•   
  •   

Monde Birmanie: TotalEnergies appelé à bloquer le financement de la junte

19:59  01 décembre  2021
19:59  01 décembre  2021 Source:   fr.reuters.com

Birmanie: les prisonniers libérés durant l'amnistie puis arrêtés restent en prison

  Birmanie: les prisonniers libérés durant l'amnistie puis arrêtés restent en prison En Birmanie, mercredi 25 novembre, a eu lieu une série d’audiences un peu particulières, celles de prisonniers libérés fin octobre par amnistie, mais arrêtés à nouveau dès le lendemain ; en cause, une soi-disant « erreur administrative ». Parmi ces histoires, celle de Ito, star de la musique birmane, à travers le récit de sa petite amie, Moe Myat. De notre correspondante à Rangoun, Juliette Verlin L’histoire de Ito est celle de beaucoup de Birmans accusés d’actes de résistance contre la junte. Le jeune musicien était ouvertement opposé au régime ; il risque aujourd’hui trois ans de prison pour incitation à la violence.

TOTALENERGIES-BIRMANIE-ACTIVISTES:Birmanie: TotalEnergies appelé à bloquer le financement de la junte

BIRMANIE: TOTALENERGIES APPELÉ À BLOQUER LE FINANCEMENT DE LA JUNTE © Reuters/Pascal Rossignol BIRMANIE: TOTALENERGIES APPELÉ À BLOQUER LE FINANCEMENT DE LA JUNTE

PARIS (Reuters) - Des groupes d'activistes et de défense des droits de l'homme ont appelé mercredi TotalEnergies à bloquer le financement dont la junte birmane bénéficie grâce aux activités gazières du groupe dans le pays.

Alors que l'entreprise a jusqu'à présent exclu de cesser ses activités en Birmanie et ses versements au pays, malgré le coup d'Etat militaire du 1er février dernier, les organisations demandent à TotalEnergies de faire en sorte que les paiements "soient placés sur un compte séquestre jusqu'à ce qu'un gouvernement démocratiquement élu soit en place".

suu kyi de Myanmar à cause d'entendre le premier verdict dans la procès de Junta

 suu kyi de Myanmar à cause d'entendre le premier verdict dans la procès de Junta Evoustité Le dirigeant du Myanmar, Aung San Suu Kyi, devrait entendre le verdict de son procès d'incitation mardi, le premier dans un catalogue d'arrêts à remettre dans une cour de junte qui pourrait la saisir pendant des décennies.

Les auteurs de cet appel, qui incluent Global Myanmar Spring Revolution (GMSR), Blood Money Campaign (BMC), Info Birmanie et La Communauté Birmane de France, ont également indiqué lors d'une conférence de presse avoir écrit une lettre ouverte au PDG du groupe, Patrick Pouyanné, approuvée par 789 organisations.

Présent en Birmanie depuis 1992, TotalEnergies y exploite essentiellement le champ de gaz en mer de Yadana, qui permet d'assurer la moitié de la production d'électricité de Rangoun et 12% du gaz consommé par la Thaïlande, via un gazoduc de la société d'Etat Myanmar Oil and Gas Enterprise (MOGE), contrôlée par l'armée et dont les activistes souhaitent qu'elle soit sanctionnée au niveau international.

Contacté mercredi, le groupe n'était pas en mesure de commenter la conférence de presse dans l'immédiat mais a cependant rappelé ses positions sur le sujet.

Le Suu Kyi de Myanmar attend le premier verdict dans la procès de Junta

 Le Suu Kyi de Myanmar attend le premier verdict dans la procès de Junta Le dirigeant myanmar de Junte , Aung San Suu Kyi, devrait entendre le verdict de son procès d'incitation mardi, le premier jugement de ses nombreux cas de juunta pouvant la voir emprisonner pendant des décennies.

Au printemps, après avoir exprimé sa préoccupation et condamné la répression qui suivi le coup d'Etat, TotalEnergies a défendu sa décision de maintenir son activité en Birmanie en faisant valoir qu'interrompre l'approvisionnement en gaz aggraverait la situation de la population et que la junte n'hésiterait pas à soumettre ses équipes locales à du travail forcé.

Le groupe a aussi expliqué avoir envisagé de placer les sommes dues au titre des impôts et taxes sur un compte séquestre mais avoir conclu que ne pas les verser constituerait un crime selon le droit local et exposerait les responsables de sa filiale au risque d'être arrêtés et emprisonnés.

Outre l'arrêt de ses projets et forages en Birmanie, TotalEnergies a suspendu le versement de dividendes aux actionnaires d'une société qu'il codétient notamment avec MOGE et a décidé de publier tous les trimestres les impôts et taxes qu'il paie à la Birmanie et de verser un montant équivalent aux organisations "travaillant pour les droits humains" dans le pays.

Sur son site internet, TotalEnergies fait ainsi état de 13,1 millions de dollars d'impôts et taxes versés à la Birmanie et d'accords de donations signés avec des organisations représentant un montant de 12,2 millions.

Les organisations opposées à la junte font cependant valoir que l'ensemble des ressources financières dont elle dispose grâce à la production de TotalEnergies en Birmanie - incluant des droits à la production faisant l'objet de paiements du thaïlandais PTTEP et pouvant atteindre plusieurs centaines de millions de dollars par an - doivent être prises en compte.

(Reportage Benjamin Mallet ; édité par Jean-Michel Bélot)

NHS lothian fait face à 100 m de déficit de 100 millions de £ en raison de la formule de financement, car le MSP appelle à une offre équitable pour la superficie .
© Le déficit de financement affecte la capacité des hôpitaux à atteindre les objectifs, déclare NHS Lothian , disons ce que vous pensez et rejoindre la conversation à la conversation bas de cet article. Lothian MSP Miles BRGGGS a déclaré qu'une lacune de cette taille équivalait à une crise financière et a exhorté le gouvernement écossais à agir maintenant à arrêter le conseil de la santé atteignant le "point de rupture".

usr: 3
C'est intéressant!