 30 novembre aux personnes à risques, dont les plus de 60 ans, de voyager, tout en jugeant inutiles les interdictions en la matière prises par de nombreux pays qui « n’empêcheront pas » la propagation du nouveau variant du coronavirus Omicron.

« Les interdictions générales de voyager n’empêcheront pas la propagation » de ce variant qui inquiète la planète, a estimé l’OMS dans un document technique, recommandant toutefois aux « personnes qui ne sont pas en bonne santé ou qui risquent de développer une forme grave » du Covid-19 de renoncer à leurs projets de voyage.

SYNTHESE-Le variant Omicron détecté dans plus de pays, le monde se referme

  SYNTHESE-Le variant Omicron détecté dans plus de pays, le monde se referme SANTE-CORONAVIRUS/VARIANT (PHOTO, TV):SYNTHESE-Le variant Omicron détecté dans plus de pays, le monde se referme * Treize cas de contamination signalés aux Pays-Bas * Huit cas suspects détectés en France * Israël se ferme aux étrangers pendant deux semaines * Omicron provoque des symptômes légers-médecin sud-africain * Fauci dit aux Américains de se préparer contre une propagation par Elizabeth Piper et Toby Sterling PARIS/LONDRES/AMSTERDAM, 28 novembre (Reuters) - La propagation du variant Omicron du coronavirus dans le monde s'est accélérée dimanche avec 13 cas signalés aux Pays-Bas, deux au Danemark, en Austra

Omicron a été classé «préoccupant» par l ' OMS , qui a toutefois déconseillé les restrictions sur les voyages , estimant qu'il faudrait plusieurs semaines pour comprendre la virulence du variant . L'organisation a ainsi appelé, tout comme plusieurs pays africains , à ce que «les frontières restent ouvertes». L ' OMS a également appelé les dirigeants du monde entier à «adopter une approche scientifique», basée sur «l'évaluation des risques» avant de décider de nouvelles restrictions.

Tandis que plusieurs pays ont suspendu les vols en provenance d’Afrique du Sud suite à la découverte du nouveau variant de coronavirus Omicron , l ’ OMS a appelé 26.11.2021, Sputnik France.

Une réponse collective

Face à ce qui ressemble à de la panique, le chef de cette institution onusienne, Tedros Adhanom Ghebreyesus, avait déjà appelé ce mardi au « calme » et demandé aux pays une réponse « rationnelle » et « proportionnelle ».

Comprenant « le souci de tous les pays de protéger leurs citoyens », il s’est aussi dit « préoccupé par le fait que plusieurs Etats membres prennent des mesures générales et brutales qui ne sont ni fondées sur des preuves ni efficaces en soi et qui ne feront qu’aggraver les inégalités » entre les pays.

« Tant que les inégalités Nord-Sud perdurent, le virus du Covid continuera à tuer et à muter »

Depuis que Johannesbourg a signalé l’apparition de ce nouveau variant la semaine dernière, de nombreux Etats ont fermé leurs frontières à l’Afrique du Sud et à ses voisins, provoquant la colère dans la région.

EN DIRECT - Covid-19 : l’Afrique du Sud devrait dépasser les 10 000 contaminations quotidiennes cette semaine

  EN DIRECT - Covid-19 : l’Afrique du Sud devrait dépasser les 10 000 contaminations quotidiennes cette semaine Cinquième vague, nouveau variant, troisième dose, bilan épidémique, nouveaux traitements contre le virus… Retrouvez les dernières informations sur la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19.- Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a détaillé les différentes mesures destinées à faire face à la cinquième vague du Covid-19 qui touche la France. Alors que la troisième dose s’est ouverte à tous les plus de 18 ans ce samedi, dès cinq mois après la dernière injection ou infection, les réservations pour un rappel se multiplient sur les plateformes de prises de rendez-vous.

Si l ’ OMS a classé le B.1.1.529 comme variant « préoccupant », de nombreuses zones d’ombre demeurent quant à sa contagiosité et ses capacités d’échappement au vaccin. A ce stade, encore une fois, la mise en œuvre de mesures de restrictions aux voyages est déconseillée. » L’organisme, qui a néanmoins classé le virus comme « préoccupant » et l’a baptisé « Omicron », juge qu’il faudra « plusieurs semaines » avant de connaître les propriétés de transmissibilité et de virulence du nouveau variant .

Même si sa dangerosité est encore mal évaluée, l ' OMS nous dit que le variant Omicron présente un risque très élevé à l'échelle planétaire. L'émergence d'un super variant change-t-elle la donne pour les banques centrales ? Jerome Powell va-t-il amender son discours dès aujourd'hui devant le Sénat américain ? L'analyse de Pierre Sabatier, président de PrimeView. Ecorama du 30 novembre 2021, présenté par David Jacquot sur Boursorama.com.

Ces mesures « peuvent avoir un impact négatif sur les efforts de santé mondiaux pendant une pandémie en dissuadant les pays de signaler et de partager les données épidémiologiques et de séquençage », a d’ailleurs prévenu l’OMS.

Plusieurs mois pour un vaccin ?

A un moment où le monde s’interroge sur la réponse à apporter à ce variant aux multiples mutations, le dirigeant du fabricant de vaccins Moderna, Stéphane Bancel, a prédit dans un entretien avec le Financial Times une « baisse significative » de l’efficacité des sérums actuels.

Antoine Flahault : « Mieux vaut vacciner l’humanité entière plutôt qu’une troisième dose pour tous »

Selon lui, il faudra plusieurs mois pour en mettre au point un nouveau. « Tous les scientifiques à qui j’ai parlé (…) disent Cela ne va pas le faire », assure-t-il. Divers fabricants, dont Moderna, AstraZeneca, Pfizer/BioNTech et Novavax, se sont néanmoins dits confiants dans leur capacité à créer un nouveau vaccin contre le Covid-19.

Variante omicron Caractérissibles: Lorsque la souche de risque «très élevée» au Royaume-Uni a été identifiée

 Variante omicron Caractérissibles: Lorsque la souche de risque «très élevée» au Royaume-Uni a été identifiée , votre navigateur ne prend pas en charge cette vidéo La variante Omicron Covid a maintenant été détectée dans un certain nombre de pays du monde, y compris le Royaume-Uni, l'Allemagne. , Portugal et Australie. La variante devrait alimenter une poussée dans des cas de Covid en Afrique du Sud cette semaine - avec des experts indiquant des cas pouvant être triés de dimanche.

Omicron : l ' OMS et plusieurs pays d'Afrique appellent à ce que les «frontières restent ouvertes». Dmitri Peskov est d'avis que cette volatilité ne durera pas longtemps et que les marchés de l'énergie se stabiliseront très prochainement à mesure que davantage d'informations seront disponibles sur le nouveau variant . Pour Dimitri Peskov, étant donné que le monde entier et l ' OMS sont toujours en train d'évaluer la dangerosité réelle d' Omicron , il est encore difficile de se prononcer sur la prochaine mise en place de nouvelles restrictions sanitaires en Russie.

Le variant est responsable de la plupart des infections constatées dans la province la plus peuplée d'Afrique du Sud, Gauteng, au cours des deux dernières semaines, et est désormais présente dans toutes les autres provinces du pays. Cependant, de nombreuses interdictions sont mises en place ces derniers jours dans un contexte d'inquiétude quant au variant .La directrice Afrique de l ' OMS , Matshidiso Moeti, déclare dimanche : "le variant Omicron étant désormais détectée dans plusieurs régions du monde, la mise en place d'interdictions de voyage visant l'Afrique porte atteinte à la

La Russie a, elle aussi, annoncé travailler sur une version de son Spoutnik V ciblant spécifiquement Omicron. La pandémie de Covid-19 a fait au moins 5 206 370 morts depuis son apparition fin 2019 en Chine, selon un comptage de l’AFP.

Flambée d’infection en Europe

Initialement signalée en Afrique du Sud, cette nouvelle souche a été repérée sur tous les continents, mais l’Europe, confrontée à une nouvelle vague, semble le continent le plus touché. Outre les suspensions de voyage, de nombreux Etats ont instauré des dispositifs préventifs et, pour les plus riches, exhorté leur population à se faire injecter une dose de rappel.

Ukraine, Hongrie, Allemagne, Pays-Bas... l’Europe de nouveau l’épicentre de l’épidémie de Covid-19

Longtemps considérée comme une bonne élève en Europe, mais submergée par une flambée d’infections, l’Allemagne a mis sur le tapis ce mardi la vaccination obligatoire, qui fera l’objet d’une loi soumise au Parlement avant la fin de l’année. « Trop de gens ne se sont pas fait vacciner », a expliqué le futur chancelier Olaf Scholz à la chaîne de télévision allemande Bild TV.

Biden adresse la nation sur la variante d'Omicron, car certaines interdictions de voyages aux États-Unis prennent effet

 Biden adresse la nation sur la variante d'Omicron, car certaines interdictions de voyages aux États-Unis prennent effet avec la variante Omicron Covid-19 Envoi d'ondes de chocs dans le monde entier, le président Joe Biden a adressé la nation entourant la nouvelle variante comme nouvelles restrictions de voyage aux États-Unis effet lundi. Votre navigateur ne prend pas en charge cette vidéo "pendant que nous avons dit que les restrictions de voyage peuvent ralentir la vitesse d'Omicron, elle ne peut pas l'empêcher. Voici ce qu'il fait: cela nous donne du temps», a déclaré Biden à propos de la Maison Blanche.

Au Royaume-Uni, pays parmi les plus endeuillés par la pandémie (près de 145 000 morts), porter un masque dans les transports et les magasins est redevenu obligatoire mardi. Tous les voyageurs y arrivant doivent faire un test PCR et s’isoler jusqu’au résultat.

La Suède, qui s’était déjà distinguée au début de la pandémie par des mesures peu coercitives, a quant à elle annoncé qu’elle continuerait sur la même voix. « Les mesures suédoises ont eu des effets qui ne sont pas si différents des effets des mesures prises par tant d’autres pays », a plaidé l’épidémiologiste en chef de ce royaume, Anders Tegnell, dans un entretien avec l’AFP.

Les Pays-Bas ont pour leur part fait état de 14 passagers arrivés d’Afrique du Sud porteurs d’Omicron, mais ce variant y était déjà en circulation le 19 novembre, soit presque une semaine avant l’annonce sud-africaine, selon les autorités néerlandaises. La France a signalé son premier cas ce mardi, sur l’île de la Réunion, dans l’Océan Indien, et recommande désormais la vaccination aux cinq onze ans présentant un risque de forme grave du Covid. Mardi soir, deux cas de coronavirus dus à Omicron ont aussi été détectés en Suisse.

En Asie, le Japon, trois semaines après avoir assoupli certaines restrictions, interdit depuis mardi « toutes les entrées de ressortissants étrangers ». Le gouvernement a confirmé mardi son premier cas d’Omicron, chez un homme de retour de Namibie.

EN DIRECT - Covid-19 : le variant omicron complique l’organisation des JO d’hiver de Pékin, admet la Chine

  EN DIRECT - Covid-19 : le variant omicron complique l’organisation des JO d’hiver de Pékin, admet la Chine Cinquième vague, nouveau variant, troisième dose, bilan épidémique, nouveaux traitements contre le virus… Retrouvez les dernières informations sur la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19.- Contre le variant omicron, le G7 appelle à une «action urgente». Qualifié de «hautement transmissible», il présenterait un «risque très élevé» au niveau mondial, selon l’Organisation mondiale de la santé.

Une hausse exponentielle

Jamais un variant du Covid-19 n’avait provoqué autant d’inquiétude depuis l’émergence de Delta, actuellement dominant et déjà très contagieux. L’OMS juge « élevée » la « probabilité qu’Omicron se répande au niveau mondial », même si de nombreuses inconnues demeurent : contagiosité, efficacité des vaccins existants, gravité des symptômes.

Variants, vaccination, durée de la protection… Notre immunité passée au crible de cinq experts

Elément rassurant : à ce jour, aucun décès associé à Omicron n’a été signalé. En Afrique du Sud, la majeure partie des nouvelles contaminations sont déjà liées à Omicron et le gouvernement prédit une hausse exponentielle. Ces données laissent penser que le variant a un grand potentiel de propagation et rappellent l’urgence d’une vaccination à l’échelle mondiale, seule à même de permettre de contrôler l’épidémie, alors que la population de l’Afrique est très peu vaccinée. Ce Mardi, les Bourses mondiales et le pétrole reculaient nettement face à l’avancée d’Omicron.

La Chine a de son côté reconnu qu’Omicron compliquerait l’organisation des Jeux olympiques d’hiver de Pékin (4 au 20 février 2 022), mais a réaffirmé sa confiance dans leur réussite.

Variant Omicron : et si l'apparition de ce "super variant" était une bonne nouvelle ? .
La nouvelle souche pourrait être moins dangereuse à force d'avoir muté. Mais les scientifiques estiment qu'il est encore trop tôt pour favoriser une telle hypothèse. © afp.com/Lionel BONAVENTURE Un premier cas de variant Omicron a été confirmé en métropole chez un homme résidant en Ile-de-France, dépisté à son retour d'un voyage au Nigeria La phrase semble si étonnante qu'elle a été reprise dans de nombreux médias : Le variant Omicron "pourrait être une bonne nouvelle", a affirmé le virologue Yves Van Laethem dans le quotidien belge La DH.

usr: 1
C'est intéressant!